Les adieux d’Android Auto pour mobile, des millions de smartphones Samsung invendus, c’est le récap

 

Android Auto pour mobile est mort et enterré, Samsung n'arrive plus à vendre ses smartphones aussi bien qu'avant, les clients LCL victimes d'une arnaque massive, c'est le récap'.

Samsung Galaxy A53 5G

Comme chaque jour ou presque, voici un petit résumé des actualités les plus chaudes de la veille. Et la journée du 22 juin nous a bien gâtés : nous avons eu d'une part Android Auto pour mobile qui tire définitivement sa révérence, et d'autre part Samsung qui a beaucoup de mal à écouler ses stocks de smartphones. Quant à LCL, la banque fait actuellement les frais d'un piratage massif, qui a fait perdre à ses clients plusieurs centaines de milliers d'euros. En route pour le récapitulatif de la veille ? Allez, on est parti.

Clap de fin pour Android Auto pour mobile

Nous vous l'annoncions il y a quelques semaines, c'est désormais acté : Android Auto pour mobile nous fait ses adieux. S'il y a peu, il était encore envisageable d'utiliser l'application sur les appareils dotés d'Android 10 ou 11, cela n'est plus possible aujourd'hui. Une page se tourne, mais tout n'est pas perdu pour autant : rappelons que l'application Android Auto est désormais remplacée par le Mode Voiture de Google Assistant. Reste que ce mode n'est pas encore disponible partout dans le monde, ce qui risque d'occasionner la grogne de bon nombre d'utilisateurs.

Android Auto pour mobile est officiellement mort

Samsung a des dizaines de millions de smartphones en stock et n'arrive pas à les écouler

Selon un rapport de The Elec, Samsung se retrouve actuellement avec un stock considérable de smartphones invendus. Le constructeur détiendrait ainsi un stock de 50 millions d'appareils qu'il ne parvient pas à vendre, soit plus de 18% du volume de livraison estimé pour 2022. Le géant sud-coréen aurait-il présumé de sa force de frappe ?

Samsung ne fait plus rêver et se retrouve avec 50 millions de smartphones sur les bras

Les clients LCL font face à une cyberattaque d'envergure

Une immense campagne de phishing est en cours du côté des clients du Crédit Lyonnais. Si certains se sont fait voler 1 000 euros (ce qui est déjà une somme), d'autres ont perdu jusqu'à 30 000 euros d'un coup. L'argent serait parti sur des comptes bancaires situés en Europe de l'Est.

LCL est victime d'un immense piratage, les clients ont perdu 300 000 euros



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !