Le ministère de l’Intérieur veut acheter 651 drones pour surveiller les Français

 

Le ministère de l’Intérieur a publié un appel d’offres pour acheter 651 drones, dont la plupart sont des micro-drones du quotidien. Le plus petit modèle serait discret à une hauteur de 50 mètres seulement. Le budget total s’élève à 3,8 millions d’euros. Le but est de renforcer les systèmes de surveillance, de reconnaissance, de recherche et de renseignement.

drone samsung

En cette période trouble où l’épidémie du coronavirus ne peut être endiguée que par le confinement des Français et le respect strict des règles, une partie de la population ne joue pas le jeu comme il le faudrait. Pourtant, le risque est présent. 103 000 personnes contaminées sur l’ensemble du territoire le 14 avril. Plus de 15 700 décès depuis le début de la crise sanitaire. La France est le quatrième pays le plus touché, derrière les États-Unis, l’Italie et l’Espagne.

Lire aussi : Etats-Unis : police et pompiers ont désormais interdiction de faire voler des drones made in China

Pour sensibiliser les habitants et verbaliser, les contrevenants, certaines villes, comme Nice, ont mis en place une flotte de drones qui sillonnent les rues sur le même modèle que la flotte de la police espagnole à Madrid. Le recours à cette technologie pourrait s’étendre rapidement à tout le territoire, ou, au moins, aux régions les plus touchées par l’épidémie. En effet, le ministère de l’Intérieur a publié un appel d’offres pour l’achat de plus de 650 drones de tailles différentes, information révélée sur Twitter par Brice Le Borgne, journaliste (entre autres) pour Médiapart.

651 drones de trois tailles différentes

Le document, paru au bulletin officiel des annonces des marchés publics, détaille l’appel d’offres. Elle concerne donc 651 drones de surveillance très exactement et le matériel associé, pour un montant total de 3,8 millions d’euros. La très grande majorité d’entre eux, 565, seraient des « micro-drones du quotidien ». L’État les veut plutôt légers (moins de 1 kilogramme) et capables de filmer quelqu’un à 100 mètres de distance. À cette distance, le ministère les voudrait discrets, aussi bien au niveau visuel qu’au niveau sonore. Le capteur photo serait associé à un téléobjectif offrant un zoom 6x. Leur autonomie serait de 25 minutes.

66 autres drones de cet appel d’offres seraient des modèles dits de « capacité nationale ». Ils pèsent moins de 8 kilogrammes. Ils volent à 120 mètres d’altitude et son capables de filmer jusqu’à 500 mètres du sujet avec une caméra équipée d’un zoom 30x « minimum ». Ils embarquent également une caméra thermique et transmettent leurs informations à une distance de 5 kilomètres minimum. Enfin, les 20 derniers drones de l’appel d’offres sont des modèles « nano-drones spécialisés ». Ils pèsent moins de 50 grammes. Ils volent à une altitude de 50 mètres et filment à 50 mètres de distance du sujet. Ils embarquent un capteur photo VGA avec zoom numérique 4x. L’État souhaiterait qu’ils embarquent également un capteur thermique.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
calcul rayon 20km confinement geoportail
Rayon 20 km confinement : calculer la zone autour de chez moi

Les nouvelles règles du confinement entrent en vigueur ce samedi 28 novembre. Comme l’a annoncé Emmanuel Macron, l’attestation de déplacement dérogatoire est toujours de mise. Et comme lors du précédent confinement, les Français auront la possibilité de prendre l’air autour…

Windows 10
Windows 10 : Microsoft déploie un patch pour corriger le bug du mode sombre

Windows 10 reçoit actuellement une nouvelle build. D’abord destiné aux testeurs du programme Insider, ce patch corrige les deux bugs apparus après la mise à jour d’octobre 2020. Le firmware corrige en effet les dysfonctionnements du mode sombre et le bug qui provoquaient la perte de toutes…