Sept ans après l’abandon de la console, une faille a été découverte dans la PlayStation 2 permettant de lancer des logiciels non officiels. Cette méthode est inédite, car elle ne nécessite pas de modifier physiquement la PlayStation 2. Utilisant une faille du lecteur DVD, elle pourrait être utilisée sur d’autres consoles de Sony.

sony playstation 2

Jouez-vous encore avec votre PlayStation 2 ? Si nombre de joueurs ont abandonné la seconde génération de console de salon de Sony, certains continuent de la faire fonctionner pour jouer à des titres emblématiques, comme Gran Turismo 3, GTA 3, Onimusha, Kingdom Hearts, Jak and Dexter ou encore Final Fantasy X ou XII. Plus de 4000 jeux ont été publiés sur la console qui reste à ce jour la plus vendue au monde, avec plus de 155 millions d’unités écoulées entre le 4 mars 2000 (date de sortie au Japon) et fin 2013 (année de la fin de production).

Lire aussi – Switch : Nintendo déclare la guerre aux pirates qui modifient leur console à l’aide d’une puce

Comme la PS1, mais contrairement à la PS3 et la PSP, la PS2 est zonée. Si vous aviez envie de lancer un jeu japonais ou américain, il fallait acheter une console de cette zone. Méthode alternative : vous pouviez aussi « pucer » la console, c’est-à-dire souder à la carte mère une composant électronique qui permettait de contourner les protections de la console. Évidemment, modifier la console lui permettait aussi d’acquérir d’autres fonctions (parfois beaucoup moins légitimes), comme lancer des sauvegardes de jeu.

Cette faille exploite le lecteur DVD de la console

Vingt ans après son lancement, aucun hacker n’avait réussi jusqu’à présent à lancer du code non officiel sur la console sans en passer par la modification hardware. Et voici qu’une méthode vient juste d’être découverte. CTurt, un ingénieur spécialisé dans la sécurité informatique a publié sur Github un programme qui exploite une faille au niveau du lecteur DVD de la PS2. Ce programme contourne une protection du lecteur qui empêche normalement du code non signé d’être lancé.

Plus précisément, cette méthode utilise la fonction de lecture de DVD vidéo. Le disque optique est reconnu par la console comme un support pour un film et lance l’application. C’est alors que le hack intervient : il injecte du code, contourne la protection et lance une seconde application, non signée, qui peut être un jeu homebrew, un émulateur ou une sauvegarde de jeu. Ce programme peut également être un explorateur qui sert à lancer différents programmes contenus sur le même disque.

Dans la présentation de son projet, l’auteur de ce programme explique que cette méthode pourrait être utilisée pour d’autres consoles de chez Sony. En attendant que cela arrive, vous pouvez retrouver ci-dessous les quelques vidéos publiées sur YouTube par le développeur pour illustrer son projet.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
PS5 : date de sortie, prix et fiche technique

Vous vous y perdez dans les informations sur la future Playstation 5 de Sony ? Ne vous inquiétez pas, nous aussi ! Pour s’y retrouver un peu, on fait le point sur les information disponibles. Retrouvez au fur et à mesure toutes les nouvelles actualités, les rumeurs et les annonces sur la console de salon.

PS5 : Sony dévoile le design des boîtes de jeux physiques

Sony a dévoilé à l’issue d’un court billet sur son blog le design des boîtes de jeux physiques de la PS5. Les changements sont plutôt mineurs – le traditionnel bandeau bleu devient blanc, et l’inscription « OnlyOnPlayStation » disparaît. Sony a profité…

La PS5 pourrait émuler les jeux PS1, PS2 et PS3 via le cloud

Un brevet de Sony, qui vient de faire surface, suggère que les jeux PS1, PS2 et PS3 pourront être émulés par le cloud. Difficile de savoir si cette technologie concernera la Playstation 5 ou si le constructeur compte exploiter le…