Le nombre d’arnaques en ligne a augmenté de 208% lors du Black Friday

 

Le Black Friday est une période très faste pour les commerçants… mais aussi pour les pirates. En effet, selon une étude réalisée par nos confrères de ZATAZ, le nombre d’arnaques a augmenté de 208 % par rapport au début d’année. La technique pour ne pas se faire avoir est toujours la même : il faut rester vigilant.

pirate phishing
Crédits : Pexels

Faire ses achats lors du Black Friday, c’est un petit peu comme marcher sur un champ de mines : on n’est jamais à l’abri de tomber dans un piège. Face à une promotion gigantesque au milieu de soldes toutes plus alléchantes les unes que les autres, il est facile de baisser sa garde et finir par se laisser berner. Peu de temps avant l’événement, l’UFC-Que Choisir avait notamment publié une liste des arnaques les plus courantes pour aider les internautes à passer entre les mailles du filet.

Et pour cause : le Black Friday est certainement l’une des périodes les plus risquées de l’année pour effectuer ses achats en ligne. Depuis janvier, la société de cybersécurité a enregistré 40 millions de tentatives de phishing ciblant uniquement les sites de ventes et les banques. Or, ce chiffre a presque doublé durant le mois d’octobre, passant de 627 560 à 1 935 905, soit une hausse de 208 %.

Sur le même sujet : Attention, les impôts ne proposent pas de vous rembourser, c’est une arnaque

Les pirates ont été très productifs durant le Black Friday

Selon une étude de ZATAZ, au moins 12 faux sites de vente en ligne ont vu le jour au cours du mois de novembre. Ces dernières n’ont pour seul but que de soutirer les données personnelles de leurs victimes via le phishing. La plupart d’entre eux ont été créés à partir de kit complet disponible sur le web, dont certains ne coûtent pas plus qu’une cinquantaine de dollars. À noter que le nombre de reventes de bases de données d’adresses mail a également ces derniers temps, avec plus de 100 millions d’identifiants se promenant dans la nature.

Qui plus est, le ministère de l’Intérieur a publié une étude il y a quelques jours statuant que le nombre d’attaques au ransomware a lui aussi monté en flèche depuis l’année dernière, affichant une hausse de 32 %. On ne le dira donc jamais assez : faites attention où vous mettez les pieds. Face à une offre qui a l’air trop belle pour être vraie, vérifiez systématiquement l’URL de la page, les coordonnées de l’expéditeur et restez à l’affût des fautes d’orthographes et de syntaxe.

Source : ZATAZ



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !