L’iPhone 13 pourra mesurer votre pression sanguine grâce au scanner d’empreintes

 

Le prochain iPhone pourra-t-il mesurer la pression sanguine ? Probablement pas, mais cela pourrait être possible plus tôt qu’on ne l’on ne pense. Dag Kittlaus, l’homme qui a inventé Siri, a pris la tête d’une start-up qui développe cette technologie. Celle-ci n’aurait besoin que de scanner les empreintes digitales de l’utilisateur pour lui fournir un diagnostic complet.

Empreinte digitale
Crédits : George Prentzas/Unsplash

D’après le Centre pour le Contrôle et la Prévention des Maladies (CDC), une organisation de santé américaine, près de la moitié des adultes sont sujets à l’hypertension. Aux États-Unis, cette maladie est la cause de 500 000 morts chaque année. Pourtant, seulement un quart de ces personnes surveillent de près leur hypertension. Bien que les techniques de détection se sont nettement améliorées au fil du temps, ces dernières ne sont, le plus souvent, qu’accessibles dans un cabinet médical.

Une start-up baptisée Riva Health pourrait bien avoir trouvé la solution à ce problème d’envergure. Celle-ci a en effet développé une technologie permettant de mesurer sa pression sanguine, simplement en plaçant son doigt sur le scanner d’empreintes de son smartphone. Tuhin Sina, son inventeur, explique que « malgré la distance qui sépare vos empreintes digitales de votre cœur, celles-ci ont de nombreuses artères. Donc, quand votre cœur bat, un immense volume de sang passe à travers ».

Sur le même sujet — Apple Watch Series 6: non, le capteur d’oxygène dans le sang n’est pas reconnu par les médecins

Riva Health permet de trouver un traitement adapté en 17 jours

À la tête de Riva Health, on retrouve Dag Kittlaus, l’homme qui a créé Siri avant son rachat par Apple. Ce dernier a par la suite développé un autre assistant vocal, dénommé Viv, cette fois acquis par Samsung. Autant dire que ce dernier sait comment attirer les grands constructeurs en leur proposant des innovations intéressantes. La technologie de Riva Health en fait justement partie, puisqu’elle promet une réduction drastique du temps d’attente pour obtenir un traitement adéquat à l’hypertension.

Sur le même sujet — L’Apple Watch pourrait bientôt mesurer la pression sanguine

En effet, la technologie a également pour ambition de s’appuyer sur l’intelligence artificielle — et une équipe de médecins — pour déterminer les médicaments à prescrire selon les besoins du patient. De plus, elle réduit les risques d’examen faussés, ce qui peut être le cas à cause du stress de se retrouver dans un cabinet médical. Ainsi, cela peut prendre plusieurs mois à un médecin pour proposer le bon traitement au malade. Lors de ses premiers tests, Riva Health est parvenu à réduire ce délai à 17 jours.

Source : Wired



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !