Tesla développe un GPS plus précis pour la navigation et la conduite autonome

 

Tesla veut garantir la propriété intellectuelle d'une technologie d'antenne GPS plus performante et moins coûteuse, qui servirait à la fois pour la navigation et les fonctions de conduite autonome.

tesla model x écran
Crédit : Tesla

Tesla a déposé une demande de brevet concernant une nouvelle technologie d'antenne GPS multibande. Selon les documents, celle-ci se montrerait plus précise que d'autres antennes et aurait pour usage aussi bien la navigation que la conduite autonome.

Plus intéressant encore, le constructeur automobile prétend que cette nouvelle génération d'antenne serait plus économe en énergie et moins chère à produire. Bref, Tesla estime gagner sur tous les points avec cette antenne qu'il est en train de développer et dont il souhaite protéger la propriété intellectuelle.

Tesla : une nouvelle antenne GPS pour améliorer les fonctionnalités de navigation et de conduite autonome

D'après le dossier de sollicitation de brevet, “les signaux reçus d'une antenne GNSS peuvent être combinés avec des données d'autres capteurs (par exemple, des capteurs à ultrasons et/ou des caméras) afin de planifier un itinéraire et dans le but d'amener un véhicule à un emplacement cible”. Cette antenne serait donc particulièrement utile pour qu'un véhicule Tesla vienne en autonomie au conducteur ou à une autre personne, ou pour qu'il cherche une place de parking de lui-même.

La technologie est aussi décrite comme “utile pour d'autres fonctionnalités qui impliquent des informations de localisation précises ou générales telles que la navigation, la conduite autonome, la recherche de stations-service, de restaurants ou d'entreprises à proximité“.

tesla gps

Tesla a aussi pensé l'intégration pratique d'une telle antenne sur un véhicule. La demande de brevet explique qu'elle peut être “placée sous et intégrée dans une surface extérieure en verre d'un véhicule”. Le design repose sur “un élément métallique à couplage capacitif positionné sur ou adjacent à la surface extérieure en verre”.  Celui-ci peut servir “d'élément parasite pour améliorer le gain, mais aussi d'élément chauffant pour faire fondre l'accumulation de neige et/ou de glace sur la surface vitrée qui recouvre l'antenne”.

Le groupe américain précise que “dans certaines applications, la structure de l'antenne elle-même peut être utilisée comme élément chauffant pour améliorer les performances dans des conditions météorologiques défavorables, tandis que les éléments chauffants sont positionnés à l'écart de l'électronique thermosensible”.

Seul l'avenir nous dira si cette antenne sera bel et bien incorporée à des véhicules Tesla.

Source : Electrek

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !