Samsung fusionne smartphone et TV pour ne pas disparaitre face aux concurrents chinois

 

Samsung Electronics a réorganisé sa direction et ses divisions. La branche mobile, qui réalise la plus grosse partie du chiffre d’affaires, fusionne avec la branche télévision et audio. Elle sera dirigée par un seul patron : Jong-Hee Han. Le but de cette restructuration est de rendre l’entreprise plus agile et compétitive face à une concurrence chinoise, même si Samsung ne la cite pas directement.

samsung fusion tele et mobile
Une télé sur le mur. Un système audio dans le salon. Un smartphone sur la table. Et la fusion est déjà là !

Samsung Electronics était, il y a encore quelques jours, officiellement découpée en trois entités distinctes. « Consumer Electronics » qui regroupe les produits audio et vidéo. « IT & Mobile Communications » où se trouvent les smartphones, les tablettes et les PC. Et « Device Solutions » qui développe et fabrique les composants, notamment la mémoire flash dont Samsung est l’un des leaders mondiaux. Harman Kardon est financièrement considéré comme la quatrième roue de l’ensemble.

Lire aussi – Galaxy S21 FE : Samsung publie par erreur des images officielles du smartphone avant le lancement

Aujourd’hui, Samsung annonce une réorganisation de taille. Les deux premières branches fusionnent pour donner naissance à une entité plus forte appelée SET Division. Samsung ne précise pas ce que veut dire SET, mais nous pensons qu’il s’agit de l’acronyme de Samsung Electronics Technology. Si vous avez une hypothèse, partagez-la donc avec nous dans les commentaires.

Les divisions TV, audio, informatique et smartphone de Samsung fusionnent

Cette division unifiée sera donc chargée de développer tous les produits audiovisuels, informatiques et télécom de Samsung. Et le but sera évidemment de créer des synergies entre les différentes lignes de produits, à l’image de ce que propose Sony avec Bravia, Alpha, PlayStation et Xperia, par exemple. D’ailleurs, cette restructuration nous rappelle la fusion des branches TV et mobile de Sony qui a eu lieu en mars 2019.

Le but de cette fusion est simple : donner plus d’agilité à la firme face aux difficultés du marché, notamment la pénurie de composants, faire jouer les synergies industrielles et technologiques, ainsi qu'améliorer sa compétitivité face à la concurrence. Le communiqué de presse ne cite pas explicitement les firmes chinoises (Xiaomi, Oppo, Vivo). Mais c’est cousu de fil blanc.

Une seule division, un seul patron et un seul objectif : mieux concurrencer les marques chinoises

Pour donner plus d’agilité, Samsung met fin au système du trio de co-PDG. Il y en aura désormais deux. Un pour les produits grand public et un pour les composants. Le premier s’appelle Jong-Hee Han. C’est lui qui aura la lourde tâche (et responsabilité en cas d’échec) de maintenir Samsung à la première place du marché de la téléphonie.

samsung fusion tele et mobile
Crédit : Samsung

Avec cette restructuration Jong-Hee Han prend la tête de la division la plus importante de Samsung Electronics. Elle pèse 32 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur le troisième trimestre 2021. Soit 57,5 % du chiffre d’affaires de Samsung Electronics. Mais c’est celle aussi qui rapporte le moins de bénéfice (hors Harman) : 3,11 milliards d’euros. Soit 26 % du résultat d’exploitation du groupe.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !