Twitter lance « Fleets » des tweets éphémères qui disparaissent après 24 heures

Twitter lance Fleets, sa réponse aux Stories façon Snapchat, Instagram et Facebook. Fleet sont des tweets qui disparaissent au bout de 24 heures. Certains testeurs craignent que la nouvelle fonctionnalité ne provoque une flambée du harcèlement. 

Twitter Fleet
Crédits : Unsplash

Il est de certaines fonctionnalités de services concurrents dont il est difficile de faire l’économie. Parmi elles, les Stories sont sans conteste le canon d’une nouveauté qui s’échappe des mains de ses créateurs. Les Stories sont en effet apparues pour la première fois sur Snapchat, le réseau social pionnier d’une communication plus éphémère.

Avant d’être progressivement repris dans les applications Facebook, notamment Instagram. Puis par Youtube il y a plus deux ans. On en était presque à se demander ce que faisait Twitter dans son coin. Surtout qu’après une phase de déclin, Twitter renoue depuis 2019 avec la croissance. C’est donc dans ce contexte que Twitter testait depuis plusieurs mois sa réponse, baptisée Fleets.

Twitter adapte les Stories façon Snapchat à ses tweets avec Fleets

Concrètement ces Stories façon Twitter se matérialisent par des tweets qui disparaissent au bout de 24 heures. Fleets peut inclure du texte, des photos et des vidéos, exactement comme dans un billet normal. Twitter explique : « certains d’entre vous nous disent qu’ils sont mal à l’aise avec le fait de twitter, parce que cela semble si public, si permanent, et qu’il y a tant de pression pour accumuler les retweets et les like ».

Et le réseau social de poursuivre : « parce qu’ils disparaissent de votre vue au bout d’une journée, Fleets aide les gens à se sentir plus à l’aise, à partager des pensées personnelles ordinaires, des opinions, et des sentiments ». Twitter explique que la fonctionnalité est en cours de déploiement à partir d’aujourd’hui. L’option devrait donc prochainement apparaître sur votre compte.

The Guardian pointe néanmoins des retours plutôt mitigés des bêta testeurs. Non pas que le système fonctionne mal, loin de là. Il permet justement d’augmenter dans certains cas la viralité des posts. Mais ce n’est pas tout : les Fleets contournent certaines contraintes, comme par exemple l’interdiction de taguer des personnes qui vous on bloquées. Ce qui selon certains testeurs donnent lieu à de nouvelles opportunités de harcèlement sur le réseau social.

Lire également : Twitter va bientôt permettre d’envoyer des messages vocaux en DM

Twitter explique de son côté continuer à prendre en compte le retour des utilisateurs et promet de mettre au point une solution. Tout en précisant que les messages d’avertissement qui s’affichent sur certains tweets pourront à terme être apposés sur les Fleet.

Source : The Guardian 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !