Un artiste crée The NFT Bay, un site pour pirater tous les NFT

 

Et s’il était possible de télécharger gratuitement tous les NFT du web ? L’artiste australien Geoffrey Huntley s’est posé la question, et la réponse est venue sous la forme de The NFT Bay. Parodie du véritable site pirate, ce dernier remet en question la fiabilité de la blockchain.

the nft bay

L’année 2021 a vu émerger une nouvelle forme d’art, les NFT. Si ces derniers ne sont pas apparus au cours des derniers mois, leur popularité a récemment explosé, faisant grimper la valeur globale du marché au passage. Il n’est désormais pas rare de voir des transactions pharaoniques, à l’instar du code source du web qui s’est vendu à 5,4 millions de dollars.

Mais il existe également quelques ratés. Les arnaques ne manquent pas et on peut rapidement débourser des centaines de milliers de dollars en l’air en pensant faire une bonne affaire. Une situation qui a visiblement fait cogiter Geoffrey Huntley. Artiste de métier, celui-ci a présenté hier sa toute nouvelle œuvre : The NFT Bay. Si ce nom vous dit quelque chose, c’est normal. Il s’agit ni plus ni moins d’une parodie du célèbre site de piratage.

The NFT Bay permet de pirater tous les NFT… enfin presque

La promesse de The NFT Bay fait mouche. En théorie, il rend possible le piratage de toute une blockchain de NFT. Mais en réalité, cela se complique un peu. En effet, presque la totalité des liens s’affichant par recherche amène à une seule et unique page de description. Il est bien possible de télécharger un fichier zip… à condition d’avoir 15 To de stockage de libres sur son PC.

Forcément, cette découverte a fait jaser. D’un côté, les détracteurs des NFT saluent vivement l’initiative, qui prouve selon eux que ces derniers n’ont aucune valeur. De l’autre, la communauté d’investisseurs rappelle sans relâche qu’un NFT n’est pas une image, mais un certificat de propriété. De ce fait, l’œuvre de Geoffrey Huntley n’a, de fait, aucun sens.

Sur le même sujet : Le marché des NFT s’effondre complètement, 90 % des investisseurs abandonnent le navire

« Les gens dépensent des millions pour obtenir des instructions sur la façon de télécharger des images », s’est expliqué l’intéressé à Motherboard. « C’est pourquoi vous pouvez faire un clic droit pour enregistrer sous parce que ce sont des images standard. L’image n’est pas stockée dans la blockchain. L’image n’est pas stockée dans le contrat de la blockchain. » Quant à savoir si le fichier zip contient bel et bien des cryptomonnaies, cela reste encore un mystère.

Source : Motherboard



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !