Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron épinglé par la CNIL pour son démarchage téléphonique

 

Suite à la campagne de démarchage téléphonique orchestrée par Emmanuel Macron, de nombreux citoyens se plaignent de ces manières un peu rustres. En conséquence, la CNIL a décidé d’épingler le candidat aux élections présidentielles pour lui rappeler les bonnes pratiques.

macron cnil

Depuis le 18 avril, des millions de Français reçoivent un message vocal d’Emmanuel Macron sur leur téléphone fixe pour leur rappeler d’aller voter. Ce stratagème peut sembler malicieux, mais de nombreux citoyens n’ont pas spécialement apprécié l’initiative.

Il suffit de jeter un œil aux réseaux sociaux pour s’apercevoir qu’un grand nombre de personnes compare cette démarche à du vulgaire spam téléphonique. Il est vrai que l’opération présente peu de différences avec cette technique commerciale pourtant maintes fois décriée. Certains consommateurs vont encore plus loin et menacent de porter plainte contre Emmanuel Macron pour harcèlement téléphonique.

Suite à de nombreux signalements, la CNIL (Commission Nationale Informatique et Liberté) a décidé d’épingler le candidat aux élections présidentielles. A priori, l’organisme compte se contenter de s’adresser à monsieur Macron pour « lui rappeler les bonnes pratiques ».

Emmanuel Macron : le démarchage téléphonique ne fait pas rire les citoyens

Ainsi, la commission rappelle qu’avant un démarchage politique téléphonique automatisé, il est impératif de recueillir le consentement des personnes prospectées au préalable, et de leur demander à quelle heure ils sont disponibles pour recevoir l’appel. Certes, cette obligation casse un peu l’effet de surprise recherché, mais cette manière de procéder semble effectivement plus polie.

De même, au début du message, la possibilité de ne pas recevoir ces appels doit être mentionnée. Cette seconde obligation a davantage été respectée, puisque la personne devait taper la touche 1 pour écouter le message, ce qui revient à donner son accord.

Nous nous demandions hier si cette campagne de démarchage politique ne risquait pas de contrevenir au dispositif Bloctel. Il n’en est rien, puisque Bloctel concerne uniquement les entreprises constituant des listes d’abonnés téléphoniques pour les revendre à d’autres entreprises de démarchage. Or, en l’occurrence, le démarchage s’adresse aux personnes répertoriées dans les pages blanches. Les personnes qui ont refusé d’être inscrites dans ce répertoire ne sont donc pas menacées.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Phonandroid Google Actualites
PhonAndroid : Ne manquez aucune actu et abonnez-vous sur Google News

Grâce à Google News, ne manquez rien de l’actualité Android sur PhonAndroid, mais aussi nos bons plans, nos tests complets et tous nos tutoriels ! Pour ce faire, rien de plus simple. Il suffit d’ajouter PhonAndroid dans vos favoris sur…

telephone avion
Téléphoner dans l’avion ? Les Etats-Unis disent non

La FCC américaine refuse d’autoriser les appels téléphoniques dans les avions, moins pour des raisons techniques que face à l’opposition des pilotes et personnels de bord ainsi que de certains passagers.  L’idée planait depuis 2013 : la FCC, gendarme américain…

antenne 5G
Huawei banni du Royaume-Uni à partir de septembre 2021

Huawei subit aujourd’hui un nouveau coup dur. La société chinoise a en effet été bannie du Royaume-Uni. Il lui sera donc impossible d’installer de nouvelles antennes 4G ou 5G dans le pays. Une décision attendue, Huawei étant dans le collimateur…

chrome mode sombre android résultats google
Google améliore le mode sombre de Chrome

Google va apporter des modifications d’interface à son navigateur Google Chrome sur Windows 10 et MaOS. Ici, c’est le mode sombre qui va avoir le droit à quelques petites modifications bienvenues. Si elles ne changeront pas drastiquement l’expérience, elles sont…

Windows 10
Project Latte : Microsoft veut porter les applications Android sur Windows 10

Microsoft pourrait bien frapper un grand coup en donnant la possibilité aux développeurs d’applications Android de porter leur création sur Windows 10, ce sans travail supplémentaire. Une solution qui pourrait grandement enrichir le Windows Store, mais qui nécessitera quelques conditions….