Orange précipite l’abandon du réseau cuivre ADSL, c’est la fin !

 

Orange vient de réaliser un nouveau test visant à préparer le démantèlement de son réseau cuivre. À compter d’aujourd’hui, six communes françaises n’ont plus accès aux offres ADSL de chacun des opérateurs. Les nouvelles demandes de leurs habitants devront donc concerner un abonnement fibre ou autre alternative.

ADSL ou fibre optique ?

C’est désormais officiel depuis le mois dernier, Orange s’apprête à démanteler entièrement son réseau cuivre. Le projet devrait arriver à terme d’ici 2030, mais avant cela, l’heure est au tâtonnement pour l’opérateur historique. En 2021, un premier test a déjà été couronné de succès. Hier, Orange a reproduit l’expérience dans six communes françaises. À compter d’aujourd’hui, les habitants d’Issancourt-et-Rumel, Vivier-au-Court, Vrigne-au-Bois, Gernelle, Provin et Voisins-le-Bretonneux ne pourront plus souscrire à une nouvelle offre ADSL.

 « Il s’agit de la fermeture commerciale du réseau cuivre », précise la Fédération française des télécoms interrogée par nos confrères d’Univers Freebox, avant de préciser que « les opérateurs ne pourront plus proposer d’offres sur cuivre ». Bien entendu, ces 6 communes sont toutes entièrement éligibles à la fibre, laissant ainsi la possibilité à ses habitants de migrer vers une autre solution. À noter que la fibre n’est ici pas obligatoire et que les utilisateurs pourront choisir d’opter pour une solution alternative.

Sur le même sujet : Réseau cuivre, ADSL — Orange explique comment tout sera démantelé d’ici 2030

Orange teste la fin de son réseau cuivre ADSL dans plusieurs villes françaises

Voici donc la première étape de ce gigantesque démantèlement qui s’étalera sur les années à venir. Orange parle ici d’ADSL, mais la technologie n’est pas la seule à reposer sur le réseau cuivre. On y retrouve également le SDSL, VDSL, la télésurveillance ou encore la téléassistance. « Tous les clients peuvent dès à présent se préparer à cet arrêt des services en contactant l’opérateur de leur choix pour identifier la solution qui leur convient », explique la Fédération française des télécoms.

Les opérateurs, quant à eux, semblent déjà prêts. En fin d’année dernière, Free a déjà demandé à Orange de cesser les réparations sur son réseau cuivre, arguant que cela poussera les abonnés à se tourner vers la fibre. Malgré tout, le chemin à parcourir reste encore long, la transition s’avérant, en outre, plus difficile pour certains professionnels que pour les particuliers.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !