StopCovid : seulement 2,5 millions de téléchargements, c’est un flop !

 

StopCovid a été téléchargé entre 2 et 2,5 millions de fois depuis son lancement, annonce le secrétaire d'État chargé de la Transition numérique, Cédric O. Près de deux mois après son arrivée sur le Play Store et l'App Store, l'application de pistage contre le coronavirus peine à convaincre les Français alors que la menace d'une seconde vague se profile. 

StopCovid 2,5 millions téléchargements
Crédit photo : engin akyurt / Unsplash

Le 2 juin 2020, StopCovid, l'application de contact tracing développée par le gouvernement français, débarquait sur l'App Store d'Apple et sur le Play Store de Google. Depuis cette date, entre 2 et 2,5 millions d'internautes français ont téléchargé l'application, soit moins de 4% de la population française, annonce Cédric O lors d'une interview accordée à nos confrères de Cnews. On est donc loin des 14% nécessaires pour que l'application de suivi ait un impact réel sur la courbe épidémique.

Evidemment, cela ne signifie pas que 2,5 millions de Français utilisent vraiment StopCovid. Comme le soulignait Cédric O en juin, de nombreux Français ont finalement désinstallé l'application. De même, ils sont nombreux à ne pas avoir activé l'application après l'avoir téléchargé. D'après les chiffres publiés fin juin, seuls 1 814 048 utilisateurs ont activé l’application, pour 2 millions de téléchargements.

En trois semaines, StopCovid n'avait envoyé que 14 alertes. On ignore combien l'application en a transmis actuellement. Pour rappel, l'appli informe les utilisateurs lorsqu'ils ont croisé une personne déclarée positive au Covid-19. Pour que l'application fonctionne, les usagers malades doivent impérativement se déclarer dans StopCovid grâce à un code remis par le médecin ou le laboratoire de dépistage.

Sur le même sujet : StopCovid – la CNIL met en demeure le ministère de la Santé pour des « irrégularités »

D'après Cédric O, il est cependant encore trop tôt pour faire le bilan du projet. “Je pense qu’on ne sera pas mécontents si l’épidémie revient d’avoir cet outil dans la panoplie de réponses sanitaires” estime le secrétaire d'État chargé de la Transition numérique, évoquant la possibilité d'une seconde vague de l'épidémie dans les mois à venir. D'après le dernier point épidémiologique hebdomadaire de Santé publique France, le coronavirus est d'ailleurs de retour en force en France avec une augmentation de 54% des cas en l'espace d'une semaine, surtout chez les jeunes (20-30 ans).

Source : Cnews



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos dernières applications !