Test du Honor Band 5 : plus fort que le Xiaomi Mi Band 4 ?

test honor band 5

Avec son Band 5, Honor s’attaque à son rival Xiaomi sur le marché des bracelets connectés. Ce dernier mise sur un tarif agressif avec un Mi Band 4 à 40 euros. Honor va plus loin en proposant son Band 5 à 30 euros. Il l’équipe en prime d’un capteur du taux d’oxygène dans le sang. Mais que vaut-il au quotidien ? Nous l’avons testé.

test honor band 5

Qui d’autre qu’Honor pouvait bien venir inquiéter Xiaomi sur le marché des bracelets connectés ? Fort de son succès sur le marché des smartphones, la demie-soeur de Huawei tente une incursion sur celui des wearables. Le constructeur concocte sa recette avec des ingrédients qu’il maîtrise : le Band 5 est un concentré de technologie vendu à un prix agressif.

Proposé à 30 euros seulement, il regroupe les basiques et se dote en bonus d’un capteur du taux d’oxygène dans le sang. Honor concurrence donc le Mi Band 4 de Xiaomi, un produit similaire qui se révèle particulièrement séduisant au quotidien. Qu’en est-il du Honor Band 5 ? Parvient-il à nous faire oublier le Mi Band 4 ? Devient-il le bracelet incontournable de 2019 ? Réponse dans notre test complet.

Prix et date de sortie

Le Honor Band 5 est proposé à 29,90 euros sur le site officiel de la marque et dans quelques boutiques partenaires. Ce positionnement permet à la marque de toucher un public encore dubitatif quant à l’intérêt d’un tel produit. Débourser 30 euros “pour voir” reste plus acceptable que s’amputer de quelques centaines d’euros.

Avec le Band 5, Honor rivalise donc avec le Mi Band 4 de Xiaomi, autre bracelet connecté très abordable, mais néanmoins complet. Le Huawei Band 3 Pro figure aussi parmi les alternatives, mais il coûte deux fois et demie plus cher.

Design et écran

Honor reprend les codes du bracelet connecté d’entrée de gamme : bracelet en silicone noir (interchangeable), format allongé (11,5 x 43 x 17,2 mm), poids plume (22,5 g). L’ensemble des capteurs se situent bien évidemment sous le cadran. Le Honor Band 5 a des allures de bracelets Huawei, quoi de plus normal ?

test honor band 5 bracelet

Il brille surtout par la qualité de son écran. Honor opte pour une dalle AMOLED de 0,95 pouce placée au-dessus d’un bouton circulaire tactile. L’écran se révèle particulièrement réussi avec d’excellents contrastes, une bonne colorimétrie et une luminosité permettant de le consulter en plein soleil.

test honor band 5 ecran

La navigation dans l’interface nécessite une petite phase d’apprentissage. Les glissements verticaux permettent d’accéder aux différentes fonctionnalités (fréquence cardiaque, sommeil, exercice, taux d’oxygène dans le sang, nombre de pas, messages, paramètres) alors qu’un balayage de gauche à droite remplace la touche “retour”. Enfin, un appui simple sur la touche tactile circulaire permet de revenir à l’écran d’accueil. Enfin, le Band 5 s’allume automatiquement lorsqu’on regarde l’heure.

Sans éblouir, le Honor Band 5 reste un bracelet sobre et agréable à porter. Pour 30 euros, difficile d’exiger des matériaux plus nobles, d’autant qu’Honor fournit tout de même un écran AMOLED de grande qualité.

Autonomie

Sur son site officiel, Honor promet une autonomie de 14 jours. Malheureusement, nous n’avons jamais atteint ces deux semaines. Avec tous les capteurs activés en continu, nous avons dû passer par la case recharge après une semaine. On peut espérer prolonger l’utilisation de deux ou trois jours en désactivant les fonctions TruSleep (analyse du sommeil) et TruSeen 3.0 (fréquence cardiaque).

test honor band 5 capteurs

Honor fournit dans la boîte un socle de charge avec un câble micro-USB/USB. Ne cherchez pas de bloc d’alimentation, comme chez la plupart des concurrents, il n’y en a pas. Il faut donc soit connecter le câble au chargeur de votre smartphone, soit le brancher à un ordinateur. Nous avons opté pour la seconde solution : comptez environ une heure pour une recharge complète.

Huawei Health : la simplicité avant tout

La première utilisation du Band 5 nécessite une synchronisation avec l’application Huawei Health. Une fois vos données personnelles enregistrées, le bracelet les communique à l’appli en Bluetooth. Avec Health, Honor joue la carte de la simplicité. L’interface se divise en trois grandes sections :

  • Accueil : regroupe l’ensemble des données relevées sous forme de cartes : activité, physique, poids, séance d’entraînement, rythme cardiaque, sommeil). On peut choisir quelles cartes afficher.
test honor band 5 appli accueil
  • Découvrir : c’est ici que l’on retrouve toutes les données relatives à l’activité physique : nombre de pas, calories brulées, kilomètres parcourus, dénivelé, poids, rythme cardiaque et heures de sommeil. Quelques exercices et la synchronisation avec Healthkit (sur iPhone) ou MyFitnessPal sont également disponibles dans cette section.
test honor band 5 decouvrir
  • Appareils : pour gérer toutes les informations concernant le Honor Band 5, les paramètres de personnalisation, la gestion des notifications et des alarmes.
test honor band 5 appli appareils

Si certains regretteront l’absence de certaines fonctionnalités, Huawei Health brille par sa simplicité et son ergonomie. Amplement suffisant pour l’utilisation d’un bracelet à 30 euros.

Au quotidien

Comme la plupart des bracelets d’entrée de gamme, le Honor Band 5 regroupe les fonctionnalités les plus utiles, sans artifice ou presque. On retrouve, par ordre d’apparition :

  • le nombre de pas
  • le rythme cardiaque
  • le taux d’oxygène dans le sang
  • les données de sommeil
  • quelques exercices
  • les messages reçus
  • d’autres paramètres (minuterie, chronomètre, cadrans, retrouver mon téléphone, luminosité, écran allumé, batterie, système)
test honor band 5 pas

Malgré la multitude de données disponibles, certaines fonctionnalités importantes manquent à l’appel. Comme le Mi Band 4 de Xiaomi, le Band 5 ne joue qu’un rôle consultatif. Impossible de répondre à un appel ou un message. Les notifications apparaissent bien à l’écran, mais on ne peut pas interagir directement avec le bracelet. Notons également que les messages ne sont que partiellement lisibles : les émojis ne sont pas reconnus, et le petit écran limite fortement le confort de lecture.

test honor band 5 messages

Parmi les nouvelles fonctionnalités du Band 5, on trouve le contrôle de la musique. Là encore, l’expérience peut se révéler frustrante puisque le bracelet ne prend pas en charge iOS. Certains services de streaming ne sont pas compatibles non plus : Huawei Music, Spotify, Youtube, Shazam et Google Play Music font partie des heureux élus. En revanche, pas de Deezer, Tidal ou Apple Music, dommage.

test honor band 5 oxygene

Grande nouveauté du Honor Band 5, l’analyse du taux d’oxygène dans le sang se révèle décevante. Nous avons dû répéter plusieurs fois les tests pour obtenir un résultat. Avec certains sujets, le bracelet n’a pas été en mesure de détecter ce taux d’oxygène. Quid de la pertinence des données ? La marque elle-même préfère rester prudente : elle indique que les scores ne sont qu’indicatifs et que le Band 5 ne remplace pas une consultation auprès d’un médecin.

test honor band 5 sommeil

Enfin, la technologie TruSleep, en charge de l’analyse du sommeil, nous a convaincus. La détection des cycles de sommeil semble fiable même s’il nous est difficile de confirmer cela de manière scientifique.

test honor band 5 appli sommeil

Pour le sport

Le Honor Band 5 n’a pas vocation à convaincre les sportifs experts. Pour un bracelet à 30 euros, difficile de rivaliser avec les références en la matière (Garmin par exemple) vendues plusieurs centaines d’euros. Le Band 5 s’adresse avant tout à ceux que l’on qualifie grossièrement de “sportifs du dimanche”. Comprenez par là les pratiquants occasionnels.

test honor band 5 sport

Ceci s’explique par l’approximation des données relevées par les différents capteurs. Si les distances parcourues et le nombre de pas restent corrects, le relevé du rythme cardiaque (malgré la technologie TruSeen 3.0) est systématiquement erroné. Au repos, il compte 72 bpm alors que mon rythme cardiaque moyen est plutôt de l’ordre de 82 bpm. Lors d’un effort intense (futsal, basket, handball) il détecte un pic maximum de 145/150 bpm alors que je culminais à 192 bpm. De la même manière, l’analyse des rotations du bras lors de sessions de natation se montre imprécise.

test honor band 5 cardio

Malgré l’absence de données exactes, le Honor Band 5 fournit tout de même des tendances et permet d’observer les évolutions. Si vous ne faites pas de compétition, mais pratiquez le sport comme un loisir, il se révèle tout à fait satisfaisant. Je fais partie des sportifs réguliers (3 à 4 fois par semaine), principalement pour le plaisir, et le Band 5 s’est montré convaincant. Les compétiteurs, eux, s’orienteront vers des modèles plus complets (avec des données plus précises), mais aussi bien plus chers.



Notre avis sur le Honor Band 5

Le Honor Band 5 est loin d’être le bracelet connecté parfait. Pas particulièrement élégant, les données relevées manquent de précision et les interactions restent limitées. Néanmoins, pour 30 euros, il remplit très bien sa mission : faire découvrir l’expérience du bracelet connecté, vous accompagner dans vos sessions de sport et vous servir d’extension de votre smartphone. Honor propose donc un concurrent crédible au Mi Band 4 de Xiaomi, pour 10 euros de moins. Suffisant pour s’imposer comme une nouvelle référence.

Les plus Son écran AMOLED, le confort, son autonomie, son application compagnon, son prix

Les moins Des données imprécises, un capteur du taux d’oxygène dans le sang capricieux, l'affichage des notifications et messages

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du Huawei P40 Pro : si proche de la perfection

Nouveau flagship de la marque Huawei, le P40 Pro est sans conteste un smartphone qui n’a pas fini de faire parler de lui. Oui, le téléphone est dépourvu des services Google, mais oui, c’est aussi le nouveau mètre étalon en…

Test du Galaxy S20 Ultra : un mastodonte toutes catégories

Fraîchement reçu à la rédaction, le S20 Ultra n’a pas fait l’unanimité. Certains l’ont adoré parce que « ça doit être génial de regarder Netflix sur un tel écran », ou « de prendre des photos avec un tel capteur », quand d’autres ont…

Test du Samsung Galaxy A71 : il a (presque) tout d’un grand

Bousculé par les constructeurs chinois sur le marché des smartphones milieu de gamme, Samsung a recentré son catalogue sur la gamme Galaxy A, avec un certain succès. En 2020, le coréen doit confirmer. Il compte pour cela sur son nouveau…

Test du Samsung Galaxy S20+ : le meilleur compromis ?

Cette année, Samsung lance trois nouveaux smartphones haut de gamme. En plus du Galaxy S20 et du Galaxy S20+, le coréen propose une version Ultra survoltée. Mais le meilleur compromis ne serait-il pas le Galaxy S20+ ? Réponse dans notre test.

Test du iRobot Roomba S9+ : la Rolls des robots-aspirateurs ?

Boudé par le public français, le marché des robots-aspirateurs peine à décoller. iRobot, leader du marché, persiste et propose le Roomba S9+, un modèle vendu 1499 euros. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours. Voici notre avis complet.

Test de la Bbox fibre Wi-Fi 6 : Bouygues réinvente la roue

Dévoilée le 14 janvier 2020, la Bbox fibre Wi-Fi 6 n’est pas une box comme les autres. Munie en façade d’une roue (ou molette) et d’un écran de contrôle, elle se caractérise par son design et par ses possibilités d’évolution….

Test du Honor Band 5 : plus fort que le Xiaomi Mi Band 4 ?

Fin 2019, Honor lançait le Band 5, un bracelet connecté à 30 euros intégrant un relevé du taux d’oxygène dans le sang. Moins cher que le Xiaomi Mi Band 4, parvient-il à devenir la nouvelle référence du marché des bracelets connectés abordables ? Réponse dans notre test complet.

Test de la GoPro Hero 8 Black : toujours plus forte

Taquiné par de plus en plus de concurrents, GoPro lance sa nouvelle Hero 8 Black. Avec ce modèle, la marque veut confirmer son statut de leader et toucher un nouveau public : les vlogueurs. Nous l’avons testée pendant quelques jours.

Test du Xiaomi Mi Note 10 : Miam Miam !

Avec le Mi Note 10, Xiaomi propose un smartphone complet à prix abordable. Il se distingue surtout par ses cinq capteurs photo dont un de 108 mégapixels. Nous l’avons testé en avant-première. Voici notre avis.

Test du Portal TV : Facebook s’invite dans votre salon

Un an après les Etats-Unis, Facebook lance sa gamme de produits estampillés Portal en France. Nous avons installé un Portal TV dans notre salon. Que vaut l’un des rares produits physiques de Facebook ? Réponse dans notre test complet.