Ransomwares : le nombre d’attaques en France a augmenté de 32% en un an

 

Les attaques aux ransomwares se font de plus en plus fréquentes et féroces. Selon une étude du ministère de l’Intérieur, le nombre d’attaques a grimpé en flèche entre 2019 et 2020, avec une augmentation de 32 % précisément. Ce sont surtout les milieux professionnels qui sont visés, particulièrement celui de l’industrie.

ransomware
Crédits : Unsplash

En l’espace de quelques années, les ransomwares se sont hissés au rang de véritable menace pour les gouvernements du monde entier. Après avoir été la cible de plusieurs attaques de grande ampleur, les États-Unis ont décidé de prendre le taureau par les cornes en allouant les mêmes moyens de lutte que contre le terrorisme. En France, la situation n’est guère meilleure. Les structures publiques sont régulièrement visées par les pirates, pour des conséquences parfois désastreuses. Il a notamment été démontré que ces attaques ont augmenté le nombre de décès dans les hôpitaux.

Le ministère de l’Intérieur a donc décidé de réaliser une enquête pour évaluer l’ampleur du phénomène. Cette dernière met notamment en lumière la forte augmentation du nombre d’attaques au cours de l’année 2019. Durant cette période, les services de police ont déclenché entre 1 580 et 1 870 procédures, soit 32 % de plus que les années précédentes. Depuis 2016, le nombre de signalements avait augmenté de seulement 3 %.

Sur le même sujet : Ransomwares – les pirates deviennent sans pitié pour forcer les victimes à payer plus

Les ransomwares visent surtout les secteurs industriels et administratifs

Les secteurs de l’administration, de la santé, de l’enseignement et de l’action sociale sont particulièrement touchés par les ransomwares. Ils représentent à eux seuls 20 % des attaques enregistrées depuis 2016. On pense notamment à cette opération de masse qui a paralysé 120 hôpitaux en 2019. Mais ce sont surtout les collectivités locales qui sont visées. Sur l’ensemble des ransomwares signalés en 2020, 85 % ont été envoyés à ces dernières.

Le secteur industriel est lui aussi très prisé des pirates, comme l’a montré l’immense attaque contre Colonia Pipeline, qui a entre autres encouragé les États-Unis a adopté leurs mesures drastiques. 15 % des victimes comptabilisées depuis 2016 sont des entreprises de ce milieu. L’étude note également que les rançons exigées par les pirates ont augmenté de 50 % sur la période analysée, pour atteindre une moyenne de 6 375 euros en 2020.

Source : Ministère de l’Intérieur



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !