ROM Custom Android : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert

Maj. le 16 mars 2018 à 10 h 13 min

L’avènement de Android s’est construit au fur et à mesure avec les évolutions officielles du système d’exploitation de Google, mais aussi avec les différentes modifications de l’immense communauté de développeurs gravitant dans ce petit monde. Parmi elles, la ROM Custom Android est assurément l’une des plus fortes demandes des utilisateurs avertis et nous allons vous expliquer pourquoi.

ROM Custom Android

Avec ce petit dossier, vous allez découvrir ce qu’est exactement une ROM Custom ainsi que les raisons qui poussent de nombreux utilisateurs à franchir le cap. Suivez le guide !

Une ROM Custom, qu’est-ce que c’est ?

Par le terme ROM, on entend par là qu’il s’agit d’une mémoire « fixe », c’est à dire qu’elle survit à une extinction de l’appareil. Contrairement à son homologue, la RAM, qui elle, est un espace temporaire de stockage de données. Rien n’y reste figé et surtout, elle est effacée après un redémarrage de l’appareil.

Un exemple concret pour mieux comprendre, le système qui équipe votre téléphone ou tablette (ou autre objet connecté), votre Android préféré est ainsi logé dans la ROM. C’est ce qui lui permet d’être relancé à chaque démarrage de l’appareil. En l’occurrence, dans notre cas, on pourrait simplifier ici en disant que le terme ROM signifie le système d’exploitation, un peu comme si nous parlions de Windows, de Linux ou de MacOS pour les ordinateurs.

A partir de là, différencions deux types de ROM. Les premières sont les officielles, celles fournies par les constructeurs de votre appareil et qui s’appliquent bien souvent de manière transparente ou presque sans demander trop d’implication de votre part, si ce n’est un redémarrage du système. Les secondes sont … les ROMS Custom (ou ROM Personnalisée) issues de développeurs amateurs (mais pas toujours), des amateurs éclairées souvent très pointus dans le domaine.

Une ROM Custom reprend bien souvent la base d’une CyanogenMod car il s’agit d’une ROM open-source, flexible, et hautement personnalisable par défaut mais y ajoute ensuite des éléments inédits que nous approfondirons plus bas. Il s’agit ainsi d’un environnement plus ou moins original qui revisite parfois grandement le style graphique de Android (tel que présent sur les appareils Nexus par exemple). Les Google Apps (Play Store, Gmail, Maps, Drive, etc) ne sont d’ailleurs souvent pas fournies par défaut et il faut alors les installer soi-même si on en a l’usage.

La plupart du temps, une ROM Custom est proposée au format .zip. Pour l’installer sur son appareil, il faut, la plupart du temps avoir rooté son smartphone (Towelroot fait ça très bien, sinon rejoignez notre forum pour en apprendre plus), avoir un bootloader déverrouillé, et ensuite avoir mis un Custom Recovery sur son appareil qui aura alors la possibilité d’installer correctement une ROM Custom.

De nombreux noms sont désormais cités sur la scène, certains, comme CyanogenMod, sont désormais connus dans le monde entier, mais il existe une infinité d’autres ROMS. En voici quelques-unes, SlimKat, SlimLP, Paranoid Android, OmniRom, MIUI, sont quelques exemples de ROMS alternatives qui proposent une expérience différente de Android.

Une ROM Custom, mais pour faire quoi ?

Il existe de nombreux avantages à vouloir utiliser ce type de ROM. L’un des premiers cités par les utilisateurs consiste à obtenir la toute dernière version de Android avant la mise à jour officielle. En effet, la plupart des constructeurs de smartphones n’assurent souvent pas le suivi des ROMS Android au-delà de un an. Parfois il n’y a même aucun suivi tout court, l’utilisateur devant alors se contenter du système Android tel qu’il est fourni sur le smartphone depuis le premier jour.

Dans ces cas précis, opter pour une ROM Custom prend tout son sens. Les communautés de développeurs assurent bien souvent le suivi que les fabricants ne font pas ou plus. Il devient ainsi possible de profiter des dernières versions de Android sans se soucier de l’obsolescence plus ou moins décidée par les fabricants. Ces derniers préfèrent parfois privilégier les derniers téléphones sortis avec un Android à jour sans se soucier des modèles de l’année précédente.

La solution décrite n’est néanmoins pas non plus une solution miracle. Car une ROM Custom a besoin d’être pensée pour chaque appareil. Chacun bénéficie de ses propres drivers suivant la configuration embarquée en terme de SoC, GPU, etc. Ainsi, si une distribution connue comme CyanogenMod est portée sur des dizaines d’appareils par l’équipe originale et par des développeurs tiers grâce aux sources disponibles.

Malgré tout, avec le nombre de smartphones sur le marché, il n’est pas possible de tout maintenir à jour. Attention avant de choisir à l’achat un smartphone un peu trop exotique. Ceci dit, les principales marques du marché français sont bien souvent supportés par les principales ROMS Custom existantes.

CyanogenMod ROM

Passé cet argument principal, l’autre grand intérêt concerne les ajouts de fonctionnalités spécifiques à ces O.S. Certains prennent le parti pris de respecter à fond les lignes graphiques de Android AOSP (Android Open Source Project), d’autres préfèrent s’écarter des standards pour apporter une interface très différente. Sur ces points, les développeurs rivalisent d’ingéniosité pour renouveler l’expérience utilisateur et améliorer le quotidien avec nos précieux appareil. Chaque ROM disposant de ses spécificités, impossible d’évoquer ce point précis ici.

Conclusion

Après ce petit tour d’horizon, vous ne serez plus perdus quand une discussion tournera autour d’une ROM Custom Android. Rappelons tout de même que le passage à ce type de ROM nécessite un wipe de son appareil, ce qui a pour effet de tout effacer au cours de l’installation du nouveau système. Par conséquent, avant de vous y mettre, pensez à sauvegarder l’intégralité de vos données sensibles !

Outre ce point, notons aussi que l’opération peut parfois faire perdre des fonctions spéciales de son smartphone. Exemple, certaines applis propriétaires de smartphones Z de Sony utilisent des DRM qui disparaissent lors du passage à une ROM Custom. De même pour Samsung où on peut perdre Knox durant l’opération, etc.

Pour en apprendre plus et découvrir encore plus de choses sur ce monde merveilleux, nous vous conseillons d’ailleurs d’aller faire un tour sur le forum où une joyeuse communauté sera très heureuse de vous conseiller sur ce qu’il se fait de mieux en la matière avec de nombreux avis éclairés et bon nombre de tutoriaux suivant votre smartphone ou votre tablette.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Pourquoi Google va ressembler de plus en plus à Apple

Le lancement du Pixel 3 en France et dans davantage de pays à travers le monde est l’aboutissement d’un retour en force de Google dans le hardware. La firme est longtemps restée en retrait sur ce point préférant développer des services et…

Google+, Glass, Ara, Hangouts… 7 échecs cuisants que Google aimerait faire oublier

Google a connu un certain nombre d’échecs durant sa carrière voici une liste des plus gros bides qu’a connu l’entreprise ces dernières années. Cela concerne aussi bien ses produits et ses services liés au web que ses diverses incursions dans le domaine du hardware. La firme a connu un grand nombre de revers c’est le moment de faire un point.

eSIM : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

L’eSIM est programmée pour supplanter les cartes SIM. Mais de quoi s’agit-il véritablement, et pourquoi c’est un enjeu important ? Dans ce dossier, nous vous expliquons précisément ce qu’est l’eSIM et pourquoi constructeurs, opérateurs, et clients ont intérêt à adopter…