TikTok essaie tant bien que mal de renforcer la détection des challenges dangereux

TikTok vient de publier un rapport de 38 pages dans lequel il dévoile les résultats de ses recherches sur les défis et challenges viraux et les canulars. Le réseau social en profite pour annoncer de nouvelles mesures pour renforcer la détection de ces phénomènes les plus dangereux.

Tiktok challenges
Crédits : Unsplash

Au fil des années, TikTok a acquis malgré lui la réputation d'être un réseau social qui abrite des défis viraux dangereux, et qui dans les pires cas, ont entraîné des blessures graves ou la mort. On pense notamment au défi du “black-out”, qui d'ailleurs incité les régulateurs italiens à prendre des mesures contre TikTok.

Plus récemment, le réseau social a dû agir contre un autre challenge stupide et illégal, qui consistait à encourager les élèves à se montrer agressifs envers leurs enseignants et à voler du matériel scolaire. De fait et dans un souci de transparence, TikTok partage ce mercredi 17 novembre 2021 une étude dans laquelle il dévoile les résultats de ses recherches sur ces challenges viraux et dangereux, et les mesures qu'il compte prendre pour mieux détecter ces phénomènes.

Il faut dire que TikTok ne veut pas reproduire la même erreur que Facebook, qui est au centre d'une tempête médiatique depuis les révélations fracassantes de Frances Haugen. Cette lanceuse d'alerte a publié des milliers de documents et des études réalisées en interne qui ont prouvé que Facebook connaissait l'impact néfaste d'Instagram sur les plus jeunes et qu'il n'avait rien fait pour y remédier.

À lire également : TikTok s’engage contre le suicide en proposant un numéro vert aux utilisateurs

TikTok promet simplement une meilleure modération

D'après les dires de TikTok, cette enquête a été menée auprès de 10 000 adolescents, parents et enseignants en Argentine, au Australie, au Brésil, en Allemagne, en Italie, en Indonésie, au Mexique, au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Vietnam. Dans le cadre de cette étude, 12 experts de la sécurité des adolescents ont été invités à examiner les données de TikTok et à apporter leur contribution. Voici les principaux chiffres à retenir :

  • 21% des utilisateurs âgés entre 13 et 19 ans ont participé à des défis ou des challenges
  • Seulement 2% d'entre eux ont participé à des défis qu'ils ont considéré comme dangereux
  • 0,3% des sondés assure avoir participé à un défi qu'ils ont qualifié d'extrêmement dangereux
  • 64% des sondés ont déclaré que la participation à ses défis a eu un impact positif sur ses relations amicales

Face à ses conclusions, TikTok a déclaré que la technologie qui “alerte nos équipes de sécurité en cas d'augmentation soudaine du nombre de contenus violents liés à des hashtags” sera étendue “afin d'identifier également les comportements potentiellement dangereux”. En outre, le réseau social annonce travailler “sur le développement de ressources supplémentaires dans le Safety Center consacrée aux défis et canulars”. En d'autres termes, TikTok s'engage à mieux modérer son contenu. Pas certain que cela soit suffisant.

Source : TechCrunch



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !