Les faux CPU Intel pullulent sur internet. Un rapport du site chinois HKEPC donne une idée de l’ampleur du problème mais aussi des techniques des faussaires pour maquiller des modèles bons marché dans des casings plus premium, et les vendre à des prix en apparence attractifs. 

Intel i9 9900K
Un Intel i9 9900K installé dans son socket / Crédits : Unsplash

Un rapport du site chinois HKEPC nous plonge dans le marché des processeurs Intel contrefaits. A en croire ce rapport, ces processeurs sont de plus en plus nombreux sur internet. On les trouve sur des sites comme AliExpress, mais aussi eBay, Wish et d’autres marketplace et plateformes de vente en ligne. Les processeurs Intel contrefaits sont souvent vendus moins cher que les processeurs d’origine, mais pas toujours.

Le site détaille par exemple le cas de core i7-7700K qui s’avèrent être des Pentium G5400, un Core i9-9900K comme dans notre image de Une qui s’avère être au final un Core 2 Duo beaucoup moins puissant. Voire des vieux Celeron vendus pour des Core i7-8700 K. Autant dire que la différence de prix et de performances entre ce que vous pensez acheter et la réalité a tout pour vous faire regretter votre achat.

Les faussaires font passer des processeurs Intel bon marché pour des CPU premium

Dans presque tous les cas ces faux CPU contiennent bien un bout de silicium fabriqué par le fondeur. Car comme le souligne HKEPC « à cause de la haute technologie requise pour les fabriquer, seul Intel et AMD peuvent fabriquer leurs propres processeurs et personne ne peut les copier. Du coup ces processeurs sont bien réels, sauf qu’il ne s’agit pas du bon modèle ». Le rapport continue en détaillant diverses techniques employées par les faussaires.

La plus courante, serait ainsi d’effacer les inscription sur le lid en métal pour les remplacer par celles correspondant à un CPU plus cher. Parfois l’inscription est carrément remplacée par… un autocollant. Les malfaiteurs peuvent également effacer ou remplacer les paramètres du processeur, de sorte qu’il affiche des données cohérentes dans des programmes tels que CPU-Z, ou dans le BIOS. De quoi conduire beaucoup d’utilisateurs à ne se rendre compte de l’arnaque qu’au détour de tests de performances, forcément décevants.

En outre, Intel China explique dans un communiqué repris par HKEPC que des individus et des faussaires tentent parfois de faire jouer la garantie pour tenter d’obtenir à l’arrivée un processeur original. Dans un cas, l’utilisateur a carrément démonté le processeur et retiré les composants sous le lid avant de contacter Intel pour demander un remplacement. Bien sûr, toutes ces tactiques sont connues d’Intel, qui dit se réserver le droit de poursuivre ceux qui tentent ainsi de l’arnaquer.

Lire également : Intel – les processeurs de 10e génération seront plus chers que ceux d’AMD mais pas plus puissants

Pour éviter de tomber dans le piège, Intel recommande de ne passer que par les canaux officiels lorsque vous achetez des composants. Et de ne jamais croire des prix trop bas sur des processeurs haut de gamme.

Source : HKEPC



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
AMD Ryzen : certaines cartes mères endommagent les processeurs à petit feu

Certains fabricants de cartes mères manipulent les valeurs de puissance communiquées aux processeurs AMD Ryzen  dans le but de les faire fonctionner à des performances supérieures à celles autorisées. Il s’agit d’un overclocking déguisé qui accélère l’usure des puces, et…

Ryzen C7 : le premier SoC AMD pour les smartphones promet du lourd

AMD développe son premier SoC pour smartphone, le Ryzen C7. Il embarque un processeur graphique basé sur la dernière architecture RDNA 2 du fondeur californien. Voici les caractéristiques complètes du Ryzen C7 qui viendra bientôt se frotter aux SoC Snapdragon…