Tablette ou PC : les ardoises peuvent-elles remplacer nos ordinateurs ?

Maj. le 25 février 2015 à 17 h 34 min

PC ou tablette ? Voilà une question que beaucoup de personnes se posent aujourd’hui lorsqu’ils doivent changer de matériel. L’engouement pour les tablettes est de plus en plus important et ses dernières proposent toujours plus de fonctionnalités, prenant toujours un peu plus de terrain sur les PC. Mais ses derniers sont loin d’avoir dit leurs derniers mots et conservent encore leurs propres avantages. Alors que choisir et pour quels usages ? On fait le point pour vous aider à choisir.

Tablet-vs-Laptop

Vous l’avez surement lu ou entendu au moins une fois : la tablette va enterrer le PC. Derrière ces mots un peu forts se cache en fait une tendance du marché selon laquelle les ventes d’ordinateurs ralentissent, au profit des ventes de tablettes qui connaissent une croissance sans précédent. Cette tendance se vérifie au niveau mondial, et c’est également le cas en France ou en 2013, ce sont pas moins de 6,2 millions de tablettes qui ont été vendues, contre 4,8 millions de PC (portables, fixes et hybrides). Une tendance qui devrait continuer en 2014 avec une croissance attendue de 21 % pour les ardoises. Mais comment expliquer un tel succès ?

Le poids et l’encombrement pour voyager

Notre vie numérique est de plus en plus intense et on l’emmène avec nous en dehors de la maison. Pour ceux qui souhaitent regarder des vidéos confortablement ou travailler avec une très bonne mobilité, la tablette possède un ratio poids/taille très intéressant. Quand on se déplace souvent, on préfère largement avoir les 500 grammes d’une tablette que les 1,5 kg d’un PC dans le dos, sans compter le chargeur.

xperia-z2-tablet

Les tablettes 7 pouces, comme la LG G Pad 8.3, rencontrent le succès grâce à leur format plus confortable qu’un smartphone, mais moins encombrant qu’une tablette 10 pouces, même si certains constructeurs font des prouesses au niveau du poids, comme c’est le cas de la Sony Xperia Z2 Tablet et ses 439 grammes pour un écran de 10 pouces. Sur ce point, l’avantage est clairement aux ardoises numériques.

Des OS rapides et une prise en main immédiate

Android ou iOS ? Si l’on peut se poser la question, les deux systèmes présentent beaucoup de similitudes. Les systèmes d’exploitation mobiles ont pour eux la rapidité et la simplicité d’utilisation. Allumer sa tablette, télécharger une application et la lancée est bien plus rapide que sur PC. Mais l’ordinateur n’a pas dit son dernier mot et il est possible de faire tourner des applications bien plus complètes et puissantes dans certains domaines. Un avantage qui a un rapport direct avec la puissance des appareils, sur laquelle nous allons revenir plus loin.

C’est un fait, les personnes qui ne maitrisent pas très bien les PC s’en sortent souvent mieux avec une tablette. Une présentation plus simple des applications, on passe de l’un à l’autre très rapidement et accéder à ce que l’on recherche en touchant une ou deux fois l’ardoise est très plaisant. Le démarrage rapide des tablettes tout comme leur grande autonomie et leur prise en main immédiate amènent un nouveau public qui ne maitrisait pas forcément le PC.

Les applications que vous utilisez feront la différence

Au-delà de l’encombrement et de la facilité d’utilisation, il y a un critère déterminant qui peut vous faire choisir ou non une tablette plutôt qu’un PC : les applications. Si ses dernières sont extrêmement nombreuses sous Android et iOS, d’autres sont encore loin d’atteindre le niveau de ce que l’on trouve sur PC. Si vous utilisez votre ordinateur pour faire un peu de surf sur internet, écouter de la musique, faire de la bureautique et un peu de visioconférence, la tablette est à envisager.

En effet, les suites logicielles pour la bureautique sont très efficaces sur tablette, on pense notamment à OfficeSuite Pro ou encore Docs To Go. La visioconférence avec Skype ou la synchronisation de vos mails avec Exchange font partie de l’expérience Android sur tablette. Samsung a clairement pris cette orientation professionnelle avec sa Galaxy NotrePRO 12.2, par exemple. Si vous êtes attaché à Office, Windows 8 RT pour tablettes hybrides vous permettra de retrouver vos marques.

Mais certains usages professionnels sont encore impossibles sur tablette. Si vous faites du montage vidéo, de la retouche photo ou encore de la modélisation 3D, les applications disponibles sur PC tout comme la puissance des machines sont sans aucune comparaison avec ce que proposent aujourd’hui les ardoises. Si vous rentrez dans ce cas de figure, la tablette peut venir en complément, mais surement pas remplacer votre ordinateur.

La puissance et la connectique, avantage au PC

Que vous ayez une machine de guerre ou même un PC milieu de gamme, vous aurez bien plus de puissance sous le capot que n’importe quelle tablette aujourd’hui sur le marché et le Snapdragon 801 de votre Samsung Galaxy S5 n’y changera rien. Comme nous l’avons vu un peu plus haut, certaines applications nécessitent une puissance importante en terme de calcul que le processeur mobile n’offre toujours pas.

En attendant de voir le potentiel des processeurs 64 bits sous Android et comment cela va évoluer, votre PC a encore de beaux jours devant lui avant d’être inquiété par les tablettes en terme de puissance, si cela arrive un jour…

La connectique est également importante pour un usage au quotidien. Les prises USB font souvent défaut aux tablettes et seuls les hybrides équipés d’un dock clavier viennent combler ce manque. La lecture de CD et Blu-Ray est également un élément à prendre en compte pour faire un choix entre les deux supports. Vous pouvez toujours connecter un clavier et une souris à votre ardoise via Bluetooth.

Le confort d’utilisation au quotidien

Avoir de nombreuses possibilités c’est bien, mais le confort d’utilisation pour travailler au quotidien c’est mieux. Bien qu’il soit possible de connecter très facilement un clavier et une souris sans fil sur Android, on est encore loin d’avoir la même productivité que sur un ordinateur. Les tailles d’écran restent à l’avantage des PC et taper sur le clavier intègre de son portable est bien plus pratique que de sortir sa tablette avec son socle en plus du clavier et de la souris, surtout dans le train…

Même chose au travail où l’on apprécie se poser sur son bureau avec le PC déjà prêt plutôt que de brancher et installer sa tablette que l’on a utilisé juste avant à la maison ou dans les transports. Les tablettes hybrides comme les Microsoft Surface sous Windows 8 constituent des alternatives intéressantes, sans pour autant retrouver tous les avantages des deux mondes.

Les capacités de stockage

Si votre PC portable ou fixe possède au moins 500 Go de stockage, c’est loin d’être le cas des tablettes qui sont vendues avec 16, 32 ou 64 Go de stockage. Il est toujours possible d’ajouter de la mémoire grâce aux cartes microSD, mais vous ne monterez pas au-dessus des 128 Go sur tablette. Si vous avez des fichiers volumineux à stocker comme des vidéos ou encore des photos, le PC reste la meilleure solution. Vous pourrez même installer un disque dur SSD pour la rapidité d’exécution et un disque dur classique pour sa capacité de stockage.

La solution la plus efficace pour une tablette reste le stockage en ligne, via des services gratuits ou payants. On pense à Dropbox Google Drive ou encore Box, mais vous devrez rapidement passer à la caisse si vous voulez des capacités importantes pour pouvoir y stocker tous vos fichiers. Les principaux avantages sont une disponibilité de vos fichiers sur tous vos appareils et/ou que vous soyez, ainsi que la sauvegarde vos fichiers si vous perdez votre appareil ou qu’il est complètement hors service.

Les PC et tablettes hybrides, une bonne solution ?

Face à ce choix difficile, certains constructeurs ont fait le pari d’allier le meilleur des deux mondes. On connait bien la série Asus Transformer qui propose des tablettes Android avec clavier amovible apportant également des connexions USB et une seconde batterie pour renforcer l’autonomie. Mais les principales limitations viennent encore de la puissance des produits et d’Android qui n’apportent pas encore toutes les applications que l’on peut trouver sur un PC sous Windows.

hybride2

Microsoft est également arrivée avec ses PC hybrides Surface, proposant deux versions, l’un avec Windows RT, limité au niveau du choix des applications et un autre modèle avec Windows 8 classique, la richesse des applications et la puissance en plus. Mais cette version Pro qui semble tout avoir pour elle revient au final aussi chère qu’un PC portable, perdant le côté plus accessible des tablettes au niveau des tarifs.

Le prix, un argument valable ?

Les tablettes 7 et 10 pouces se trouvent à tous les prix, entre 150 et 500 euros. Des tarifs plus accessible que certains PC portables ou fixe, bien qu’il en existe également dans cette tranche de prix. Si les hybrides n’en sont pas aussi accessibles en terme de prix, certaines tablettes affichent des tarifs très élevés. La Samsung Galaxy NotePRO 12.2 en est un bon exemple. Cette tablette 12 pouces orientée professionnelle est vendue 680 euros, de quoi réfléchir à deux fois avant de la préférer à un ordinateur. Samsung propose heureusement une tablette haut de gamme plus abordable, la Galaxy Note 10.1 Edition 2014 pour environ 450 euros.

Conclusion

Les tablettes ont des qualités indéniables face au PC, mais notre bon vieil ordinateur n’a pas encore dit son dernier mot. La différence se fera évidemment en fonction de vos usages. Si vous avez besoin de puissance de calcul, de grande capacité de stockage ou d’applications professionnelles spécifiques, l’ordinateur gardera votre préférence.

Si vous n’utilisez le PC que de temps en temps pour un usage simple, la tablette peut être une bonne option dans la mesure ou elle vous permettra de faire l’essentiel : de la navigation web en passant par la bureautique, la lecture de mail, lire des vidéos ou encore faire de la visioconférence. La grande mobilité et l’autonomie sont également des atouts et les PC portables ne font pas mieux de ce côté-là.

Les tablettes compatibles 4G sont également un bon moyen de rester connecté et se substituer à un PC lorsque le réseau WiFi n’est pas connecté. Certains ont d’ailleurs fait le choix d’avoir les deux appareils ! De votre côté, vous êtes plutôt PC ou tablette ? Pourquoi ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Pourquoi Google va ressembler de plus en plus à Apple

Le lancement du Pixel 3 en France et dans davantage de pays à travers le monde est l’aboutissement d’un retour en force de Google dans le hardware. La firme est longtemps restée en retrait sur ce point préférant développer des services et…

Google+, Glass, Ara, Hangouts… 7 échecs cuisants que Google aimerait faire oublier

Google a connu un certain nombre d’échecs durant sa carrière voici une liste des plus gros bides qu’a connu l’entreprise ces dernières années. Cela concerne aussi bien ses produits et ses services liés au web que ses diverses incursions dans le domaine du hardware. La firme a connu un grand nombre de revers c’est le moment de faire un point.

eSIM : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

L’eSIM est programmée pour supplanter les cartes SIM. Mais de quoi s’agit-il véritablement, et pourquoi c’est un enjeu important ? Dans ce dossier, nous vous expliquons précisément ce qu’est l’eSIM et pourquoi constructeurs, opérateurs, et clients ont intérêt à adopter…