La Chine inaugure le train le plus rapide du monde, il file à 600 km/h !

 

Le train le plus rapide du monde vient d’être inauguré à Qingdao en Chine. Il s’agit d’un train à sustentation magnétique ou MagLev capable de voyager à 600 km/h. Un prototype du train avait été dévoilé en 2019. Il rejoint le Shinkansen L0 japonais qui a été le premier à atteindre cette vitesse.

chine train maglev crrc

Le train est souvent considéré comme une alternative plus écologique et plus économique que l’avion. Moins d’émission de CO2. Une maintenance plus facile. Et sur des trajets relativement courts, il est même plus rapide. En effet, les aéroports sont situés en périphérie des agglomérations, tandis que les gares ferroviaires sont en cœur de ville. C’est le cas pour un Paris-Lyon par exemple : pour relier le centre de Paris et le centre de Lyon, un trajet en TGV est plus rapide.

Lire aussi – Plan de relance pour l’aéronautique : un avion vert à l’hydrogène dès 2035

Le train peut-il devenir une alternative à l’avion sur des trajets plus importants ? C’est l’objectif du train MagLev. Pour rappel, un train MagLev, ou train à sustentation magnétique, est un moyen de transport ultra rapide qui, contrairement aux trains classiques, ne touche pas les rails. Il lévite au-dessus grâce à des forces magnétiques. D’où son nom : Magnetic Levitation, ou MagLev.

Le train commercial le plus rapide du monde est inauguré en Chine

Si le premier train à sustentation magnétique a été inauguré en 1979 en Allemagne, les MagLev ultrarapides sont beaucoup plus rares. Et le seul train de ce type en cours d’exploitation est le TransRapid de Shanghai qui monte à 431 km/h sur une liaison de 30 kilomètres seulement. Mais la Chine a de grandes ambitions sur le MagLev. Et elle l’a prouvé cette semaine en inaugurant à Qingdao son premier train commercial pour des trajets à très grande vitesse.

Lire aussi – Airbus : les premiers avions écologiques à hydrogène voleront dès 2035

La particularité de ce train, créé par le géant du ferroviaire CRRC, est de circuler à 600 km/h (alors que les avions volent entre 800 et 900 km/h). Un prototype du train avait été présenté en 2019, après trois ans de développement. À l’époque, l’objectif des responsables chinois était de créer un circuit national pour relier les grandes métropoles en moins de trois heures. Un objectif qui a été renouvelé lors de l’inauguration de cette semaine.

Maintenant, il faut des lignes pour exploiter le train !

Ce train est le plus rapide au monde, à égalité avec le Shinkansen L0, un train japonais qui devrait relier Tokyo à Osaka et Nagoya… quand les lignes seront construites. Car c’est là le vrai problème des MagLev : ils nécessitent une infrastructure dédiée. Le réseau actuel ne peut héberger ces trains. Les projets sont extrêmement longs. Deux lignes sont actuellement en construction en Chine : la première reliera Shanghai et Hangzhou et la seconde Chengdu et Chongquing.

Source : CNN



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !