Test Xiaomi Mijia Smart Home Aqara 5 en 1 : la domotique à prix mini

test xiaomi mijia aqara domotique

Xiaomi propose un kit domotique 5 en 1 « Mijia Smart Home Aqara », un petit boitier est appairé à plusieurs objets connectés qui peuvent être des lampes, des détecteurs de mouvement, de température et bien d’autre chose. Le tout est relié à une application qui est facile à prendre en main. Voici notre test de ces équipements pensés pour faciliter la vie à la maison.

CLIQUEZ ICI POUR VOUS ACHETER LE KIT XIAOMI MIJIA SMART HOME AQARA

test xiaomi mijia aqara domotique

Le constructeur chinois propose une vaste gamme de produits et la domotique en fait partie. Pour le moment, ils ne sont pas encore proposés en France puisque Xiaomi a débarqué avec une boutique à Paris. Toutefois, on imagine que cela ne saurait trop tarder. Nous avons pu constater lors de notre escapade au MWC 2018 que le constructeur misait beaucoup sur ce secteur.

La solution que nous testons aujourd’hui est modulable, les consommateurs ont la possibilité de choisir uniquement ce dont ils ont besoin ou alors prendre des kits entiers prêts à l’emploi. Ce dispositif s’articule dans tous les cas autour d’une passerelle permettant de connecter tous les objets directement à travers son propre routeur Wi-Fi, les autres appareils communiquent via le réseau maillé Zigbee. Un protocole de communication utilisé sur de nombreux objets connectés, il en existe bien sûr d’autres. En théorie, on peut placer les objets à 100 m à la ronde de la passerelle, c’est amplement suffisant pour couvrir un foyer.

Dans les boîtes

test xiaomi mijia aqara domotique

Forcément si vous commandez un kit complet, le tout ne sera pas livré dans une seule et unique boite puisque Xiaomi propose une certaine modularité concernant sa gamme de produits. Vous recevrez la pièce maîtresse bien entendu, la passerelle c’est elle qui se connecte en Wi-Fi pour communiquer via l’application maison. Ensuite, tout dépendra de ce que vous avez acheté. Dans notre cas, des détecteurs de mouvements, d’ouverture de portes ou fenêtres et bien d’autres produits sur lesquels nous allons revenir tout au long du test. Sachez que chaque produit, en dehors de la passerelle relié au secteur, est livré avec une pile CR2032 d’une durée de vie estimée à 2 ans.

Fiche technique

 Fiche technique Xiaomi Mijia Smart Home
Dimensions10 x 10 x 10 cm
Poids350 g
ConnectivitéWi-Fi b,g,n
Zigbee
Haut-parleurOui
LED16 millions de lumières RVB
Prix50 euros

Nous allons développer la partie technique de la passerelle puisque c’est le cerveau de la domotique chez Xiaomi. Elle est présentée comme une petite base ronde très compacte qui se niche directement sur une prise secteur. Il faut disposer d’un adaptateur puisque la passerelle bénéficie d’une prise chinoise. Une lumière LED permet de profiter d’une petite lampe en cas de besoin et s’étend tout autour de la base, la couleur et la luminosité peuvent être ajustés.

La passerelle est capable de connecter un maximum de 30 objets connectés Xiaomi. Elle se relie elle-même à un routeur en Wi-Fi dans la bande des 2,4 GHz. Munie d’un haut-parleur, elle peut servir d’alarme ou encore pour diffuser de la musique. Xiaomi communique sur 1200 radios internet disponibles pour son appareil. Un petit bouton est présent permettant de couper la lumière ou le son provenant du haut-parleur intégré.

