Kaspersky lance un système d’exploitation garanti impossible à pirater

 

Kaspersky, l'éditeur russe du célèbre logiciel antivirus, a décidé de varier ses activités. Lors du Mobile Word Congress 2021, le PDG de la firme Eugène Kaspersky a annoncé le lancement prochain d'un nouvel OS “immunisé” pour des objets connectés. Selon les dires du milliardaire, ce système d'exploitation sera totalement immunisé contre les cyberattaques.

kapersky os
Crédits : Kaspersky

On ne présente plus Kaspersky, le spécialiste russe de la cybersécurité à l'origine du célèbre logiciel antivirus éponyme. Les chercheurs en sécurité informatique de la firme dévoilent régulièrement de nouvelles menaces, comme le récent malware Bizarro capable de piller votre compte bancaire, ou encore ce mod Minecraft vérolé qui a infecté un million de smartphones d'Android.

Mais cette fois-ci, il n'est pas question d'un nouveau maliciel repéré par les équipes de l'entreprise. En effet, le PDG de la société moscovite Eugène Kaspersky a profité du Mobile World Congress 2021 pour dévoiler les projets à venir de la compagnie. Le plus significatif reste le lancement prochain d'un nouvel OS conçu pour les objets connectés et baptisé Kaspersky OS.

D'après les dires du milliardaire, cet OS à l'architecture ultra-simplifiée a été pensé pour assurer une protection optimale aux objets connectés contre les cyberattaques. “Ce n'est pas un système d'exploitation complexe comme Android ou Linux. Mais c'est amplement suffisant pour des objets connectés. Et cela leur assure non plus la cybersécurité, mais la cyber-immunité”, garantit le fondateur de Kasperksy.

Un OS inviolable pour protéger les objets connectés

Pour Eugène Kaspersky, cet OS répond à un besoin crucial de sécurité dans nos objets connectés, qui aujourd'hui se multiplient dans nos foyers et nos entreprises. “Il n'y a pas que les grandes entreprises qui gèrent des infrastructures critiques à être concernées. Dans nos foyers, tout devient progressivement intelligent : le frigo, le thermostat, les serrures, les toilettes… Ce sont des dizaines d'objets connectés qui vont nous entourer au quotidien et qui seront, un jour ou l'autre, soumis à des attaques informatiques”, assure-t-il.

Il est vrai que les cas de piratage d'objets connectés se sont multipliés ces dernières années. On se souvient par exemple du hacking des sonnettes connectées Amazon Ring, ou plus récemment du piratage du AirTag, le tracker Bluetooth d'Apple. D'après Eugène Kaspersky, cet OS équipera le premier Kaspersky Phone de l'entreprise.

Présenté en décembre 2020, ce smartphone serait “impossible à pirater” selon Kaspersky et proposera des fonctionnalités très limitées (appels, SMS, navigateur Internet et quelques applis basiques comme une calculette ou une alarme), l'idée étant avant tout de proposer un appareil conçu pour traiter des données confidentielles.

Source : Les Échos



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !