Intel : les processeurs de 10e génération seront plus chers que ceux d’AMD mais pas plus puissants

Intel pourrait bien perdre une bataille. Celles des processeurs de bureau haut de gamme. Selon un premier aperçu des tarifs canadiens, les futurs CPU Comet Lake-S, gravés en 14nm, pourraient être vendus bien plus chers que ceux d’AMD. La marque rouge pourrait garder son avantage tarifaire et creuser un peu plus l’écart avec son concurrent. 

Crédits : Pixabay
Intel Core i5

La guerre fait toujours rage entre Intel et AMD. Après avoir répondu à AMD sur le marché des processeurs de PC portable avec les Comet Lake-H de 10ème génération, Intel s’apprête à répliquer sur les CPU de bureau haut de gamme. La marque va dévoiler très prochainement ses nouveaux Comet Lake-S, des processeurs gravés en 14nm censés venir concurrencer les Ryzen 3000 d’AMD gravés eux en 7nm.

Un challenge qui s’annonce compliqué pour de nombreux spécialistes, qui pointent du doigt les trop faibles écarts de performances entre les CPU de 9ème et de 10ème génération d’Intel. Conscient de ne pas forcément l'emporter sur l’aspect technique, Intel aurait pu envisager une politique économique agressive, en baissant les prix de ces futurs CPU de bureau. Il n’en sera rien d’après un tweet du leaker @momomo_us.

À lire également : Intel Core i9-10900KF – le processeur se dévoile et il est digne d’être un concurrent du Ryzen 9

À travers cette publication, on découvre un première aperçu des tarifs canadiens des prochains processeurs de bureau d’Intel :

  • Intel Core i7-10700 8 coeurs et 16 threads cadencés entre 2,4 et 4,8 GHz affiché à 506 dollars canadiens (soit 400 €)
  • Intel Core i7-10700K 8 coeurs et 16 threads cadencés entre 3,8 et 5,1 GHz affiché à 585 dollars canadiens (soit 462€)
  • Intel Core i9-10900 10 coeurs et 20 threads cadencés entre 2,8 et 5,2 GHz affiché à 679 dollars canadiens (soit 536 €)

Si ces tarifs sont maintenus par l’entreprise, ces trois processeurs seraient donc proposés à des prix équivalents ou supérieurs à ceux pratiqués actuellement par AMD. Le Ryzen 9 3900X se négocie moins de 515 € en France par exemple. Pour rappel, Intel a prévu de lancer les Comet Lake-S d’ici le début de l’été. AMD a quant à lui d’ores et déjà annoncé l’arrivée des Ryzen 4000 d’ici la fin 2020, ce qui laisse peu de temps à Intel pour imposer ses nouveaux CPU de bureau haut de gamme.*

À lire également : Intel révèle qu’il compte graver ses CPU en 5 nm dès 2023, le 1,4 nm serait atteint en 2029

Source : Twitter

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
samsung exynos 1080
Samsung présente l’Exynos 1080, son premier SoC gravé en 5nm

Samsung vient de lever le voile sur l’Exynos 1080, son premier SoC avec une finesse de gravure de 5nm. Compatible avec la 5G, le chipset est basé sur la nouvelle architecture ARM Cortex-A78. Il est destiné aux smartphones milieu de gamme…

amd ryzen 5000
AMD Ryzen 5000 : le nom des processeurs Zen 3 est officiel

AMD a confirmé le nom de sa nouvelle série de processeurs à quelques heures de la conférence de présentation. La marque fera bien un saut d’une génération en passant directement aux Ryzen 5000, ses premiers CPU sous l’architecture Zen 3….

amd ryzen
AMD Ryzen : certaines cartes mères endommagent les processeurs à petit feu

Certains fabricants de cartes mères manipulent les valeurs de puissance communiquées aux processeurs AMD Ryzen  dans le but de les faire fonctionner à des performances supérieures à celles autorisées. Il s’agit d’un overclocking déguisé qui accélère l’usure des puces, et…

amd ryzen
Ryzen C7 : le premier SoC AMD pour les smartphones promet du lourd

AMD développe son premier SoC pour smartphone, le Ryzen C7. Il embarque un processeur graphique basé sur la dernière architecture RDNA 2 du fondeur californien. Voici les caractéristiques complètes du Ryzen C7 qui viendra bientôt se frotter aux SoC Snapdragon…