Le smartphone n’a aucun impact négatif sur votre enfant, c’est inutile de le priver !

Comme tout bon parent qui se respecte, vous vous inquiétez si votre enfant passe sa journée scotché sur son écran d’ordinateur, sur son smartphone ou sur sa nouvelle tablette ? Vous ne devriez pas vous en faire : selon une nouvelle étude menée par les chercheurs de l’Université d’Oxford, l’utilisation intensive d’écrans ne nuit en rien à l’équilibre de notre progéniture. Quels sont les constats tirés par cette étude ? 

smartphones enfants

Chaque semaine, une nouvelle étude vient accuser les nouvelles technologies de tous les maux possibles. Les smartphones et les tablettes seraient néfastes pour la santé de nos enfants, et augmenteraient les risques d’obésité. Le téléphone portable serait aussi un grave danger pour les oreilles de nos chères têtes blondes. Il est de notoriété publique qu’il faut à tout prix éloigner les enfants et les adolescents de leurs smartphones. En France, le gouvernement vient d’ailleurs de promulguer une nouvelle réglementation pour interdire le smartphone dans les écoles. Pourtant, le smartphone n’est peut-être finalement pas la bête noire à laquelle nous nous attendions…

Smartphones et enfants : aucun impact sur leur équilibre psychologique, selon une nouvelle étude d’Oxford !

Après un sondage mené auprès de 20 000 parents d’enfants âgés de 2 à 5 ans, les chercheurs de l’Université d’Oxford se sont rendus compte que limiter l’usage des nouvelles technologies aux enfants n’a aucun impact sur leur développement psychologique. Bref, si vous régulez avec attention l’usage du smartphone chez votre enfant, ça ne sert donc à … rien.

L’étude analyse aussi les différences entre les enfants qui n’ont droit qu’à 2 heures de nouvelles technologies par jour, et ceux qui y ont un accès illimité. Verdict : rien ne diffère. L’équilibre émotionnel de tous les enfants de l’étude ne varie pas en fonction de son accès au smartphone, à la tablette ou à un ordinateur.

Plus étonnant encore, arrivés à l’adolescence, un usage supérieur à la moyenne des nouvelles technologies garantirait finalement le bien-être émotionnel et psychologique de nos enfants. L’étude précise bien que les excès restent dangereux pour l’enfant mais seulement en cas de graves abus. Si votre adolescent a tendance à se servir énormément de son smartphone mais qu’il ne franchit pas certains seuils, il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

Selon l’étude et selon un sondage mené par une marque de jouets américaine, ce sont les parents qui ont plutôt tendance à ressentir un mal-être si leur enfant ne quitte pas son smartphone ou sa tablette. 62% des parents interrogés préféreraient que leur progéniture joue dehors plutôt que sur une console de jeux vidéo. Pire, selon l’étude, plus un enfant passe du temps sur son smartphone, plus ses parents vont paniquer !

Les constats tirés de cette étude ne concernent que l’équilibre psychologique. Dans tous les cas, le manque d’exercice physique induit par les nouvelles technologies reste néfaste pour la santé de l’enfant. Cependant, l’étude d’Oxford pourrait permettre à certains parents à relativiser et à se montrer un peu plus souple. Et vous, comment surveillez-vous l’usage de votre enfant ? Que pensez-vous de cette étude ? Allez-vous changer votre fusil d’épaule et offrir un smartphone à votre enfant avant ses 12 ans ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !