La 5G pourrait rendre les prévisions météo moins fiables

 

La 5G utilise des fréquences semblables à celles observées par une partie des instruments des satellites d'observation météorologique. Des scientifiques s'inquiètent dans Nature de l'impact que ces ondes peuvent avoir sur la collecte de données. Ils estiment que les prévisions météo pourraient en pâtir et devenir significativement moins précises si aucune mesure n'est prise par les opérateurs.

5g meteo

Alors que les Etats-Unis ont commencé les enchères pour attribuer des fréquences 5G aux opérateurs, un groupe de météorologues s'inquiète de l'impact de la technologie sur l'observation de la planète. Les chercheurs relèvent que parmi les fréquences attribuées, deux groupes de fréquences – entre 24,25 et 24.45 GHz et entre 24.75 et 25.25 GHz – sont dangereusement proches de la bande 23,8 GHz, surveillée par les centres météorologiques partout dans le monde.

Lire aussi : 5G – tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La 5G pourrait perturber les observations météo

La fréquence 23.8 GHz [est celle] à laquelle la vapeur d'eau contenue dans l'atmosphère émet un faible signal. Les satellites tels que le MetOp européen, surveillent l'énergie irradiée depuis la terre à cette fréquence pour en déduire le taux d'humidité dans l'atmosphère en-dessous – mesures qui peuvent être collectées de jour comme de nuit, même si des nuages sont présents. Les prévisionnistes utilisent ces données dans des modèles prédictifs pour déterminer comment des tempêtes ou d'autres systèmes météorologiques se développeront dans les prochaines heures, ou jours”, expliquent les scientifiques dans Nature.

Mais, ajoutent-ils : “une station 5G transmettant à pratiquement la même fréquence produira un signal qui ressemble beaucoup à celui de la vapeur d'eau”. Et Jordan Gerth, un météorologue de l'Université du Wisconsin-Madison d'ajouter : “Nous ne saurions pas que ce signal n'est pas complètement naturel”.  Conséquence  : les prévisions devraient s'accommoder de données moins précises, potentiellement fausses. Ce qui rendra les prévisions moins fiables. Les scientifiques soulignent dans leur article que ces fréquences “sont les joyaux de la couronne”, et que c'est la première fois que leur utilisation par la communauté scientifique est menacée.

Lire également : Enchères 5G – le gouvernement n'a pas l'intention de maximiser les prix comme en Italie

Exiger des opérateurs qu'ils limitent le bruit à proximité de ces fréquences

Ils appellent les opérateurs à prendre des mesures pour éviter une situation ubuesque dans laquelle le progrès technique sur les débits et la latence de la connexion internet sur smartphone n'implique une régression dans la précision des prévisions météo. “Cette situation est en quelque sorte comme avoir un voisin bruyant […] si cette personne met la musique à fond, beaucoup de bruit s'échappera probablement au travers du mur dans votre appartement. Mais si vous persuadez la personne de baisser la musique, vous pourrez dormir plus tranquillement”.

Sur le même sujet : 5G – le réseau du futur serait dangereux pour la santé

Reste que leur cri d'alarme n'a pas seulement de pertinence qu'aux Etats-Unis. Potentiellement tous les pays qui déploient des réseaux 5G peuvent faire face au même problème. Leur espoir, c'est que leurs craintes soient discutées lors d'une rencontre entre régulateurs internationaux en Egypte, pour définir des standards communs pour limiter le bruit à proximité de ces bandes de fréquences.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
leboncoin vinted payer plusieurs fois
Leboncoin, Vinted : vous pouvez désormais payer en plusieurs fois

Leboncoin et Vinted permettent désormais de payer vos achats en plusieurs fois. Une application développée par la firme française Obvy propose en effet aux internautes de régler leurs achats de particulier à particulier en 3, 4 ou 10 fois via carte bancaire….

google paid extensions
Chrome : Google abandonne les extensions payantes

Google annonce sur son blog la fin des extensions Chrome payantes utilisant la plateforme du Chrome Web Store. Les développeurs qui souhaitent monétiser leur extension devront se tourner vers des solutions de paiement alternatives. Google ne souhaite plus cautionner les…