Test Xiaomi Poco M3 : le petit dernier fait preuve d’une longévité accrue

 
Xiaomi Poco M3

Poco n'en avait visiblement pas fini avec sa gamme de smartphone cette année. Après les Poco F2 Pro et le Poco X3 NFC, voici que débarque le petit dernier de la famille : le Poco M3. S'affichant à un prix vraiment alléchant (sa version de base coûte moins de 160 euros), ce smartphone a plus d'un atout dans sa manche, à commencer par sa conséquente autonomie et son dos qui ne passe pas aperçu. Voici donc notre test complet du Poco M3, allez en route !

Xiaomi Poco M3

En cette période de fêtes de fin d'année , et à l'heure où plus personne n'attendait de nouveautés au niveaux des smartphones, Poco décide de sortir un nouveau smartphone, parfait cadeau de Noël, le Poco M3. Doté de spécifications techniques proches d'un milieu de gamme, mais s'affichant à un prix défiant toute concurrence, le Poco M3 est proposé à moins de 160 € dans sa version standard. Un tour de force tarifaire, mais que vaut un téléphone à ce prix ? Nous avons pu mettre la main sur ce nouvel appareil de la marque à l'étendard jaune et noir, et vous proposons notre test complet.

Prix et disponibilités

Le Poco M3 est disponible chez l'ensemble des revendeurs Xiaomi/Poco et sur les sites de E-commerce en deux versions. La première, vendue 159,99 €, est nantie de 4 Go de RAM et de 64 Go d'espace stockage. La seconde, équipée de 4 Go de RAM et de 128 Go de stockage, est commercialisée 179,90 €. Ces deux éditions sont disponibles en trois coloris : Jaune Poco, Bleu Intense et Noir Intense.

Notre test complet du Poco M3 en vidéo

Design

Comme toujours, c'est un ensemble plus que complet que Poco fournit ici. Pendant que certains jouent à l'économie en enlevant les adaptateurs secteurs, ici vous aurez tout ce qu'il vous faut pour utiliser votre smartphone au mieux dès sa sortie de boîte. En plus du Poco M3, vous retrouverez le câble de recharge USB-C de bout en bout, l'adaptateur secteur charge rapide en 22,5 W et des écouteurs on obtiendra quelque chose de bien plus utile, le fameux étui en plastique souple proposé comme d'habitude pour protéger son smartphone dès la sortie de boîte. Si nous le soulignons assez régulièrement, c'est parce que nous trouvons que cela devrait être un standard. 

Xiaomi Poco M3 photo

Le Poco M3 mesure 16,23 cm de hauteur et 7,73 cm de largeur. En termes d'épaisseur, il fait 0,96 cm, tandis que son poids est de 198 grammes. Un beau bébé donc. La face avant du Poco n'a rien de surprenant : vous y retrouverez une grande dalle IPS FHD+ de 6,53 pouces, pourvue de bords fins mesurant 3 mm sur les côtés et sur la tranche supérieure. Le menton est légèrement plus épais de 6 mm. On note également la présence tout en haut, au milieu de l'écran, d'un capteur selfie intégré de style « goutte d'eau ».

Sur la tranche gauche du smartphone on trouvera le chariot de carte SIM au format 2+1 qui pourra accueillir, comme son nom l'indique deux cartes Nano-SIM et une carte Micro SD pour étendre sa mémoire, l'appareil prenant en charge les Micro SD jusqu'à 512 Go. À l'opposé vous pourrez retrouver les deux boutons de contrôle de volume (plus et moins), ainsi qu'un bouton de déverrouillage intégrant également le capteur d'empreinte digitale. Rien à dire sur ce dernier qui se montre très réactif, à l'image des standards actuels.

Xiaomi Poco M3

Au-dessous de l'appareil, c'est le port de charge USB-C qui est logé sur la partie centrale. À sa gauche, on trouve un micro, et à sa droite, un haut-parleur. À noter que ce dernier viendra compléter le haut-parleur du haut pour délivrer du son stéréo sur lequel nous reviendrons dans la partie dédiée. Pour finir, sur la tranche supérieure de l'appareil, on profite d'une prise mini-jack en 3,5 mm, ainsi qu'un capteur infrarouge, et un second micro permettant la réduction de bruit lors de conversations téléphoniques.

Xiaomi Poco M3

C'est surtout à l'arrière que le design du Poco M3 s'affirme. À ce budget, l'ensemble est en plastique, qui reste d'excellente qualité malgré tout et intègre un relief au style cuir. La marque a pris le parti d'une couleur unie, le dos étant composé d'un énorme rectangle noir sur la partie haute intégrant le nom Poco à droite et d'un triple module photo à gauche. Certains aimeront, d'autre pas, mais le design fait très moderne. Malgré la largeur de l'encart noir, l'ensemble inspire étrangement à quelque chose de très sobre et épuré. Habituellement, on attend des capteurs qu'ils se fassent les plus discrets possible, nous les premiers. Et pourtant, nous restons séduits par le look de ce Poco M3. Pour ce qui est des coloris, trois choix s'offrent à vous : Jaune Poco, Bleu Intense, Noir Intense (plus classique). C'est le modèle dont nous avons disposé le temps de ce test.

Xiaomi Poco M3

Côté prise en main, ce Poco M3 est une vraie surprise. Le plastique est de bonne qualité, et l'effet de relief permet, en plus d'éviter au smartphone de glisser des mains, de limiter la visibilité des traces de doigt. Le bouton de déverrouillage est idéalement placé et tombe parfaitement sous le pouce. Les boutons de volume plus et moins sont également à portée de pouce, chose assez agréable et rare pour être notée.

Dans l'absolu, le smartphone est très plaisant à utiliser. Cependant, il sera toujours compliqué d'atteindre à une main le sommet de l'écran pour accéder au centre de contrôle et de notifications, comme habituellement avec de si grands écrans.

Xiaomi Poco M3

Écran

L'écran, parlons-en justement. Comme dit précédemment nous sommes ici face à une dalle IPS Full HD+ de 6,53 pouces proposant une définition de 2340 x 1080 pixels et une densité de 395 pixels par pouces. Voilà un élément qu'il intéressant de noter quand on voit que, chez certains constructeurs, des smartphones offrant une définition de seulement 1600 x 720 pixels sont parfois proposés à un prix supérieur. Le tout s'affiche au format 19,5:9 et dispose d'un taux de rafraîchissement de 60Hz. Pas de 120 Hz comme sur le Poco X3 NFC donc, qui est vendu 70 € de plus.

Dalle LCD IPS oblige, nous n'aurons donc un taux de contraste que de 1500:1. Exit les noirs très profonds sur le papier. Sur le papier seulement, puisqu'à l'usage, l'écran se révèle relativement performant. Nous ne sommes certes pas sur de la QuadHD+ en Amoled mais l'ensemble reste propre, avec des détails nets et précis et des couleurs vives. L'écran se révèle agréable à utiliser, d'autant qu'il n'émet que très peu de lumière bleue ( Certification TÜV Rheinland ).

Xiaomi Poco M3

Cependant, la dalle semble très peu lumineuse, même au maximum. Un petit tour dans les paramètres pour activer la fonction « mode lumière du soleil » permet de booster un peu la luminosité maximum et rendre l'utilisation plus agréable.

L'ensemble est recouvert par du verre Corning Gorilla Glass 3. Loin d'être la dernière version, celle-ci reste cependant très fiable, même si nous vous recommandons l'achat en supplément d'une petite protection pour améliorer la longévité de votre Poco M3.

Xiaomi Poco M3

Audio

Chose assez rare sur des smartphones à ce prix, c'est du son stéréo qui sera délivré par le Poco M3. Les deux haut-parleurs situés de part et d'autre du smartphone sont relativement puissants et bien équilibrés. Si ces derniers ne sont pas des monstres dans les basses fréquences, l'ensemble reste tout de même agréable à l'écoute, même à plein volume, et la distorsion semble maîtrisée.

Vous pourrez également utiliser le port mini-jack de 3,5 mm pour y brancher votre casque ou vos écouteurs. Cela va sans dire, vous aurez également le moyen de profiter de la connectivité en Bluetooth 5,0 pour synchroniser une paire d'écouteurs ou un casque supra-auriculaire sans fil. Rien de particulier à noter de plus concernant l'audio, le Poco M3 fait ce qu'on lui demande sans soucis.

Xiaomi Poco M3

Hardware et performances

Côté matériel, Poco a équipé son M3 d'un processeur d'entrée de gamme datant de ce début d'année. Vous pourrez donc retrouver en interne un SoC Snapdragon 662 combinant 8 cœurs Kryo 260 cadencés à 2,0 GHz et un GPU Adreno 610, le tout signé par Qualcomm. Ce SOC est assisté de 4 Go de de mémoire vive en LPDDR4X et propose, selon les versions choisies, de la mémoire UFS en version 2.1 pour les modèles proposant 64 Go de stockage, et en version 2.2 pour les versions proposant 128 Go de stockage.

Poco M3 benchmarks

Évidemment, ceci ne prend pas en compte la place prise par le système d'exploitation : comptez donc 110 Go de réellement utilisable sur la version 128 Go, et une cinquantaine de Go disponibles sur la version 64 Go.

Côté performances, le Poco M3 s'en sort… Pas plus, pas moins ! Malgré tout, nous sommes là face à un smartphone d'entrée de gamme qui propose des performances quasi similaires à celles d'un milieu de gamme. Si cela reste louable et fonctionne sans soucis pour les moins exigeants, force est de constater que de grosses lenteurs et baisses de frame-rate se font sentir sur les jeux les plus gourmands. L'appareil obtient un score que de 372 points sur WildLife de 3Dmark, ce qui le place tout en bas de l'échelle en termes de puissance. Même chose quand il s'agit de SlingShot Extrême, toujours sous 3D Mark : avec 1183 points, cela le place dans le tiers bas des smartphones.

Xiaomi Poco M3

Comme vous le voyez, nous sommes loin des standards de performances imposés par les flagships des constructeurs, mais c'est tout à fait normal. Simplement, ne vous orientez pas sur ce smartphone si votre intention est de jouer à de gros jeux. Ce n'est, en même temps ni le but ni la cible du Poco M3. Si l'on reste dans une utilisation standard du smartphone, que ce soit la consultation de réseaux sociaux, de la navigation web, ou encore l'utilisation de services de SVoD, le M3 s'en sort sans soucis. Dès lors qu'on commence à sortir des sentiers battus, le Poco M3 s'incline.

Batterie et Recharge rapide

Le Poco M3 est équipé d'une gigantesque batterie de 6000 mAh qui n'aura aucun souci à tenir même pour les plus power-user d'entre vous. Lors des tests, il aura fallu deux jours pour en venir à bout, avec une utilisation intensive mêlant jeux vidéos, SVoD, appels, réseaux sociaux, photographie et tout ce qui s'en suit. Avec une utilisation plus modérée, l'appareil vous assurera deux jours et demi, voire trois jours pour les plus économes, et ce, sans sourciller.

Xiaomi Poco M3

Étrangement, le chargeur fourni permet de délivrer 22,5W quand le Poco M3 ne peut accueillir qu'une recharge rapide de 18W. Il faudra prendre son temps pour recharger cet immense accumulateur. Comptez quasiment deux heures pour une recharge complète. Ce qui reste cependant acceptable lorsqu'on prend en compte l'énorme autonomie proposée ici par Poco. Il faudra cependant se limiter à une charge filaire puisque le Poco M3 n'est pas compatible avec la recharge sans fil.

Connectivités et réseau

Évidemment, pour moins de 200 € vous n'aurez pas encore accès au nouveau réseau 5G. Il faudra donc se limiter à une connectivité 4G LTE. Cependant vous pourrez compter sur une connectivité Bluetooth en 5,0 comme cité précédemment, mais également sur le Wifi présent ici en version 5 (802.11 ac). On passera sur l'absence d'une puce NFC ou du Wifi 6.

Xiaomi Poco M3

Environnement

Lié à Xiaomi, Poco nous propose ici un M3 sous Android 10 équipé de la surcouche MIUI 12. Rien de nouveau donc. Cette interface, bien loin de ce qui fait le charme d'Android Stock, reste agréable à utiliser et très simple à appréhender. L'ensemble fonctionne de façon très fluide et sans souci.

Photographie et vidéo

Sur le dos de l'appareil, dans son grand rectangle noir, on profite d'un module photo comprenant 3 capteurs. Le premier capteur, le principal est un grand-angle de 48Mpx ouvrant à f/1,79. Les deux derniers capteurs sont tous deux des capteurs de 2 Mpx ouvrant à f/2,4, l'un vous permettra de prendre des clichés en macro, quand le second servira uniquement en mode portrait pour calculer la profondeur de champ (Time Of Flight). On est très loin des standards habituels proposant généralement, a minima un ultra-grand-angle en plus de la configuration sus-citée.

Xiaomi Poco M3 photo

Dans l'absolu, le capteur principal s'en sort bien, les couleurs sont vives, les détails et la netteté sont présents lorsque les conditions de lumière sont bonnes. En mode nuit ou HDR, le bruit se fera omniprésent et la perte de qualité criante, notamment dans les zones les plus sombres. La grosse faiblesse de ces capteurs ne vient pas tant des capteurs en eux même, mais surtout de la partie traitement logiciel et IA qui a tendance à vouloir lisser les images, ce qui rend les clichés « flous » et leur fait perdre de leur cachet.

Xiaomi Poco M3 photo

Le capteur macro est lui, vraiment décevant. Si, au premier coup d'oeil l'ensemble reste correct, les couleurs semblent vraiment plus ternes qu'avec le capteur principal et un simple petit recadrage affectera directement la qualité puisque ce capteur n'est que de 2 Mpx. Il serait presque plus judicieux d'utiliser le capteur principal couplé à l'IA pour le coup, et recadrer l'image pour se rapprocher d'un résultat macro.

Côté selfie, le Poco M3 propose un capteur de 8 Mpx qui saura très bien se débrouiller dans l'exercice de l'autoportrait. Comme habituellement, le détourage en mode portrait avec une seule caméra sera uniquement logiciel et donc soumis à quelque soucis en termes de précision, mais le Poco M3 s'en sort relativement bien dans l'ensemble. Comme d'habitude, il est de mise de désactiver le filtre beauté qui a tendance à lisser la peau et faire perdre en netteté sur la photo.

Xiaomi Poco M3 photo selfie

Pour ce qui est de la vidéo, le M3 est capable de filmer jusqu'en 1920 x 1080 pixels à 30 images par seconde au maximum, et propose également un mode Slow motion qui lui, permettra de capturer, toujours en 1080P, 120 images par secondes.

Vous l'aurez compris, le Poco M3 brille plus par ses performances en autonomie qu'en photographie. Il a cependant le mérite de proposer un triple module photo relativement correct et proposant l'ensemble des fonctionnalités les plus utilisées. Aux vues des son prix, cela reste louable.

Xiaomi Poco M3 photo

 



Notre verdict sur le Poco M3

POCO ne révolutionnera pas le smartphone avec ce M3, mais réalise un beau tour de force en proposant un smartphone au positionnement tarifaire agressif, tout en conservant de belles performances pour une utilisation standard. S'il ne surprend pas par ses performances en photo, le M3 jouit d'une excellente autonomie grâce à son énorme accumulateur de 6000mAh. À défaut d'être le plus puissant, c'est aujourd'hui l'un des plus endurants.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !
Xiaomi Redmi Note 9T 5G
Test Redmi Note 9T : la 5G pour tous à moins de 250 €

Xiaomi commence fort en ce début d’année 2021 en nous proposant le Redmi Note 9T. Un smartphone abordable et performant pour moins de 250 €, le tout mettant en avant le nouveau fer de lance de tous les constructeurs :…

OnePlus N10 5G
Test OnePlus Nord N10 5G : le OnePlus de trop ?

En lançant la gamme Nord, OnePlus s’attaque à un marché plus “grand public”. Le premier appareil de la série nous avait particulièrement séduit il y a quelques mois. Nous avions donc hâte de mettre la main sur son petit frère,…

Test iPhone 12
Test Apple iPhone 12 : le digne héritier

Coincé entre l’iPhone 12 Mini et la gamme Pro, l’iPhone 12 pourrait-il créer la surprise en offrant au final le meilleur compromis ? Ou au contraire est-ce un modèle sans saveur particulière qui aura du mal à trouver sa place ? En…

Pixel 4a 5G
Test Pixel 4a 5G : le meilleur de Google à prix abordable

Avec le Pixel 4a 5G, Google propose un smartphone milieu de gamme qui reprend une bonne partie des atouts du nouveau flagship de la gamme, le Pixel 5, pour un prix moins élevé. Pas de coup de baguette magique, pour…