Piratage d’objets connectés : votre radiateur ou vos ampoules peuvent couper le courant dans votre quartier

En piratant vos objets connectés, comme votre radiateur, vos ampoules ou votre thermostat, des hackers pourraient être en mesure de provoquer de couper le courant dans votre quartier. D’après une nouvelle étude, les objets connectés présentent en effet de gros risques pour l’intégrité et la sécurité d’un réseau électrique. Explications. 

piratage objets connectés

Il est tout à fait possible de provoquer une panne de courant en s’attaquant à vos ampoules connectées, à votre thermostat ou à votre climatiseur relié à internet, assurent les chercheurs du département de l’ingénierie électrique de l’université de Princeton. Dans une étude relayée par nos confrères de Wired, ils présentent les résultats alarmants issus d’une série de simulations.

Piratage d’objets connectés : comment vos ampoules connectées peuvent provoquer une panne de courant

Pour déclencher une panne générale sur un réseau électrique qui couvre jusqu’à 38 millions de personnes, il suffit à un pirate de provoquer une hausse de la consommation d’électricité d’à peine 1%. « Si vous parvenez à prendre le contrôle de nombreux périphériques connectés à internet, vous serez en mesure d’accentuer la demande d’électricité à votre guise » explique Saleh Soltan, le chercheur en charge de l’étude.

Pour parvenir au blackout, les chercheurs estiment que les hackers doivent par exemple pirater un total de 210 000 climatiseurs ou 42 000 chauffe-eau. Une fois que c’est fait, les pirates n’auront plus qu’à surcharger une portion du réseau électrique. Par sécurité, le réseau va couper l’alimentation dans la zone concernée. « Dans le pire des scénarios, la plupart des zones, voire la totalité, du réseau électrique sera déconnectée »  met en garde le chercheur.

Selon les chercheurs, de nombreux objets connectés, comme des thermostats, pourraient déjà être tombés sous la coupe des pirates. Pour Ben Miller, ancien ingénieur en cybersécurité chez Constellation Energy, une entreprise américaine de production et de distribution d’énergie, cette étude est à côté de la plaque. D’après l’expert, il n’y a pas encore suffisamment d’objets connectés dans nos foyers pour constituer une véritable menace. Que pensez-vous de cette étude ? Faut-il s’inquiéter de la présence d’objets connectés dans nos maisons ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Linky encore impliqué dans un incendie, Enedis dément

Le compteur Linky aurait déclenché un nouvel incendie trois mois seulement après son installation. C’est la seconde fois que le compteur électrique se retrouve sur le banc des accusés. Cet événement fait suite à un premier incendie dans cette même…

Linky : le compteur électrique aurait déclenché un incendie, Enedis dément

Linky, le compteur électrique polémique d’Enédis, aurait déclenché un incendie. Deux semaines après son installation chez un couple de retraités, le compteur connecté aurait tout simplement explosé, assure la police. De son côté, Enedis garantit que les compteurs Linky ne peuvent pas exploser.  Samedi 13 octobre…