Les casques VR peuvent rendre les opérations chirurgicales moins douloureuses

 

D'après une étude réalisée par des chercheurs du Beth Israel Deaconess Medical Center de Boston, les patients portant un casque de réalité virtuelle lors d'opérations mineures ont besoin de moins d'anesthésiants. 

casque vr opérations

Depuis plusieurs années maintenant, la réalité virtuelle est de plus en plus utilisée dans des domaines éloignés de son champ d'application initial, à savoir le gaming et les loisirs. En effet, cette technologie a été exploitée en médecine notamment, les étudiants s'en servant pour améliorer leurs connaissances en chirurgie, tandis que certains spécialistes l'utilisent pour planifier des procédures complexes.

Or et comme le rapportent nos confrères du site MIT News, des chercheurs du Beth Israel Deaconess Medical Center de Boston ont découvert que la réalité virtuelle pouvait avoir des effets bénéfiques sur la tolérance à la douleur lors d'opérations mineures. Plus précisément et comme l'a démontré leur dernière expérience, les patients qui portent un casque VR lors d'une opération de la main par exemple nécessitent une quantité moindre d'anesthésiants.

Alors qu'un patient a besoin en moyenne de 750,6 milligrammes de propofol par heure pour ce type d'opération, les personnes qui regardent un contenu relaxant (méditation, scènes de natures, visites guidées d'un lieu de leur choix) en VR n'ont besoin que de 125,3 milligrammes de sédatif. Par ailleurs, le temps de convalescence est également réduit, puisque les patients équipés d'un casque VR ont quitté l'unité de post-anesthésie après 63 minutes contre 75 minutes.

A lire également : Ce metaverse propose de discuter avec les morts en réalité virtuelle

La VR détourne l'attention des patients

Des chiffes qui s'expliquent par la quantité plus faible de sédatif administré. D'après les scientifiques à l'origine de cette étude, la réalité virtuelle a détourné l'attention des patients de la douleur. Malgré tout, ils précisent que les sujets de l'expérience ont été prévenus qu'ils allaient porter un casque VR durant l'opération, ce qui suggère donc qu'un effet placebo est à prendre en compte (les patients s'étant préparés mentalement au fait que le casque VR allaient les aider à supporter la douleur).

De fait, les chercheurs souhaitent mener une nouvelle étude pour écarter cet effet placebo. Par ailleurs, des expériences similaires vont être dirigées sur des actes chirurgicales plus importants, comme des opérations de la hanche ou du genou.

Notez qu'en France, l'hôpital Saint Joseph situé à Marseille a déjà mené une étude similaire auprès de patients admis aux urgences. Le principe reste le même : les patients étaient équipés de casque VR pour détourner leur attention de leur douleur engendré par les soins et pour les détendre. Ici encore, il a été prouvé que l'utilisation d'un casque VR permettait de diminuer les doses d'analgésiques.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !