Plus de 140 000 Lyonnais se sont fait pirater, leurs données personnelles sont en vente pour 250 euros

 

C’est une vaste campagne de scraping qui a été révélée par nos confrères de ZATAZ et qui concerne plus particulièrement les habitants de Lyon. Au total, ils sont plus de 140 000 à voir leurs données personnelles s’envoler dans la nature. Sur les forums de hackers, la base de données est en vente pour seulement 250 euros. Les Lyonnais s’exposent à des risques de phishing et de piratage dans les jours à venir.

lyon

Si vous habitez à Lyon, on vous conseille de faire très attention à ce qui va atterrir dans votre boîte mail dans les prochaines semaines. En effet, une opération de grande ampleur a mené à la fuite des données de plus qu’un quart de la population de la métropole française. C’est ce que révèlent nos confrères de ZATAZ, qui ont pu mettre la main sur une immense base de données, comprenant de nombreuses informations personnelles.

Au total, ce sont pas moins de 147 000 Lyonnais et Lyonnaises qui sont concernés par l’affaire. Adresse mail personnelle et professionnelle, nom de l’employeur, profession, profils sur les réseaux : voilà ce que l’on peut retrouver au sein de cette base de données. Selon ZATAZ, il est probable que celle-ci a vu le jour suite à une vaste opération de scrapping. Ce serait un bot qui aurait récupéré toutes ces données automatiquement via des profils LinkedIn.

Sur le même sujet : Des pirates dévoilent les informations de plus d’un million de cartes bancaires sur le dark web

Un quart de la population lyonnaise a été piratée

Il semblerait que la base de données ait été en vente pour à peine plus de 250 euros, une somme ridicule compte tenu de la somme d’informations amassées. Toutefois, ZATAZ note que celle-ci est désormais offerte aux membres d’un blackmarket, sur lequel le pirate est actif. Malheureusement, comme c’est souvent le cas, il y a de fortes chances que les personnes piratées n’aient pas conscience que leurs données personnelles se promènent dans la nature.

Quels sont les risques encourus pour les concernés ? Le plus probable et immédiat est sans doute le lancement d’une campagne de phishing qui ciblera, entre autres, les personnes se trouvant dans la base de données. Restez donc bien attentif lorsque vous consulterez vos mails dans les prochains jours. De plus, bien que la base de données ne comporte aucun mot de passe, d’autres pirates pourraient être tentés de hacker vos divers comptes sur les réseaux sociaux.

Source : ZATAZ



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !