Minecraft : 4 ans de prison pour ces ados qui voulaient détruire un bâtiment russe dans le jeu

 

La police russe a arrêté trois adolescents qui prévoyaient de détruire le bâtiment du FSB, l’agence de sécurité du pays, dans Minecraft. Les autorités ont signalé avoir trouvé des vidéos où ils confectionnaient des cocktails Molotov dans leur téléphone. Deux d’entre eux ont plaidé coupables, tandis que l’autre clame son innocence.

Certainement l’un des jeux vidéos les plus populaires de tous les temps, Minecraft n’en est pas moins un nid de controverses. Régulièrement la cible des pirates, ce dernier est parfois même à l’origine de problèmes au niveau national comme, récemment, la coupure Internet qui a frappé Andorre lors d’un tournoi au sein du jeu. Aussi, les autorités semblent surveiller de près ce qu’il se passe sur les serveurs, comme en atteste la récente condamnation de trois adolescents.

Nikita Uvarov, Denis Mikhailenko et Bogdan Andreyev, trois ressortissants russes habitant en Sibérie, ont été arrêtés en juin 2020 pour avoir distribué des flyers aux abords du FSB, l’agence de sécurité pays. Dessus, on pouvait y lire « Le FSB est le véritable terroriste ». Tous trois étaient âgés de 14 ans au moment des faits. Aujourd’hui, ils sont jugés coupables de « suivre une formation en vue de mener des activités terroristes » par le tribunal de militaire de Krasnoyarsk.

3 ados condamnés pour avoir planifié la destruction d’un bâtiment russe dans Minecraft

Au cours de l’enquête, les forces de police ont révélé avoir trouvé des vidéos dans le téléphone des trois adolescents les montrant en train de confectionner des produits explosifs et de jeter des cocktails Molotov sur des murs. En outre, ils ont également découvert leur projet de détruire la version virtuelle du bâtiment du FSB recréé dans Minecraft. Denis Mikhailenko et Bogdan Andreyev ont tous deux plaidé coupables et ont écopé respectivement de 3 et 4 ans de prison.

Sur le même sujet : Minecraft — un faux mod a installé un malware sur 1 million de smartphones Android

Nikita Uvarov a quant a lui été condamné à 5 ans de prison, mais il clame encore à ce jour son innocence. Il déclare avoir subi des violences physiques et psychologiques de la part des enquêteurs pour le pousser à la confession. « Je souhaitais apprendre quelque chose de nouveau, j’aimais apprendre quelque chose sur la physique, la chimie, la biologie, sur divers scientifiques célèbres ; je regardais aussi des programmes scientifiques et éducatifs », a-t-il expliqué devant les juges.

« Je ne suis pas un terroriste, je ne suis pas coupable », a-t-il ajouté. « Je voudrais juste terminer mes études, recevoir une éducation et aller quelque part loin d’ici, quelque part où je n’irrite personne des services spéciaux ». « J’ai toujours su où il était, même quand ils fabriquaient ces bombes. Mais c’était une petite farce d’enfant, une bombe d’enfant », a défendu la mère de Denis Mikhailenko.

Source : The Moscow Times



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !