Taxe GAFA : les Etats-Unis claquent la porte, la France dénonce une « provocation »

 

Les Etats-Unis ont décidé de quitter les négociations autour d’une taxe GAFA. Ces derniers dénoncent « peu d’avancées » et un « manque de volonté de la part des Européens ». La France, elle, appliquera « quoi qu’il arrive » sa taxation nationale en 2020.

Bruno Le Maire
Crédits : @BrunoLeMaire via Twitter

Les Etats-Unis n’étaient visiblement pas emballés, dès le départ, par la perspective de nouvelles taxes visant Google, Facebook, Amazon, Apple et Microsoft. Et c’est donc dans une lettre datée du 12 juin que l’équipe de diplomates américains a annoncé à la France, l’Espagne, la Grande-Bretagne et l’Italie qu’ils quittaient la table des négociations.

Lire également : Amazon France va répercuter la taxe Gafa sur les vendeurs de la Marketplace

La taxe GAFA se fera sans les Etats-Unis

Selon Challenges, le secrétaire américain au trésor Steven Mnuchin reproche à ses homologues un « manque d’avancées » alors qu’un « dispositif international » serait nécessaire. Dispositif dont les européens ne voudraient pas à en croire le responsable. La France plaide pourtant depuis longtemps pour une taxe au niveau de l’OCDE.

Pour mieux peser dans les négociations la France a comme d’autres pays instauré une taxe nationale visant les géants du numérique. Mais s’était engagée à suspendre son prélèvement aux négociations en cours. Ce matin, interrogé au micro de France Inter, Bruno Le Maire confirme qu’une taxation des géants du numérique sera appliquée en France « quoi qu’il arrive » :

« Nous appliquerons quoiqu’il arrive une taxation aux géants du digital en 2020 parce que c’est une question de justice », explique Bruno Le Maire qui souligne que la taxe française était seulement suspendue jusqu’alors pour donner le temps aux négociations de l’OCDE d’aboutir. 137 pays pourraient signer un accord d’ici la fin de l’année.

Dans un tweet, repris en fin d’article, Bruno Le Maire décrit l’attitude américaine comme une « provocation ». Si elles décidaient d’appliquer effectivement la taxe nationale, les autorités en France peuvent se préparer à essuyer quelques représailles. Donald Trump avait déjà menacé la France de surtaxer jusqu’à 100% pour 2,4 milliards de produits français.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Smartphone
Bientôt une taxe copie privée sur les smartphones d’occasion ?

La taxe copie privée doit-elle être appliquée aux smartphones vendus sur le marché de l’occasion ? C’est en tout cas le souhait de la commission Copie Privée. Afin de compenser la baisse de la rémunération annuelle perçue par les ayant…

teletravail taxe etude
Des économistes veulent instaurer une taxe sur le télétravail

Des économistes de la Deustch Bank estiment que les télétravailleurs devraient payer une taxe supplémentaire, pour compléter les revenus des travailleurs modestes contraints de se rendre sur leur lieu de travail. Après la taxe sur les casques audio ou encore…

casque audio taxe
Taxer les casques audio ? Une loi est en discussion à l’Assemblée

Des députés LREM souhaitent taxer « les matériels destinés à l’écoute de contenus sonores » pour aider au financement de l’industrie musicale et du spectacle. Après la redevance TV sur les smartphones et ordinateurs, des députés LREM souhaitent instaurer une taxe inédite…

black friday maintient france
Black Friday : le gouverment refuse d’annuler les promotions en France

Le Black Friday aura bien lieu en France. Malgré la fronde des commerçants et l’appel de plusieurs parlementaires à annuler l’évènement, le gouvernement assure qu’il n’a pas la possibilité d’annuler cette opération promotionnelle.  En cette période de reconfinement, le gouvernement…

amazon
Amazon : les commerçants exigent l’interdiction du Black Friday

Et si Amazon n’avait plus le droit de tenir le Black Friday en France ? Quatre fédérations de commerçants demandent l’interdiction de cette journée de promotions, dénonçant une inégalité de traitement « scandaleuse » entre les commerces physiques et internet en pleine…

Amazon Colis
Amazon envisage d’annuler le Black Friday en France

Amazon n’a pas envie de priver les Français du Black Friday. Dans le collimateur des petits commerçants obligés de fermer leurs portes, le géant du commerce en ligne affirme avoir « très envie qu’il y ait un Black Friday sur Amazon ». Néanmoins, la…