iPad vs Chromebook : Apple cède du terrain face à Google dans les écoles

Auparavant plate-forme numérique préférée par le système éducatif, l’iPad d’Apple cède de plus en plus sa place face au Chromebook. La principale raison est économique, bien sûr, mais elle n’est pas la seule. Car la suite de Google convainc de plus en plus d’enseignants par la praticité de ses outils et sa complétude fonctionnelle.

chromebook

Historiquement, les iPad sont les appareils les plus utilisés dans les classes. Grâce à quelques outils dédiés et des opérations commerciales ciblées pour le financement de parc installé dans les écoles, nombreux sont les professeurs à avoir plébiscité l’utilisation de l’ardoise d’Apple pour moderniser l’apprentissage des jeunes. Mais l’hégémonie semble s’écorner de plus en plus. La place de l’iPad dans les salles de classe est disputée. Son concurrent le plus féroce : le Chromebook de Google.

Lire aussi : Google se paie la tête d’Apple et Microsoft dans une pub pour son Chromebook

Pourquoi les écoles préfèrent-elles le Chromebook à l’iPad ? Plusieurs raisons. La plus importante d’entre elles est bien sûr économique. D’abord, le prix moyen d’un Chromebook est plus faible que celui d’un iPad. Il existe de nombreux modèles et de nombreux constructeurs qui proposent des ordinateurs sous cet OS, tandis que les iPad plus anciens sont souvent remplacés par les nouveaux, ce qui empêche le prix moyen de la tablette de baisser significativement.

Un budget divisé par deux pour les écoles

Le coût à l’achat est pointé du doigt, mais également le prix des logiciels et des licences pour le stockage en ligne iCloud ou la gestion des classes et des élèves. À l’opposé, Google offre G Suite à tous les élèves, ainsi que la plate-forme de gestion de classe. Les frais additionnels pour un Chromebook sont de 30 dollars seulement. Ils correspondent aux frais de gestion.

Lire aussi : Apple vend moins de Mac que Google de Chromebook sur ses terres

Toujours sur l’aspect économique, l’entretien du parc d’iPad coûte cher aux établissements scolaires. Quelle que soit l’intervention à réaliser, la réparation d’une tablette Apple coûte plus cher que l’achat de certains Chromebook. Un professeur témoignait en 2019 sur ce coût prohibitif : la réparation complète d’un iPad coûtait 1,8 fois plus cher qu’un Chromebook neuf. Une école américaine qui équipe tous ses élèves baissait alors de 56 % son budget en passant de l’iPad au Chromebook.

tim cook clashe google chromebook
Tim Cook, PDG d’Apple, a largement défendu son écosystème face au Chromebook

À cela s’ajoutent les raisons techniques. Le Chromebook est plus solide. Il dispose d’un clavier. Son écran et son chargeur sont moins sensibles aux incidents. Le logiciel « Classroom » de Google est désormais plus adapté aux besoins, tandis qu’iTunes U peine à se remettre à la page. Sans oublier que la très grande majorité (pour ne pas dire la quasi-totalité) des écoliers ont un compte Gmail. Avec autant de raisons, difficile de nier l’évidence : le Chromebook séduit plus. Ainsi, en 2016, les établissements scolaires américains commandaient trois plus de Chromebook que d’iPad, selon l’institut d’étude FutureSource Consulting.

Source : iGen



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !