Les montres connectées sont plus dangereuses au volant que les smartphones

 

Certains conducteurs sont distraits au volant par les notifications sur leurs téléphones, mais ceux-ci le seraient encore plus avec leurs montres connectées. En effet, celles-ci sont plus facilement accessibles que les téléphones, ce qui a pour inconvénient de pousser certains conducteurs d’enfreindre la loi.

Smartphone au volant
Crédit : Unsplash

L’utilisation d’une montre connectée ou d’un smartphone au volant peut rapidement mener à un accident de la route. Que vous utilisiez un smartphone dans vos mains ou avec des kits mains libres, qui, rappelons-le, sont interdits au volant depuis le 30 juin 2015, le constat est toujours le même. Le temps de réaction augmente, et la capacité d’un conducteur à évaluer et à réagir à une situation d’urgence diminue. Pourtant, on sait qu’un conducteur touche son téléphone 51 fois par heure en moyenne.

Une équipe de recherche au Tech3Lab de HEC Montréal, un laboratoire spécialisé dans l'étude des interactions entre les personnes et les technologies, a démontré grâce à une étude sur 31 conducteurs que les montres connectées étaient plus dangereuses que les téléphones portables.

Les conducteurs davantage distraits par les montres intelligentes

L’étude menée sur 31 personnes a examiné quelles caractéristiques particulières des technologies intelligentes et des montres intelligentes peuvent contribuer à la distraction des conducteurs et aux accidents. Les chercheurs ont donc placé les conducteurs dans quatre situations différentes, qui peuvent toutes se produire dans la vie réelle.

Dans trois de ces quatre situations, les conducteurs ont reçu des alertes sur un téléphone portable, une montre connectée ou par haut-parleur. Les conducteurs devaient répondre vocalement à ces alertes. Pour la quatrième situation, les conducteurs recevaient des textos sur leurs smartphones ou sur leurs montres connectées et devaient répondre en utilisant leur téléphone pour envoyer une réponse.

Selon eux, les conducteurs auraient été plus distraits par les smartwatches que par les autres moyens de communication. Les chercheurs ont découvert que les sujets de l’étude étaient moins concentrés sur la route en lisant des messages sur leurs montres. On imagine que cela pourrait être dû au petit écran qui rend la lecture des messages difficile, ce qui force les utilisateurs à détourner plus longtemps le regard.

À lire également – Smartphone au volant : nos conseils pour rester connecté en toute sécurité

D’après les chercheurs, l’assistant vocal serait la solution la moins dangereuse pour les conducteurs, mais il est bon de rappeler qu’utiliser un appareil connecté au volant est illégal. Il est donc recommandé d’arrêter son véhicule pour passer un appel ou lire un message.

Source : The Next Web



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !