Kodi : Hollywood veut en finir avec le streaming illégal et s’attaque aux extensions

Maj. le 19 mars 2018 à 18 h 33 min

Kodi est la cible de grands studios hollywoodiens au sujet des addons permettant de regarder du contenu illégal en streaming. De nombreux utilisateurs ont recours à ces extensions et cela ne plaît pas aux ayants droit qui souhaitent mettre un terme définitif à ces pratiques. Une attaque coordonnée est en cours et les services les plus populaires commencent à être inaccessibles.

Kodi télécommande Android

De nombreux utilisateurs ont recours à des solutions comme Kodi ou Plex, pour ne citer qu’eux, afin d’organiser leurs bibliothèques multimédias personnelles. Kodi offre une certaine flexibilité en proposant à ces utilisateurs de télécharger et d’installer des extensions, pour compléter l’expérience offerte par le media center. Néanmoins, certaines sortent du cadre légal pour permettre de diffuser du contenu soumis aux droits d’auteur, salissant au passage la réputation de Kodi. Pourtant il n’y est pour rien dans cette histoire puisque les développeurs de l’application ont déjà dû s’expliquer à ce sujet.

Kodi : le streaming illégal à travers les extensions est la cible d’Hollywood

Les ayants droit sont à la chasse aux pirates et l’un d’entre eux, jsergio123, a reçu une missive provenant de 6 grands studios américains à son domicile britannique. Ce dernier s’est vu contraint de mettre un terme à ces diverses extensions pour ne pas risquer de poursuites à son encontre. Le développeur mis en cause s’occupait de URLResolver, MetaHandler, ainsi que d’autres extensions. La première servait par exemple à passer outre les différents Captcha mis en place sur les sites pirates pour accaparer du contenu permettant ensuite à d’autres extensions de proposer plus facilement des liens pour diffuser des films ou des séries.

Engadget souligne la popularité des box avec Kodi pré installé l’année passée, cela a notamment contribué à démocratiser l’utilisation d’extensions pour visionner du contenu illégalement. Les ayants droit continuent leur chasse aux sorcières en espérant mettre un terme à ces pratiques, la purge des extensions continue en attendant. En France, la HADOPI souligne que si la VOD a de plus en plus de succès, l’offre illégale n’est pas en reste. Dans un autre registre, Popcorn Time est également dans le collimateur de la justice suite à de multiples plaintes émanant des studios. De votre côté, comment percevez-vous ce type d’extensions ? N’hésitez pas à en débattre dans les commentaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Netflix envisage de lancer un abonnement moins cher

Netflix étudie la possibilité de proposer un abonnement encore moins cher partout dans le monde. D’abord testé sur le marché indien, ce nouvel abonnement low cost devrait permettre au service de VOD de séduire 10 millions d’abonnés en plus d’ici la…