Se passer de Google ? Des milliers d’internautes ont essayé sans succès

Maj. le 28 mars 2019 à 15 h 00 min

Des milliers d’internautes essaient de se passer de Google et de tous les services qu’il propose. Mais c’est sans compter le niveau de puissance qu’a atteint le géant de Mountain View qui occupe pratiquement tous les aspects de notre quotidien.

Google

Tous les internautes ne portent pas Google dans leur cœur. On ne parle pas que du moteur de recherche qui absorbe plus de 90% des recherches sur le web, mais de Google en tant qu’entreprise et filiale d’Alphabet. Il existe même un forum spécial sur Reddit (r/degoogle) dont les membres n’ont qu’un seul objectif : partager leurs expériences,mais aussi des outils alternatifs qui leur permettraient de se couper intégralement des services de Google : le moteur de recherche, YouTube, Google Maps, Gmail, Chrome, Android, G Suite et plein de services proposés indirectement par la firme. Cette volonté est quasiment impossible à réaliser.

Ils déclarent la guerre à Google mais n’arrivent pas à s’en passer

Pour la communauté degoogle sur Reddit, le pouvoir de Google est devenu trop terrifiant. Le forum a été créé en 2018 et compte aujourd’hui près de 7000 utilisateurs. L’un des modérateurs du groupe s’est confié au site Business Insider et confirme que l’objectif des déGoogleurs, comme ils s’appellent eux-mêmes,  c’est d’éviter d’utiliser tous les services Google dans leur vie quotidienne.

Mais le problème, c’est que cette promesse est presque impossible à tenir. Dans différentes discussions du forum, on lit des intervenions de personnes qui n’arrivent pas à voir pas le bout du tunnel. Un internaute explique par exemple qu’il a remplacé Gmail par Yahoo Mail, Google Chrome par le navigateur open source Pale Moon ou encore le moteur de recherche Google par DuckDuckGo. Mais…

« Youtube est le seul service dont je ne pouvais vraiment pas me passer. J’utilise toujours Youtube (malheureusement, j’ai aussi un compte Google pour cela) ».

Les exemples de ce genre sont nombreux sur ce forum. Un autre internaute dépité garde quant à lui un ton plus positif : « parfois, nous devons simplement faire de notre mieux (…). N’oubliez pas que toutes les mesures que nous prenons sont utiles. Cela ne doit pas nécessairement être tout ou rien ».

Malgré tout, certains se targuent de s’être coupés de Google, comme le modérateur interrogé par Business Insider. « Mon travail ne nécessite pas l’utilisation de Google… Je pense que je serais prêt à trouver un autre emploi si c’était le cas ».

Une chose est certaine, que l’on décide de fuir Google ne résout pas vraiment le problème à moins de se couper carrément d’Internet, de n’utiliser aucun smartphone fut-il un modèle Android ou un iPhone. Il faudra également se priver d’un PC ou d’un Mac car au final, on est toujours d’une manière ou d’une autre dépendant des GAFAM ou de l’une de ces entreprises qu’il urge de démanteler d’après une sénatrice américaine.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google accusé d’avoir saboté Firefox pendant des années

Google aurait-il saboté Firefox pour imposer son navigateur Chrome ? C’est en tout cas ce qu’affirme un ancien cadre de Mozilla. Selon lui, Google a délibérément laissé traîner des bugs qui affectaient spécifiquement Firefox dans ses services en ligne. Une…

Fibre optique : on arrive enfin aux 5 millions d’abonnés FttH

La fibre optique continue de se développer progressivement en France. Symbole de cette croissance, la technologie FttH (de bout en bout, jusqu’à l’abonné) qui compte désormais près de 5 millions de clients (+ 1,5 millions en 2018) et représente plus…