La 5G compte désormais 3 millions d’utilisateurs en France, mais reste très loin derrière la 4G

 

La 5G continue son petit bonhomme de chemin auprès des Français. Un peu plus d’un an après sa sortie, les opérateurs comptent désormais 3 millions d’abonnés, selon un récent rapport de l’Arcep. Comme on pouvait s’y attendre, la nouvelle génération de télécoms reste encore bien loin de sa prédécesseure, la 4G, qui elle culmine toujours à 66,1 millions d’utilisateurs.

Une antenne 5G

La 5G continue de s’imposer autour du monde. En novembre 2021, 520 millions d’utilisateurs à travers le monde avaient effectué la transition à la nouvelle génération de télécoms. Si une grande majorité d’entre eux se trouvent en Chine et aux États-Unis, le réseau convainc également de plus en plus de Français. Ainsi, fin 2021, ils étaient déjà 3 millions à avoir souscrit à un abonnement 5G, nous informe l’Arcep dans son dernier rapport. Un chiffre qui peut paraître relativement minime au premier abord, mais qui a « pratiquement doublé » par rapport au trimestre précédent.

Néanmoins, il y a encore du chemin à parcourir pour que le réseau devienne la norme, comme le prédit Ericsson pour 2027. En effet, la 4G est encore loin, très devant sa petite sœur. Avec 66,1 millions d’utilisateurs en France, cette dernière continue d’être, justement, la norme sur le territoire. Quant à la 3G, elle comptabilise encore à ce jour 67,7 millions d’utilisateurs. Rappelons que ces données ne sont pas exclusives et prennent en compte toutes les utilisations d’une personne au cours du trimestre.

La 5G continue de convaincre de plus en plus de Français

Reste que la 5G s’impose petit à petit sur de nombreux smartphones. L’Arcep indique ainsi que son nombre d’utilisateurs grimpe actuellement de 10 % à 15 % chaque année. Ceci étant dit, les opérateurs vont devoir redoubler d’efforts s’ils souhaitent convaincre le reste de la population. Avec des débits encore décevants par rapport à la 4G et des prix bien souvent plus élevés, difficile de justifier le passage à un nouvel abonnement.

Sur le même sujet : La 5G ne présente aucun risque pour la santé, c’est encore confirmé officiellement

Dans le reste de son rapport, l’Arcep s’intéresse également à la croissance de la fibre qui, pour la première fois, dépasse l’ADSL dans l’Hexagone. Celle-ci s’est en effet installée dans 14,5 millions de foyers, contre 14,4 millions pour sa concurrente. Gageons que l’abandon progressif de son réseau cuivre par Orange à l’horizon 2030 accélère cette transition.

Source : Arcep



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !