Microsoft fait par erreur la pub du iMac M1 dans un tweet

 

Sur Twitter, Microsoft a décidé de donner quelques conseils aux utilisateurs pour nettoyer et optimiser les performances de son PC Windows. Problème, le Community manager de la firme de Redmond a fait une petite boulette : utiliser l'image d'une personne travaillait sur un iMac M1 plutôt qu'un PC Windows. Sans surprise, les moqueries ont rapidement inondé la toile et Microsoft a supprimé le fameux tweet dans la foulée.

imac m1 microsoft
Crédits : 9TO5Mac

Alors que Windows 11 connaît une perte de vitesse de son taux d'adoption, Microsoft a décidé en cette période printanière de donner quelques conseils aux utilisateurs pour nettoyer et optimiser les performances de leur PC sous Windows. “Nettoyage de printemps ? Découvrez ces conseils de Carmen Zlateff, de Microsoft, sur la façon de nettoyer et de faire fonctionner votre appareil en toute sécurité et sans problème”, pouvait-on lire dans le tweet de la firme de Redmond.

Jusque là, rien d'étonnant vous allez me le dire. Seulement, des internautes ont focalisé leur attention sur l'image utilisée par Microsoft pour illustrer cette publication. Et visiblement, l'auteur du tweet n'a pas dû vraiment faire attention à l'image qu'il comptait exploiter. Pour cause, au lieu d'y voir une utilisatrice sur un PC sous Windows, la personne en question travaille en réalité sur un iMac M1 d'Apple, le premier ordinateur de bureau de la firme propulsé par le SoC maison Apple Silicone et présenté lors de la Keynote d'avril 2021.

imac m1 microsoft
Crédits : Apple

Microsoft fait par erreur la pub du iMac M1

Bien entendu, cela ne serait pas un problème selon le modèle de Mac, puisque les Mac sous Intel peuvent exécuter Windows via Boot Camp. Seulement, il s'agit bel et bien d'un iMac M1, un ordinateur qui ne peut pas exécuter Windows en mode natif. Sans surprise, les moqueries des internautes ont rapidement occupé les réactions au tweet. Face au “bad” buzz naissant, Microsoft a choisi de supprimer le tweet quelques heures après sa publication. 

Pour rappel, ce n'est pas la première fois que des marques font sans le vouloir de la publicité pour un produit concurrent. On se souvient par exemple de Samsung en 2018 qui avait fait la promotion du Galaxy Note 9…. depuis un iPhone. En effet, on pouvait voir que le tweet en question avait été envoyé depuis un iPhone. Ici encore, Samsung avait supprimé la publication après une vague de moqueries sur le réseau social. 

Source : 9to5Mac



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !