La Grande-Bretagne pourrait interdire la vente de voitures thermiques dès 2030

 

La Grande-Bretagne pourrait bien interdire la vente de véhicules thermiques dès 2030. Alors que l’objectif est actuellement fixé à 2040, comme en France, Boris Johnson songerait à prendre dix ans d’avance, quitte à brusquer la transition au tout électrique.

Tesla
Tesla Model 3. Crédits : Unsplash

La Grande Bretagne pourrait-elle prendre de l’avance dans la transition énergétique ? C’est en tout cas ce qu’affirme The Guardian. Le site britannique indique en effet que le gouvernement d’outre-Manche pourrait interdire la vente de nouveaux véhicules thermiques dès l’année 2030.

Une décision d’ampleur, alors que l’objectif est actuellement fixé à 2040, comme en France. Le but serait ici d’interdire la vente de véhicules thermiques, mais également les voitures hybrides pour pousser le tout électrique. Les voitures à essence ne seraient évidemment pas interdites du jour au lendemain, mais il serait impossible de se procurer un modèle neuf. Une manière de les faire disparaître petit à petit.

Un pays zéro carbone en 2050

Le but de cet avancement serait de profiter de l’effet coronavirus pour axer la reprise de l'économie sur l’écologie, surtout que l’urgence climatique se fait de plus en plus présente. La Grande Bretagne espère également se doter d’une économie 100% propre d’ici l’horizon 2050. Pour y arriver, le gouvernement avait dans un premier temps caressé l’idée d’interdire les véhicules thermiques dès 2035, mais 2030 serait au final une solution plus juste pour remplir cet objectif.

A lire aussi – Airbus : les premiers avions écologiques à hydrogène voleront dès 2035

La transition énergétique devrait dans tous les cas se faire dans la douleur. L’industrie automobile devra s’adapter rapidement à ce nouveau marché et également équiper les routes en infrastructures nécessaires (comme des bornes de rechargement). Il faudra également contenter en électricité tous ces nouveaux véhicules très gourmands en énergie.

La Grande Bretagne n’est pas un cas à part en Europe. La France devrait interdire les véhicules thermiques dès 2040, nous l’avons dit, tandis que le Danemark, l’Irlande ou encore les Pays-Bas ont déjà établi leur programme pour une transition dès 2030. Le premier pays à franchir le pas le fera en 2025, il s’agit de la Norvège.

D’autres pays d’Europe, comme l’Espagne, l’Italie ou la Grèce n’ont pas encore donné de date pour une transition vers le tout électrique. L’Allemagne avait dans l’idée d’assurer la transition en 2030, mais la perspective d’une crise économique majeure dans l’industrie automobile, fleuron du pays, a finalement conduit le pays à suspendre son plan pour l’instant.

Source : The Guardian



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
tesla model 3
Tesla abandonne la garantie de retour sous 7 jours

Tesla vient d’abandonner la garantie de retour sous 7 jours aux Etats-Unis. Il n’est donc plus possible de rapporter la voiture électrique après une semaine d’utilisation et d’obtenir un remboursement. En France, la politique du constructeur automobile n’a cependant pas encore…