Smartphone, TV, PC : la France est le pays le plus cher d’Europe

 

Selon une étude Eurostat, la France arrive en tête des pays européens où les produits électroniques grand public sont les plus chers. En moyenne, les prix pratiqués en France sont 11 % plus élevés que dans le reste de l’Union. Elle devance Malte, la Suède et le Portugal. Un constat qui peut être généralisé à toutes les catégories de produits et de biens.

eurostat etude

Nous l’avions déjà signalé à plusieurs reprises : les prix pratiqués en France sur les smartphones, les ordinateurs ou les boitiers multimédias avec stockage interne sont plus chers en France qu’ailleurs. Nous le remarquons tous les ans avec les iPhone, quand Apple annonce les prix américains et que nous constatons que la parité avec le dollar n’est jamais respectée (sans parler du taux de change). Et cela se généralise, que ce soit avec les marques premium ou les gammes plus économiques.

Lire aussi – Les Français achètent leur smartphone à un prix moyen de 420 euros

Ce constat, l’Union européenne le fait aussi. L’institut d’étude l’Union européenne, Eurostat, publie un observatoire paneuropéen des prix pratiqués dans chaque pays pour un même produit, afin de comprendre les tendances et les différences. Pour l’électronique grand public, qui inclut les télévisions, les smartphones, les PC ou encore le matériel audio, la France est le pays où ils sont les plus chers : 11 % plus cher que la moyenne européenne.

Heureusement, il y a l’Islande (qui ne fait pas partie de l’Union, mais qui est intégrée dans l’étude) avec ses prix 34 % supérieurs à la moyenne européenne pour nous rassurer. Malte, le Portugal et la Suède suivent la France, à quelques points près. La Hongrie, la Roumanie, la Pologne et la Bulgarie ferment la marche. Notez que, contrairement aux idées reçues, l’Allemagne, l’Italie et le Royaume-Uni sont en dessous de cette moyenne.

Tout est plus cher en France !

Globalement, la France est un pays où les prix pratiqués sont supérieurs à la moyenne européenne. Eurostat estime que la différence de prix est de 14 % sur l’ensemble des catégories de biens et de services. 26 % de plus pour le tabac et l’alcool. 23 % pour l’hôtellerie et la restauration. 15 % pour l’alimentaire. 6 % pour l’habillement et seulement 2 % pour l’automobile.

eurostat etude

Cette tendance est similaire à de nombreux voisins, comme la Belgique (15%), l’Allemagne (7%), les Pays-Bas (17%), l’Autriche (13%) ou l’Italie (3%). Les pays d’Europe du Nord (Islande, Irlande, Norvège, Danemark), le Luxembourg et la Suisse marquent plus encore la différence vers le haut, tandis que les pays d’Europe centrale et du Sud tirent cette moyenne vers le bas.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
mastercard carte bleue biometrique
Samsung et Mastercard travaillent sur une carte bleue avec capteur d’empreintes

Samsung et Mastercard travaillent actuellement sur une carte bleue équipée d’un lecteur d’empreintes digitales. Avec ce système, les deux entreprises veulent ajouter une couche de sécurité supplémentaire et limiter davantage les contacts physiques avec les terminaux de paiement.  Durant cette…

apple pay
Apple Pay, Google Pay : le paiement sans contact a explosé en 2020

Les paiements sans contact via un smartphone ont explosé en 2020, dépassant même les paiements en espèce. C’est en tout cas ce qu’avance la dernière du cabinet FIS. La pandémie a évidemment favorisé la démocratisation de ce moyen de paiement…

apple silicon m1
Les Macs M1 sont capables de miner de l’Ethereum

Il est possible de miner de l’Ethereum avec un processeur Apple M1. L’ingénieur Yifan Gu est en effet parvenu à utiliser Ethminer, un programme normalement destiné aux PC Windows et Linux, sur la puce de la firme de Cupertino. Toutefois, avec…

bitcoin penurie cartes nvidia
Le Bitcoin provoque une pénurie de cartes graphiques Nvidia et AMD

La pénurie des dernières GeForce RTX 3000 n’est pas prête de s’arrêter. En plus des difficultés pour s’approvisionner en composants, Nvidia doit en plus composer avec les cryptomineurs, qui achètent des stocks entiers de cartes graphiques pour miner le Bitcoin…