Tik Tok : une énorme faille de sécurité dévoilée par iOS 14

 

L’arrivée de la beta d’iOS 14 révèle une énorme faille de sécurité dans l’application Tik Tok pour iPhone. Cette dernière examinait très fréquemment le contenu du presse-papier. Le développeur de Tik Tok, qui explique pourquoi son application a ce comportement, annonce qu’une version corrigée a été soumise à Apple.

tiktok ios 14 presse papier
Crédit : Unsplash

Vous n’imaginez pas tout ce qui passe par le presse-papier. Des messages que vous voulez sauvegarder. Des adresses que vous voulez partager. Parfois même des images, des photos. Des informations personnelles et confidentielles. Mais savez-vous ce qu’est le presse-papier ? C’est l’espace de la RAM où sont stockées les informations entre le moment où vous faites « copier » et un autre où vous faites « coller ». Et généralement, l’information ne disparaît que parce qu’elle a été écrasée par une autre.

Lire aussi – Tik Tok : L’application Zynn qui lui volait ses contenus est bannie du Play Store

Une faille de sécurité a été découverte grâce à une iOS 14. La nouvelle version du système d’exploitation de l’iPhone est actuellement disponible en beta. Elle intègre de nombreuses nouveautés. Et l’une d’entre elles permet d’alerter l’utilisateur quand une application a un comportement douteux. Cette alerte s’affiche directement à l’écran. Il y a quelques jours, un développeur a alerté nos confrères du site iMore à propos de Tik Tok, l’application polémique, très en vogue chez les jeunes et soupçonnée fin 2019 d’envoyer de nombreuses informations sur des serveurs chinois.

Un examen toutes les 2 à 3 frappes du clavier

Selon ce développeur, l’application Tik Tok examine très souvent le presse-papier. Et très souvent n’est pas galvaudé, puisque l’application regarde son contenu toutes les deux à trois fois que vous cliquez sur une lettre du clavier. Bien sûr, cet examen n’est possible que dans le cadre de l’utilisation de l’application. Heureusement, Tik Tok n’espionne pas notre vie tout le temps ! Avant iOS 14, impossible de savoir que l’application avait ce comportement. Avec iOS 14, c’est maintenant affiché (avec notification à l’appui).

La publication du premier article de nos confrères a fait assez de bruit sur Internet pour amener Tik Tok a prendre la parole sur le sujet. Dans une déclaration, un représentant de l’application explique que cette fonction n’est pas de l’espionnage, mais une mesure de sécurité antispam. Elle vérifie que le contenu du presse-papier. Le lanceur d’alerte originel a expliqué qu’il existe des moyens plus simples (et plus légitimes) d’arriver au même résultat. Selon lui, soit les développeurs savaient ce qu’ils faisaient, soit ils ne sont pas bons.

Une surveillance bienveillante ?

Toujours est-il que Tik Tok a décidé de supprimer cette fonction « de protection » de son application sur iOS. Une nouvelle version de son application a été soumise à Apple et devrait être bientôt disponible en téléchargement.

Notez qu’iOS 14 n’a pas révélé que le comportement étrange de Tik Tok. Depuis l’arrivée de la beta, plusieurs autres applications, dont de grands noms comme Google News, Call of Duty Mobile ou Accuweather, sont concernés (mais pas sur les mêmes sujets). Il est possible que ce système ait été mis en place par Apple pour amener les développeurs à mieux développer leurs applications en s’appuyant sur le bad buzz initié par des utilisateurs outrés.

Source : iMore



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
keynote apple 15 septembre 2020 comment suivre
iOS 14 a été lancé trop vite, les développeurs pestent contre Apple

iOS 14, iPadOS 14… Apple a visiblement pris les développeurs de court en lançant ses nouveaux systèmes d’exploitation au lendemain de leur annonce. De quoi forcer nombre d’éditeurs à adapter leur application dans l’urgence faute d’outil de développement stable disponible…