Les services clients en ligne peuvent lire ce que vous écrivez en temps réel

Si vous utilisez les services clients en ligne, attention à ce que vous écrivez avant même de cliquer sur le bouton « envoi ». Ces services de chat peuvent lire en temps réel ce que vous êtes en train d’écrire. Même si vous vous ravisez après.

service client ligne espionnage

Qui n’a jamais commencé à écrire un message virulent sur le coup de la colère avant de se raviser ? Avouons-le, ça peut nous arriver à tous. Pas de chance, les agents cachés de l’autre côté de l’écran sont en mesure de lire en temps réel ce que vous écrivez. Cette fonctionnalité installée sur la plupart des logiciels de chat portent différents noms. Chez LiveChat il s’agit de « message sneak Peek », chez Salesforce Live Agent, on a opté pour « sneak peak ». Chez LiveAgent on appelle cela (explicitement) « real-time typing view ».

En théorie, cette fonction a été intégrée pour répondre le plus rapidement possible aux demandes des clients en détresse. D’ailleurs, on pouvait se douter qu’un tel système existait au regard de la vitesse de réponse sur ces services clients en ligne. Si certaines entreprises ont recours à des chatbots (sorte d’intelligence artificielle programmée pour répondre aux questions les plus courantes), cette méthode ne fonctionne pas pour les cas particuliers.

Les services clients en ligne vous espionnent-ils ?

Cette technique pourrait en choquer certains. Toutefois, la lecture en temps réel de ce que vous tapez sur votre clavier n’est possible que sur les services de chat des entreprises. Pas au-delà. Néanmoins, à la manière des services clients téléphoniques, un message d’avertissement pourrait être transmis aux utilisateurs pour les prévenir que leurs messages sont visibles. Cela éviterait à l’utilisateur d’avoir l’impression qu’on lit dans ses pensées. Cela favoriserait également des échanges plus respectueux. Certains clients peuvent s’emporter, voire écrire quelques noms d’oiseaux, sans toutefois envoyer le message. Trop tard ! Le mal est fait.

Via Gizmodo
Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Wikipédia est désormais banni en Chine, dans toutes les langues

Wikipédia n’est plus accessible en Chine. Le gouvernement chinois a décidé de bannir intégralement l’encyclopédie en ligne qui subissait déjà des mesures restrictives. Il n’est désormais plus possible d’y accéder dans l’Empire du Milieu, quelle que soit la langue utilisée….

Ebay : payer en Bitcoin bientôt possible ?

Ebay pourrait bientôt permettre de payer vos achats en Bitcoin. Une affiche publicitaire placardée dans le métro new-yorkais tease en effet l’arrivée d’une nouvelle option de paiement en cryptomonnaies.  Une immense affiche publicitaire Ebay a fait son apparition dans le…

Firefox va bloquer les extensions qui contiennent du code malicieux

Mozilla apporte des changements à la politique de sécurité et de confidentialité de Firefox. Dès juin 2019, de nombreux modules complémentaires seront bannis du store du navigateur. Les extensions qui contiennent du code malicieux sont particulièrement visées. Mozilla a fait…

La 5G pourrait rendre les prévisions météo moins fiables

La 5G utilise des fréquences semblables à celles observées par une partie des instruments des satellites d’observation météorologique. Des scientifiques s’inquiètent dans Nature de l’impact que ces ondes peuvent avoir sur la collecte de données. Ils estiment que les prévisions…

Avengers Endgame est déjà disponible en téléchargement illégal

Avengers : Endgame est assuré de faire un carton au cinéma. Mais le film pourrait bien également battre des records de piratage. D’ailleurs, quelques heures après sa sortie au cinéma, il était déjà disponible en téléchargement illégal par torrent. Seulement…

Google accusé d’avoir saboté Firefox pendant des années

Google aurait-il saboté Firefox pour imposer son navigateur Chrome ? C’est en tout cas ce qu’affirme un ancien cadre de Mozilla. Selon lui, Google a délibérément laissé traîner des bugs qui affectaient spécifiquement Firefox dans ses services en ligne. Une…