Linky : elle obtient le retrait du compteur à cause de problèmes de santé

 

Nouveau revers pour Enedis, qui se voit contraint par la justice de retirer un de ses compteurs Linky. L'histoire se passe cette fois à Tours, où une cliente dénonce l'apparition de symptômes après l'installation du système. Si le tribunal n'a pas confirmé que sa pathologie provient bel et bien du compteur, elle évoque un renforcement des risques sanitaires.

Compteur Linky

Enedis continue d'essuyer les décisions de justice contre sa faveur. Après ce client qui avait réussi à faire plier EDF et à obtenir un compteur classique, c'est au tour de cette femme originaire de Tours de gagner son procès contre le distributeur. Depuis 2 ans, cette dernière se bat pour faire retirer son compteur Linky qui, selon elle, lui aurait causé de nombreux soucis de santé. Le tribunal a donc bel et bien penché de son côté, tout en précisant qu'il n'était pas possible d'affirmer “avec certitude un lien direct” les symptômes de la plaignante et le dispositif.

En effet, le compteur émet 20 fois moins d’ondes que les valeurs limites prévues par la Loi, ce qui en théorie devrait éviter l'aggravation ou l'apparition de pathologie. Néanmoins, le tribunal a plaidé la l'existence de risques sanitaires “dans des proportions qui demeurent inconnues”. Le distributeur a quant à lui toujours la possibilité de faire appel à la décision, mais devra retirer son compteur et le remplacer un système classique dans le cas contraire.

Enedis contraint de retirer son compteur pour des raisons de santé

La plaignante raconte ainsi que ses symptômes sont apparus en octobre 2018, lorsque EDF lui envoie un technicien pour installer un compteur Linky. Elle précise par ailleurs que la société ne l'a pas consulté avant de lancer la procédure. Face à ce manque d'informations, elle décide de contacter l'UFC-Que Choisir ainsi que le médiateur national de l’énergie, avant de finalement faire appel à la justice. Pour rappel, il est bien possible de refuser l’installation du compteur connecté.

Aujourd'hui, la plaignante souffre d’électrosensibilité et d’une maladie de la thyroïde. Elle estime que le compteur est à l'origine de ses troubles. Selon elle, elle perdrait un kilo par mois depuis l'arrivée du dispositif dans son domicile. Pourtant, Enedis se base sur les études de l’Agence nationale des fréquences ainsi que de l’Agence nationale de sécurité sanitaire pour régler ses compteurs.

Source : La Nouvelle République



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
google nest secure abandon
Google abandonne Nest Secure, le système d’alarme connecté

Google vient d’abandonner Nest Secure. Lancé en 2017, le système d’alarme connecté n’est plus disponible sur la boutique en ligne de la marque. Google ne produira plus de Nest Secure mais s’engage à fournir un support client aux utilisateurs actuels…

ikea panneau solaire france
Ikea France vend des panneaux solaires sur son site, voici les prix

Ikea, leader de l’ameublement en France, intègre dans son catalogue un service d’installation de panneaux solaires. Pour cela, le géant suédois a signé un partenariat avec l’entreprise tricolore Voltalia. Le prix s’échelonne de 3700 euros à 5300 euros TTC, selon…

Google conférence
Google tiendra une conférence virtuelle le 8 juillet prochain

Google va tenir une conférence le 8 juillet prochain. Cette présentation sera entièrement virtuelle à cause du coronavirus et remplacera la Google I/O qui a été annulée il y a quelques semaines. La firme de Mountain View devrait y dévoiler…