TikTok : Microsoft veut racheter 100 % du réseau social y compris en Europe

 

Microsoft pourrait bien racheter les divisions européennes et indiennes de TikTok. Après avoir fait une offre pour les activités américaines, canadiennes, australiennes et néo-zélandaises du réseau social, le géant américain veut voir plus grand.

rachat tiktok
Crédits : TikTok

Si vous suivez l'actualité depuis quelques jours, vous n'êtes pas sans savoir que TikTok est dans l'œil de mire de la Maison Blanche. Donald Trump veut bannir le réseau social ainsi que WeChat du territoire US, pour des raisons de sécurité nationale. Les deux applications collecteraient en secret les données des utilisateurs américains pour les envoyer en Chine.

C'est d'ailleurs des motivations similaires qui ont poussé l'Inde à interdire TikTok sur son territoire plus tôt dans l'année. Dans sa grande bonté, Donald Trump a laissé une porte de sortie à TikTok. Pour éviter le bannissement, les activités américaines du réseau social chinois doivent être rachetées par une entreprise américaine.

45 jours top chrono

Microsoft a rapidement enclenché des pourparlers et a fait une offre pour racheter les divisions américaines, mais aussi canadiennes, australiennes et néo-zélandaises de TikTok. Entre temps, Donald Trump a signé deux décrets présidentiels pour mettre un sérieux coup de pression aux négociations.

C'est simple, la firme de Redmond a 45 jours pour finaliser l'opération, auquel cas TikTok sera interdit sur le territoire américain. Malgré ce délai extrêmement serré, Microsoft a décidé d'élargir son offre. L'objectif est simple : acquérir la quasi-totalité des activités de TikTok. En effet, d'après le site Financial Times, plusieurs sources proches du dossier affirment que le géant américain souhaite étendre son offre à d'autres divisions de TikTok.

L'Inde et l'Europe dans la ligne de mire

En l'occurrence, Microsoft souhaite inclure les divisions indiennes et européennes dans le rachat. Avant son interdiction en Inde, l'application y était très populaire et cumulait 650 millions d'utilisateurs (que Microsoft pourrait donc récupérer une fois TikTok en sa possession).

Concrètement, si le rachat a lieu dans ces conditions, Microsoft serait à la tête de la quasi-totalité des activités TikTok, à une exception près : la Chine. La maison-mère ByteDance serait donc uniquement responsable de Douyin (ndlr : l'appellation de TikTok sur le territoire chinois). Toujours selon Financial Times, Microsoft n'a pas pris cette décision au hasard. En effet, un rachat partiel des activités de TikTok pourrait poser des problèmes.

Prenons un exemple. Si la branche américaine est sous la coupe de Microsoft, mais que la division européenne est sous la gestion de ByteDance, comment assurer à Donald Trump que les données d'un citoyen américain qui utilise TikTok en Europe seront protégées ? Via un rachat international, Microsoft élude cette éventualité et garantit le même traitement des données pour chaque utilisateur autour du globe.

Microsoft marche sur des œufs

Quoi qu'il en soit, cette opération est l'une des plus complexes jamais menées à ce jour par Microsoft. Comme le précise justement le Financial Times, Microsoft doit livrer un sacré numéro d'équilibriste. La firme doit satisfaire les exigences de l'administration Trump, assurer ses capacités d'investissement (le rachat coûtera des milliards de dollars), prendre en compte les demandes de ByteDance, ne pas se brouiller définitivement avec Pékin, et établir sa stratégie au long terme pour TikTok. Rien que ça.

Source : Financial Times



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
whatsapp
WhatsApp partagera quand même certaines données avec Facebook en France

WhatsApp devrait tout de même partager certaines données personnelles d’utilisateurs en France avec Facebook après l’acceptation des nouvelles conditions d’utilisation. Des représentants du groupe l’ont confirmé à un journaliste de BFM TV. Facebook nous l’a assuré la semaine dernière par…

twitter fake news trump
Twitter : 73% de fake news en moins depuis l’exclusion de Donald Trump

Twitter s’est finalement résolu à bannir Donald Trump. Cette décision a eu un impact significatif sur la quantité de fausses informations qui polluent la plateforme. Depuis l’éviction du président sortant, le nombre de fake news partagées sur le réseau social a en effet baissé…

snapchat bannit trump
Snapchat bannit définitivement Donald Trump pour incitation à la violence

Snapchat a à son tour pris des mesures à l’encontre de Donald Trump. Le président américain a été définitivement interdit d’accès à son compte ce mercredi. La décision fait suite aux réactions similaires d’autres réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter…

twitch suspend compte donald trump
Twitter suspend indéfiniment le compte de Donald Trump

Twitter vient de suspendre “de façon permanente” le compte de Donald Trump. Craignant de nouvelles incitations à la violence, le réseau social a décidé de mettre ses menaces à exécution. Le président sortant s’est rapidement tourné vers le profil officiel…

trump facebook
Facebook bannit indéfiniment le compte de Donald Trump

Facebook a décidé de bannir indéfiniment le compte de Donald Trump. Après les émeutes qui ont eu lieu au Capitol et la mort tragique d’une partisane Pro-Trump au sein même du bâtiment, le réseau social juge que le Président n’est…