MEGA supprime 95 000 comptes pour violation des droits d’auteur en 2020

 

MEGA, la célèbre plateforme de stockage sur le cloud aux 87 milliards de fichiers, vient de publier son rapport 2020 sur la transparence. Cette année, les équipes de MEGA affirment avoir supprimé 95 000 comptes pour violation des droits d'auteur.

mega rapport transaparence
Crédits : MEGA

Si vous naviguez sur les Internets depuis quelques années maintenant, vous connaissez probablement MEGA. Si ce n'est pas le cas, sachez que MEGA est l'une des plateformes de stockages sur le cloud et l'un des sites les plus populaires de la planète. Pour vous donner un ordre d'idée, MEGA compte aujourd'hui la bagatelle de 87 milliards de fichiers enregistrés dans ses serveurs.

De fait, dire que la plateforme est régulièrement assaillie de demandes des ayants droit pour procéder à des retraits de contenus. En septembre 2020, MEGA avait enregistré pas moins de 1,993 million de demandes de retrait de la part des ayants droit. Cela peut sembler énorme, mais ce n'est pas grand-chose comparé à la quantité de fichiers hébergés sur la plateforme.

À lire également : Twitch supprime des centaines de vidéos pour violation des droits d’auteur, les streamers en colère

Des demandes de retrait en nette diminution

Durant l'année 2020, le nombre total de liens et fichiers retirés n'a atteint que les 0,0006% du total des fichiers sauvegardés par le site. MEGA se félicite d'ailleurs de ses chiffres, arguant que le pourcentage de liens et fichiers enregistrés ne violant pas les droits d'auteurs sont bien plus nombreux.

Le nombre de demandes uniques de retrait soumises représente un très faible pourcentage du nombre total de fichiers stockés sur MEGA. Au troisième trimestre 2020 (ndlr : d'août à octobre 2020 chez MEGA), les liens retirés représentaient 0,0004% des 84 milliards de fichiers téléchargés sur les serveurs de MEGA”, détaille le site dans son rapport.

mega rapport 2020
Crédits : MEGA

À ce jour, les équipes de MEGA ont été contraintes de bannir 95 000 comptes. Les propriétaires étaient tous des récidivistes, qui avaient partagé à de multiples reprises des fichiers protégés par des droits d'auteur. Pour rappel, MEGA a été créé en 2012 après la fermeture de Megaupload par la justice.

MEGAo offre des fonctionnalités similaires à celles offertes par Dropbox ou Google Drive. Bien qu'étant conçue comme une solution de stockage personnelle, les utilisateurs peuvent également envoyer des fichiers à des tiers via des liens chiffrés. De fait, certains utilisateurs n'hésitent pas à stocker et distribuer des fichiers protégés par des droits d'auteur, comme des films, des musiques, des jeux vidéo, etc. En 2014, la question de la fermeture de MEGA en France s'était posée, à la suite d'une décision de justice italienne. Les députés n'ont finalement jamais trouvé la faille pour attenter une action contre MEGA.

Source : Torrent Freak



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !