Panne Facebook, Instagram, WhatsApp : tout ce qu’il faut savoir

 

Hier soir, Facebook, Instagram et WhatsApp ont subi une panne d’ampleur mondiale. Plusieurs millions d’utilisateurs ont été incapables d’accéder aux services pendant plusieurs heures, se réfugiant alors sur Twitter et d’autres applications de messagerie. Aujourd’hui, tout est revenu à la normale. On vous explique ce qui s’est passé.

facebook smartphone main

Il s’agit de l’une des plus grosses pannes que Facebook a jamais connu. Pendant environ cinq heures, aucune de ses applications n’était utilisable. Le fil d’actualité se chargeait indéfiniment, incapable d’afficher le contenu habituel, tandis que les messages ne s’envoyaient plus. Bref, Facebook, Messenger, Instagram et WhatsApp ont été inaccessibles une bonne partie de la soirée, avant un retour à la normale progressif pendant la nuit.

Depuis, le groupe de Mark Zuckerberg s’est quelque peu exprimé sur les causes de cette panne géante. Alors que l’entreprise est sous les feux des projecteurs suite aux révélations d’une lanceuse d’alerte, cet événement porte un nouveau coup à sa réputation. Entre ce qu’il s’est passé et les conséquences à court et long terme, voici tout ce que l’on sait à l’heure actuelle sur le sujet.

Comment s’est manifestée la panne ?

Tout a commencé hier, lundi 4 octobre, aux alentours de 17 h 30. Sur Down Detector, plusieurs milliers de signalements affluent en simultané, rapportant des difficultés à se connecter aux différentes applications Facebook. Au total, ce sont plus de 14 millions de personnes qui ont témoigné du problème technique. Il y en a probablement bien plus, les réseaux sociaux cumulant à eux tous plusieurs milliards d’utilisateurs.

Beaucoup d’entre eux se sont par ailleurs réfugiés sur Twitter, où le hashtag #facebookdown est rapidement apparu en Tendances. Beaucoup se sont plaints des pannes à répétition. Rappelons en effet que la dernière d’Instagram remonte à seulement un mois. Il aura fallu attendre le courant de la nuit pour que les choses reviennent à la normale. Ce matin, tout semble être rentré dans l’ordre.

Quelles sont les causes de la panne ?

Après s’être assuré que les services étaient en bon état de marche, Facebook a publié un communiqué qui donne de premiers éléments de réponse. « Nos équipes d’ingénierie ont appris qu’un changement de configuration des routeurs principaux qui coordonnent le trafic entre nos centres de données a entraîné des difficultés techniques aboutissant à l’arrêt de toute communication », explique le groupe.

Ce dernier confirme ainsi l’hypothèse d’une panne liée à une mise à jour des systèmes de routage. « Cette interruption des échanges du réseau a eu des effets en cascade sur la façon dont nos centres de données communiquent, provoquant la panne de nos services », précise-t-il, avant d’assurer « que les données d’utilisateurs aient été compromises ».

Facebook

Quelles sont les conséquences pour les utilisateurs ?

Si, pour la plupart des utilisateurs, la panne ne s’est résumée qu’à attendre de pouvoir de nouveau charger les sites et applications, pour d’autres les conséquences ont été plus graves. En effet, dans de nombreux pays, Messenger et WhatsApp remplacent les SMS du fait de leur gratuité face à des forfaits relativement chers. Ainsi, plusieurs commerçants n’ont pas pu continuer leurs affaires, car incapables de recevoir les commandes de leurs clients.

Après la panne, Facebook s’est par ailleurs excusé à tous ces professionnels qui dépendent du réseau social : « À toutes les personnes et entreprises du monde entier qui dépendent de nous, nous sommes désolés de la gêne occasionnée par la panne sur nos plateformes. Nous avons fait tout ce qui était en notre pouvoir pour rétablir l’accès, et nos systèmes sont maintenant de nouveau opérationnels. »

Impossible également de se connecter sur les sites utilisant une authentification Facebook. Pour les applications concurrentes, en revanche, la panne a été du pain béni. « Bonjour à littéralement tout le monde », s’est amusé Twitter, tandis que Signal a rapporté des « inscriptions en forte hausse ». Le service de messagerie s’est par ailleurs voulu plus compatissant en souhaitant « bonne chance aux ingénieurs ».

Sur le même sujet : Facebook confond des personnes noires avec des singes, le réseau social s’excuse

Quelles sont les conséquences pour Facebook ?

D’abord relativement muets, plusieurs employés de Facebook ont fini par prendre la parole au cours de la soirée. Après avoir présenté leurs excuses, certains ont expliqué que la panne a également touché les équipements internes du groupe : « La cause sous-jacente de cette panne a également eu un impact sur de nombreux outils et systèmes internes que nous utilisons dans nos opérations quotidiennes, ce qui a compliqué nos efforts pour diagnostiquer et résoudre rapidement le problème. »

Plusieurs employés n’ont pas pu accéder à leur bureau, faute à des badges devenus inutiles. Ils n’ont donc pas eu d’autre choix que d’utiliser d’autres applications de messagerie, notamment Discord et Zoom, pour communiquer avec leurs collègues.

Mais la plus grosse conséquence se trouve certainement au niveau de la Bourse. En fin de journée hier, le cours de Facebook a chuté de 4,9 % à Wall Street. Il faut dire que le groupe a eu un mois de septembre compliqué. Ces dernières semaines, la lanceuse d’alerte et ancienne employée Frances Haugen a dévoilé de nombreux documents internes compromettants.

Dans ces derniers, on apprend notamment que Facebook n’applique pas ses règles de modération pour 5,8 millions d’utilisateurs, ou encore qu’il a parfaitement conscience de son impact négatif sur la santé mentale des adolescents. En l’espace de quelques heures, la fortune de Mark Zuckerberg a été amputée de 6 milliards de dollars.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !