A la découverte de Freebox OS, gare aux arnaques autour du compteur Linky, le récap’

 

Une nouvelle interface pour les Freebox, de faux démarcheurs se font passer pour des agents Linky, un père doit rembourser les 1500 euros dépensés par son fils sur un jeu mobile Apple en revendant sa voiture, c’est le récap’ du jour.

Linky iPhone Freebox OS

Si vous êtes en possession d’un compteur Linky ou que votre enfant risque un jour de mettre la main sur vos mots de passe Apple, on vous met en garde dans le récap’ du jour.

Que vaut Freebox OS, la nouvelle interface de gestion des Freebox ?

Free est l’opérateur français qui propose les outils de gestion et de paramétrage de ses box les plus complets et les plus évolutifs à ses abonnés. Ils sont réunis dans une interface de gestion que Free appelle « Freebox OS ». Cette semaine, l’opérateur a déployé une mise à jour pour les Freebox Pop, Delta, Revolution et Mini 4K, dont la principale amélioration concerne Freebox OS, qui passe en 4.4. Cette interface se veut être plus moderne, avec une barre des tâches retravaillée ou encore des couleurs pour chaque module. Comme toujours, pour appliquer les mises à jour de la Freebox, il suffit de redémarrer le matériel.

Lire : Freebox OS, on a testé la nouvelle interface des Freebox Pop, Delta, Revolution et Mini 4K

Linky : de faux démarcheurs et une fausse mise à jour

La ville de Saint-Brieuc, Ouest-France, et Enedis alertent d'une recrudescence d'arnaques visant les abonnés équipés de compteurs Linky. En effet, de faux-démarcheurs se font passer pour des agents “LINKY et se proposent d'intervenir pour soit-disant “mettre à jour” le compteur de leurs victimes. A l'issue de leur “intervention”, les victimes rapportent des vols, et se retrouvent souvent avec des contrats résiliés contre leur gré au profit d'un autre fournisseur d'énergie alors qu'ils n'avaient rien demandé. “La ville recommande de toujours demander la carte professionnelle et de ne jamais laisser son interlocuteur seul dans une pièce.”

Lire : Linky : arnaque en cours, méfiez-vous des faux démarcheurs qui se font passer pour Enedis

Un jeune garçon dépense 1500 euros sur un jeu mobile et Apple refuse de rembourser l’intégralité de la facture

Muhammad Mutaza, un médecin britannique de 41 ans originaire du nord du Pays de Galles, a été facturé £1289 (1500 euros) après que son fils Ashaz a effectué 29 achats in-app allant de £1,99 à £99,99. Le petit garçon avait certainement mémorisé le mot de passe de l’iPhone de son père, qui ne s’est pas méfié et qui n’aurait jamais imaginé que le l’on puisse dépenser autant dans un jeu pour enfant. Apple n’a remboursé qu’une petite partie des dépenses, et le père de famille a été contraint de vendre sa voiture pour couvrir le montant de la facture. Apple précise qu’Il existe de nombreuses possibilités en matière de contrôle parental, dont notamment une fonction « demander pour acheter », activée par défaut pour les enfants de moins de 13 ans

Lire : iPhone : son fils dépense 1500 euros sur un jeu mobile, il est contraint de vendre sa voiture

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !