TikTok : les Etats-Unis accordent un sursis de 15 jours pour finaliser le rachat

 

TikTok a jusqu’au 27 novembre 2020 pour finaliser son rachat par Oracle et Walmart. Les Etats-Unis viennent en effet d’accorder un nouveau sursis de 15 jours à ByteDance, la maison mère de l’application chinoise. Une fois ce nouveau délai expiré, le gouvernement américain s’octroie le droit de bannir la plateforme de son territoire. 

TikTok USA

Sous prétexte de protéger la sécurité nationale américaine, Donald Trump a ordonné à ByteDance de trouver un acheteur américain pour TikTok avant le 12 novembre. Après des semaines de flottement, Oracle et Walmart ont finalement fait part de leur intention de racheter l’application chinoise. Pour l’heure, le deal entre ByteDance et les deux firmes américaines n’a pas encore été scellé.

Ce 12 novembre, l’administration Trump a finalement accordé un nouveau sursis de 15 jours au groupe chinois. Comme on peut le lire sur le site officiel du département du Trésor des États-Unis, ByteDance a désormais jusqu’au 27 novembre 2020 pour se plier aux exigences du gouvernement. « Cette prolongation donnera aux parties du temps supplémentaire pour résoudre cette affaire » déclare Monica Crowley, porte parole du département du Trésor des États-Unis.

15 jours pour sceller le rachat de TikTok par Oracle et Walmart

Parmi les conditions posées par les Etats-Unis au rachat de TikTok, on trouve l’obligation que l’intégralité du code de l’application devra être réécrite et stockée sur des serveurs localisés aux Etats-Unis. TikTok, qui compte 100 millions d’utilisateurs aux Etats-Unis et 700 millions dans le monde entier, s’appuie sur des algorithmes capables de mettre en avant les vidéos les plus susceptibles de plaire aux utilisateurs. Pour ça, l’application se base sur les goûts et les centres d’interêt des usagers. Tout le succès de TikTok repose sur ces algorithmes.

De son côté, la Chine souhaite plutôt que les algorithmes de TikTok restent la propriété de ByteDance. D’ailleurs, la Chine interdit à des entreprises chinoises d’exporter des technologies comme l’intelligence artificielle ou les algorithmes de recommandation de contenusDans ce cas-ci, le code de l’application serait donc stocké sur des serveurs chinois. En réaction à ce nouveau sursis, ByteDance affirme être « impatient de parvenir à une solution qui réponde à leurs inquiétudes sur la sécurité ». Pour l’heure, on ignore comment ByteDance, Oracle et Walmart vont parvenir à un accord qui soit à la fois approuvé par Pékin et Washington.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
tiktok porno suppression
TikTok s’attaque au porno et supprime 470 000 comptes

TikTok a décidé de s’attaquer aux comptes abritant du contenu pornographique et/ou utilisé pour faire la promotion de la prostitution. Selon les données du réseau social, TikTok a banni en octobre 2020 pas moins de 470 000 comptes coupables de…

tiktok oubli ban usa
TikTok affirme que le gouvernement américain a oublié de le bannir

TikTok n’a pas de nouvelles de l’administration Trump depuis plusieurs semaines. Pour l’heure, la question de son bannissement est donc au point mort. Problème, la date limite pour céder totalement TikTok à des repreneurs américains est ce mercredi 12 novembre….

donald trump twitter
Twitter pourrait bannir Donald Trump en cas de défaite

Twitter pourrait bannir Donald Trump en cas de défaite. Comme l’expliquent nos confrères du site Bloomberg, en cas de défaite, le milliardaire redeviendrait un utilisateur lambda, soumis aux mêmes conditions et aux mêmes sanctions que n’importe quel utilisateur. Donald Trump…