Installation et utilisation

Pour commencer, il faut télécharger une application disponible sur le Play Store, Mi Home. Pas de craintes, elle ne sera pas en chinois, Xiaomi a beaucoup travaillé son interface pour la rendre disponible en Français, mais il arrive que certaines indications soient encore en anglais voire en chinois. Mais dans l’ensemble l’expérience utilisateur est plutôt positive. Il faut se connecter aux serveurs de la Chine, certains auront probablement un peu de mal avec ça. Finalement nous ne savons pas ce qu’il advient de nos données personnelles.

test xiaomi mijia aqara domotique

Ensuite, il faut brancher la passerelle au secteur et là une voix en chinois nous signale qu’elle est bien allumée. Il faut ensuite procéder à l’installation de la passerelle en suivant les instructions, en se connectant au réseau Wi-Fi qu’elle créée. Puis il faut renseigner les identifiants et mots de passe de notre propre réseau Wi-Fi domestique. La passerelle sera connectée et lancera une mise à jour, Xiaomi suit de près ces produits en proposant souvent des nouveautés.

test xiaomi mijia aqara domotique

Une fois cette étape réalisée, on va à présent s’intéresser aux objets connectés qui l’accompagne. L’appairage est une nouvelle fois un jeu d’enfant, il suffit de piocher dans la liste des produits ceux que nous voulons connecter et ensuite sur l’appareil en question il faudra avec une petite aiguille enfoncer un bouton de connexion.

test xiaomi mijia aqara domotique

Les objets connectés à la passerelle sont reconnus comme étant des sous-appareils puisque sans elle, ils ne peuvent pas communiquer avec l’application Mi Home. Ce n’est pas le cas de tous les produits domotiques de chez Xiaomi, nous avons eu l’occasion de passer un peu de temps avec une lampe Yeelight qui se connecte directement via le Wi-Fi par exemple. Enfin, nous avons également testé une caméra IP Mijia 720p et le robot aspirateur de Xiaomi qui sont directement gérés par l’application à travers le réseau Wi-Fi.

Application Mi Home

Mi Home est l’application domotique de Xiaomi et son interface est plutôt simple à prendre en main. C’est subjectif, bien entendu. Nous retrouvons une barre d’outils en bas de l’écran avec comme mention « Mi Home, Magasin, Automatisation, Profil« . En réalité il y a surtout le premier et le dernier menu qui nous intéresse.

test xiaomi mijia aqara domotique

En sélectionnant un objet, il est possible d’automatiser certaines actions. Xiaomi appelle ça des scènes dans l’application, cerise sur le gâteau quelques exemples peuvent vous aider à y voir plus clair. Pour organiser le tout, il est facile de ranger les objets connectés par pièce où ils sont entreposés, bureau, chambre, salle à manger…

test xiaomi mijia aqara domotique

Nous avons pu tester un détecteur de mouvement, d’ouverture et fermeture de portes ou fenêtres, un interrupteur, un thermomètre et une prise. Ces objets connectés sont liés les uns aux autres et permettent grâce aux scènes d’élaborer certains scénarios. L’interrupteur connecté peut activer la lumière d’une lampe connectée à la prise de Xiaomi, ouvrir une porte ou une fenêtre peut également avoir le même effet. Chacun peut élaborer ses propres scénarios en fonction de ses propres besoins. Autres exemples :

  • Ouvrir une porte peut éteindre un climatiseur, l’inverse peut l’allumer
  • Le climatiseur peut s’activer automatiquement en fonction de la température ambiante, grâce au thermomètre connecté
  • Le détecteur de mouvement peut vous informer d’une intrusion dans votre domicile
  • Le bouton connecté peut allumer ou éteindre une lampe branchée sur l’interrupteur connecté de Xiaomi

Compatible avec Domoticz, Jeedom…

Il est possible de passer par une autre interface pour gérer la domotique de Xiaomi. En effet, Domoticz est une solution open source et multi plateforme. J’y ai recours pour d’autres appareils et cela permet de tout centraliser au même endroit et ne pas avoir besoin d’utiliser plusieurs applications ou services. Cette solution offre avant tout un gain de temps et une certaine simplicité. La solution est disponible sur Windows, Linux, macOS, les NAS Synology et FreeNAS. Dans mon cas, Domoticz est installé sur un Raspberry Pi 3.

test xiaomi mijia aqara domotique

Une fois Domoticz installé sur la plateforme de votre choix, il faut bien évidemment associer les appareils que vous possédez. Il faut pour cela cliquer sur l’icône « Option / Seetings » en haut à droite puis vous rendre dans « Hardware / Matériel ». A partir de là, ajouter un nom et dans type choisissez « Xiaomi Gateway ». Ajoutez-le et le tour est joué, tous les objets connectés reliés à la passerelle seront automatiquement reconnus.

Cette méthode permet de sortir dans un certain sens de l’écosystème Xiaomi. Domoticz propose également une application Android qui permettra de piloter la domotique à partir de son smartphone. Il existe d’autres solutions similaires à Domoticz comme Jeedom, ce dernier semble également compatible avec la passerelle de Xiaomi. Sous condition de mettre les mains dans le cambouis, il est possible d’associer Google Assistant pour le commander à la voix en s’appuyant sur IFTTT.

Disponibilité et prix

L’ensemble domotique Xiaomi Mijia Aqara 5 en 1 que nous avons testé est très accessible, il est question d’une cinquantaine d’euros sur le site Gearbest. Il faut se tourner vers l’import pour pouvoir mettre la main sur un tel produit. Xiaomi a officiellement débarqué en France, mais la marque n’a pas encore ajouté ses produits domotiques à son catalogue.

 

CLIQUEZ ICI POUR VOUS ACHETER LE KIT XIAOMI MIJIA SMART HOME AQARA

Conclusion

test xiaomi mijia aqara domotique

Xiaomi propose une gamme de produits très intéressants. La domotique est dans l’ère du temps, pouvoir acquérir une vaste gamme d’objets connectés à prix cassés pour pouvoir s’équiper est vraiment appréciable. De plus, Xiaomi a choisi d’ouvrir son écosystème pour permettre de gérer sa solution à travers d’autres services et applications. L’installation et l’utilisation de ce dispositif sont de plus un véritable jeu d’enfant. Utilisez-vous cette solution ou similaire chez vous ? Partagez votre expérience dans les commentaires avec la communauté du site.

NOTRE AVIS

L’ensemble domotique Xiaomi Mijia Aqara 5 en 1 est digne d’intérêt pour plusieurs raisons. Facile à installer et à utiliser, application facile à prendre en main, ouverture, la passerelle peut prendre en charge une trentaine d’objets connectés et les possibilités semblent infinies.

Le seul véritable défaut, si cela en est vraiment un, c’est la nécessité d’utiliser un adaptateur de prise. Certains éléments de l’application Mi Home mériteraient d’être traduits, mais Xiaomi a fourni des efforts au fil du temps et cela ne devrait pas s’arrêter là. Enfin, la nécessité de se connecter à des serveurs situés en Chine ne rassurera peut-être pas ceux qui attachent une certaine importance à leurs données personnelles.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du Nebula Mars 2 d’Anker : le projecteur Android portable presque parfait !

Anker est de retour sur le marché des projecteurs avec le Nebula Mars 2. La marque commence à se faire un nom sur un marché dominé par les géants de l’image et du son. Avec le Nebula Mars 2, le spécialiste des batteries externes démontre tout son savoir-faire sur le marché des projecteurs portables. Propulsé par Android, le Mars 2 a tout pour plaire. Qu’en est-il à l’usage ? Réponse dans notre test complet !

Test de l’Asus ROG Phone : le vrai smartphone gaming, c’est lui !

Né d’un poisson d’avril en 2016, l’Asus ROG Phone débarque sur le marché français. Le constructeur a conçu le smartphone gaming de l’extrême. Tout ou presque sur le papier est réuni pour proposer la meilleure expérience de jeu sur smartphone. Mais qu’en est-il en réalité ? Réponse dans notre test complet !

Test du Oppo RX17 Pro : le presque OnePlus 6T

Après un Oppo Find X accueilli en demi-teinte, le Oppo RX17 Pro s’attaque au marché des smartphones haut de gamme à moins de 600 euros. Il affiche beaucoup de similitudes avec le OnePlus 6T, mais est-il à son niveau ? Nous avons pu utiliser le Oppo RX17 Pro pendant plusieurs jours. Découvrez notre test complet !

Test Xiaomi balai aspirateur Jimmy JV51 : la réponse à Dyson

L’heure du test a sonné pour le Xiaomi Jimmy JV51. Cette fois nous avons affaire pour la première fois à un balai aspirateur. Nous avons là un concurrent direct des appareils ménagers Dyson pour un prix plus accessible. Alors que vaut…