Twitter a mis un premier avertissement sur une vidéo retweetée par le compte officiel de Donald Trump. Une première, alors que le président américain utilise souvent cette tribune pour partager des contre-vérités, en particulier depuis que se profilent les élections présidentielles de novembre 2020.

Trump sur Twitter
Capture de la page de Donald Trump sur Twitter / Crédits : Phonandroid

C’est une petite première qui devrait créer un important précédent. Twitter a mis pour la première fois un avertissement sous une vidéo retweetée par Donald Trump. La vidéo, à l’origine postée sur le compte de Dan Scavino, directeur des réseaux sociaux et assistant du président des Etats-Unis, est affublée d’un pictogramme accompagnée des mots « Media manipulateur ».

Lorsque l’on clique sur l’avertissement, on peut lire que cette « vidéo a été significativement altérée ou fabriquée de manière à tromper les gens ou à changer son sens d’origine ». La vidéo en question montre le potentiel concurrent démocrate de Donal Trump lors des prochaines élections présidentielles, Joe Biden, dire un truc a priori assez absurde lors d’un discours : « Excusez-moi. Nous ne pouvons que ré-élire Donald Trump ».

Sauf que l’auteur de ce post a coupé le candidat en plein milieu d’une phrase, quitte à changer complètement le sens de ses propos. Il affirmait en effet initialement : « Excusez-moi. Nous ne pouvons que ré-élire Donald Trump si nous nous jetons du feu les uns les autres. Il faut que ce soit une campagne positive ». Alors que le candidat s’adressait à ses concurrents dans la primaire démocrate.

La mesure de twitter était annoncée de longue date mais n’avait jusqu’ici jamais été appliquée. Twitter ne souhaite pas se rendre complice de la propagation d’informations trompeuses dans le cadre des élections de 2020. Le contraire en somme de 2016, où le réseau social avait été vivement critiqué pour son rôle dans la propagation de fake news.

Lire également : Twitter durcit ses règles contre les responsables politiques – Trump dans le viseur

Le tag n’est pas encore visible de tous les utilisateurs – selon Engadget, il s’agit d’un bug que Twitter est en train de corriger. En mettant en place cette mesure, Twitter accentue sa différence avec Facebook qui refuse toujours de modérer les contenus trompeurs ou qualifiés de fake news. Reste à savoir si la mesure sera aussi mise en place dans d’autres pays, notamment en France, lors d’élections.

Source : Engadget



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Twitter permet désormais de poster des messages audios de 140 secondes

Twitter lance aujourd’hui une toute nouvelle fonctionnalité : les tweets audios. Ils permettent d’enregistrer de courts messages en lieu et place de texte. Une nouveauté qui s’inspire de ce que fait WhatsApp et qui n’est pour l’instant disponible que sur…