Israël – Gaza : pourquoi les images satellite sont floues sur Google Maps ?

 

Depuis plusieurs années, il est impossible d’obtenir une image nette d’Israël ou de Gaza sur Google Maps. En effet, une loi américaine empêche les entreprises d’imagerie satellite de diffuser des photos trop nettes des lieux où pourraient se trouver ses bases militaires. Cette loi a depuis été modifiée, et on devrait bientôt pouvoir observer cette zone du ciel de manière plus précise.

Gaza Google Maps
À gauche : Gaza sur Google Maps. À droite : Véritables images satellites de Gaza/Crédits : Captures d’écran BBC

Il est parfois assez étrange de se dire que Google permet d’obtenir des images satellites de n’importe quel endroit sur Terre. L’outil est tellement puissant qu’il propose depuis peu de remonter dans le temps, avec sa fonction Timelapse. Mais, aussi performant soit-il, l’outil n’est pas au-dessus des lois. On perd parfois de vue que l’imagerie satellite, aussi incroyable soit-elle, peut représenter un grave danger pour certaines personnes.

C’est pour cette raison qu’aujourd’hui, si vous souhaitez observer du ciel Israël ou Gaza sur Google Maps, vous n’obtiendrez que des images floues. Il est pourtant parfaitement possible de distinguer sans problème les voitures dans les régions du globe les plus reculées, voire les plus fermées comme la Corée du Nord. Mais la zone actuellement au cœur d’un conflit ne révèle aucun détail net. La raison derrière ce floutage se trouve du côté de la législation américaine.

Les États-Unis ont empêché Google Maps de diffuser des images nettes d’Israël et Gaza

Jusqu’à il y a peu, le gouvernement américain a imposé une loi sous l’amendement Kyl-Bingaman (KBA), empêchant les entreprises d’imagerie satellite de publier des images nettes des zones où se trouvent leurs bases militaires. De nombreuses régions du globe se sont ainsi retrouvées floutées. Israël est toutefois un cas particulier, puisqu’il s’agit du seul où un pays entier n’apparaît pas distinctement sur les services comme Google Maps.

Cependant, d’autres entreprises non américaines, comme Airbus, ont commencé à diffuser cesdites images à plus haute résolution, forçant ainsi le gouvernement américain à abandonner le KBA. Finalement, depuis juillet 2020, les États-Unis autorisent ses compagnies à commercialiser les images satellites de la Terre entière. Pour autant, il n’est toujours pas possible d’observer Israël ou Gaza tout en profitant d’une haute résolution.

Sur le même sujet : Google Maps—les fonctionnalités à connaître (itinéraire, GPS, Street View)

Interrogé par la BBC, Google a affirmé étudier « les opportunités de mettre à jour les images satellites » dès que ses fournisseurs les auront rendues disponibles. Il en va de même pour Apple, qui prépare une mise à jour pour bientôt. « Compte tenu de l’importance des événements actuels, je ne vois pas pourquoi l’imagerie commerciale de cette zone devrait continuer à être délibérément dégradée », a déclaré Nick Waters, enquêteur pour Bellingcat.

Source : BBC



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos dernières applications !