Siri : un incroyable concours de circonstances fait débarquer 15 policiers dans une salle de sport

 

Jamie Alleyne, coach sportif en Australie, a été bien surpris de voir débarquer une quinzaine de policiers dans sa salle de sport un jour d’entraînement tout ce qu’il y a de plus normal. Ces derniers lui ont indiqué avoir reçu un appel de sa part, concernant une fusillade en cours. Les circonstances qui ont mené à ce malentendu sont des plus improbables.

siri iphone
Crédits : 123rf

Décidément, les appareils Apple ont tendance à partir au quart de tour en ce moment. Après les iPhone 14 qui s’affolent lorsque leur propriétaire partent au ski, c’est aujourd’hui au tour de l’Apple Watch Series 7 de mettre son utilisateur dans l’embarras. Jamie Alleyne, coach sportif australien de 34 ans, a en effet eu bien du mal à comprendre pourquoi une quinzaine de policiers ont débarqué subitement dans sa salle de sport.

Alors qu’il donnait un cours à l’un de ses clients, Jamie Alleyne découvre en effet qu’un policier vient de faire irruption. Celui-ci lui explique alors avoir reçu un appel à propos d’une fusillade. L’entraîneur ne comprend pas et lui explique n’avoir rien entendu. Pourtant, le policier lui affirme que l’appel provient de son numéro. Pendant ce temps, d’autres officiers font le tour du propriétaire pour s’assurer que tout est en ordre.

Son Apple Watch appelle la police pour la raison la plus improbable qui soit

Plus étonnant encore, Jamie Alleyne raconte qu’il n’avait pas son smartphone sur lui au moment de l’appel. Ce dernier n’a donc pu être passé qu’à partir d’un seul autre appareil, son Apple Watch. Le coach et les policiers tentent alors de retracer le fil des événements qui a pu mener à cet immense malentendu. Selon Jamie Alleyne, Siri a dû se déclencher par erreur suite à une pression prolongée du bouton de sa montre connectée durant l’entraînement.

Sur le même sujet : Apple veut dire adieu à la formule « Dis Siri » mais pourrait s’en mordre les doigts

Or, à ce moment précis, le coach répétait « 1-1-2 » à son client afin de lui donner le rythme. Or, 112 est l’un des numéros d’urgence en Australie. En entendant cela, Siri a donc cru qu’on lui demandait d’appeler les secours. Mais ça ne s’arrête pas là : Jamie Alleyne encourageait également son client en déclarant « good shots », soit « bien joué » mais aussi, dans la langue de Shakespeare… « joli tir ». Il n’en a pas fallu plus à l’assistant vocal pour croire à une fusillade. Et déclencher ce qui est certainement l’un des plus gros malentendus de l’Histoire.

Source : news.com.au



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !