Piratage : 51% des jeunes européens n’ont rien consommé d’illégal en 2019

51% des jeunes européens n’ont pas eu recours au piratage, téléchargement ou streaming illégal en 2019, selon une étude du bureau de la propriété intellectuelle européen. L’organisme explique que le recours exclusif au piratage est devenu assez rare, même si un tiers de l’échantillon admet consommer encore des contenus illégalement. 

Europe téléchargement illégal
Crédits : Phonandroid

Les 15-24 ans ont de moins en moins recours au téléchargement ou streaming illégal selon une étude du bureau européen de la propriété intellectuelle. L’institution vient de publier une étude pour mieux comprendre l’évolution du secteur à l’heure du renforcement rapide de l’offre  légale. Celle-ci compare les chiffres de 2019 avec ceux d’une précédente étude réalisée en 2016.

Le piratage régresse en Europe

On apprend ainsi que la musique reste le type de contenus le plus populaire parmi les 15-24 ans. 97% d’entre eux striaient ou téléchargent de la musique, 94% striaient ou téléchargent des films et séries, et 92% téléchargent des jeux. 82% utilisent internet pour accéder à du contenu éducatif, tandis que 79% consomment des émissions télévisées ou du sport. Bien sûr ces chiffres ne font pas la différence entre les comportements légaux et illégaux.

L’étude conclut qu’un tiers de l’échantillon utilise des sources illégales – un chiffre en baisse de 5 points par rapport à la précédente étude réalisée en 2016. Sur ce tiers, 21% disent avoir piraté intentionnellement le contenu, tandis que 12% affirment que leur consommation illicite n’était pas intentionnelle.

L’étude relève l’efficacité de l’offre de streaming musical pour lutter contre le piratage : « il y a eu une baisse significative du nombre de personnes qui utilisent des sources illégales pour accéder à de la musique – alors que presque tous les jeunes téléchargent ou streament de la musique, seuls 39% le font en utilisant intentionnellement des sources illégales – un déclin de 17 points depuis 2016 ».

L’offre légale reste encore trop chère pour certains jeunes

Néanmoins les auteurs de l’étude ajoutent : « il y a presque toujours des raisons qui empêcheraient les jeunes gens d’utiliser des sources illégales pour accéder à du contenu numérique. Principalement le fait d’avoir une offre plus abordable (55%), suivi par le risque d’une sanction (35%), et des expériences personnelles négatives (29%) ». 

Les personnes interrogées citent en effet à plus de 56% le prix comme une raison de passer sur des plateformes illégales (-10 points par rapport à 2016). Cependant on trouve également encore 30% d’internautes insatisfaits par les catalogues des plateformes légales, que ce soit parce qu’ils n’y trouvent pas ce qu’ils y cherchent, ou parce qu’ils perçoivent l’offre illégale comme bien plus vaste et exhaustive (26%).

La conclusion de l’étude est plutôt positive : « il devient rare pour les jeunes de recourir exclusivement à des sources illégales – 80% de l’échantillon utilise des sources légales pour accéder à du contenu numérique », et d’ajouter que 51% n’a pas « utilisé, joué, téléchargé ou streamé de contenu issu de sources illégales dans les 12 derniers mois ».

Lire également : Hadopi accuse Facebook, Twitter et YouTube de servir au piratage

Que pensez-vous de ces chiffres ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Source : TorrentFreak



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
BMW travaille sur une berline M5 électrique avec 1006 chevaux !

BMW travaille actuellement sur une berline M5 électrique dotée d’une puissance de 1006 chevaux ! C’est en tout cas ce que rapportent nos confrères du magazine britannique Car. Selon leurs informations, la berline embarquerait trois moteurs de 250 kW pour…

YouTube intègre enfin des chapitres dans ses vidéos

YouTube intègre désormais la possibilité de mettre des chapitres dans ses vidéos. Une fonctionnalité qui devrait faciliter la vie des créateurs, obligés de bricoler jusque-là avec les liens timestamps. Elle est actuellement déployée sur le web ainsi que sur mobile….

Cette clé USB ne protège pas de la 5G, c’est une arnaque

La 5GbioShield est une clé USB censée protéger l’utilisateur des ondes 5G. Derrière cette affirmation farfelue se cache en réalité une arnaque bien montée par une société britannique. Vendue 315 euros, c’est en réalité un produit à 5 euros. Non,…

RedmiBook : Xiaomi dévoile ses « MacBook » à moins de 500 euros

Xiaomi a présenté ses nouveaux ordinateurs ultra-portables : les RedmiBook 13, 14 et 16. Des PC équipés de processeurs Ryzen et qui s’inspirent fortement du design des MacBook d’Apple. Pour séduire le public, la marque chinoise mise également sur un…

Android : Google est accusé de géolocaliser les utilisateurs en permanence

Google est poursuivi en justice pour avoir géolocalisé en permanence des utilisateurs Android. L’État de l’Arizona est à l’origine de cette procédure. Pour le procureur général de l’Arizona, « même les sociétés les plus innovantes doivent se conformer à la loi »….

Cet appareil à lécher reproduit le goût des aliments vus à la TV

Le Norimaki Synthetiser est un « synthétiseur électronique de goût ». Concrètement, il s’agit d’un appareil à lécher capable de reproduire artificiellement les goûts des aliments et des plats vus à la télévision. Conçue par un chercheur japonais, cette sucette électronique est…